Gonorrhée (blennorragie)

Dernière mise à jour 11/08/11 | Article
Une personne malheureuse dans une foule de gens heureux
La Gonorrhée, plus populairement appelée "chaude-pisse" est une infection sexuellement transmissible qui touche aussi bien les hommes que les femmes. Lumière sur cet agent infectieux et les symptômes qu'il cause!

La gonorrhée, également appelée blennorragie, est causée par des bactéries. L’infection se transmet par des relations sexuelles vaginales, anales ou buccogénitales non protégées.

La période comprise entre l'infection et la déclaration de la maladie (période d’incubation) est de deux à cinq jours. Des inflammations des muqueuses surviennent à l’endroit de l'infection. Selon les pratiques sexuelles, des infections peuvent aussi apparaître dans la cavité bucco-pharyngée ou dans la région anale.

Symptômes chez la femme :

  • Pertes vaginales incolores
  • Inflammations des lèvres
  • Douleurs lors de la miction (uriner)
  • Douleurs lors des rapports sexuels

Chez la femme, l’infection peut souvent se dérouler sans manifestations particulières ou avec juste de légers symptômes sur une période prolongée.

Effets à long terme chez la femme :

  • Inflammations du bas-ventre
  • Péritonite potentiellement mortelle
  • Infertilité

Symptômes chez l’homme :

  • Ecoulement laiteux, ultérieurement purulent, de l’urètre
  • Tuméfaction douloureuse du gland

Chez l’homme, l’infection peut se dérouler avec juste de légers symptômes sur une période prolongée.

Effets à long terme chez l’homme :

  • Infertilité

La gonorrhée (blennorragie) est une infection facilement transmissible. Les hommes représentent 80 % des cas de gonorrhée, la classe d’âge des 20 à 24 ans étant particulièrement touchée. Un traitement antibiotique permet de soigner la gonorrhée. Non traitée, la gonorrhée peut entraîner une infertilité durable, tant chez l’homme que chez la femme, ainsi que la cécité du nouveau-né.

Les préservatifs et le respect systématique des règles de safer sex réduisent le risque d’infection à la gonorrhée, mais ne permettent pas d’exclure totalement la transmission. C’est la raison pour laquelle il est important d’être attentif aux symptômes. Quiconque a de nombreux partenaires sexuels devrait passer un test de dépistage de la gonorrhée une fois par an. Si le test est positif, il est important d’en informer volontairement le partenaire habituel, tout comme les partenaires sexuels. Le malade peut le faire lui-même, le médecin traitant ou le personnel de conseil peuvent l'y aider. Les recontaminations de type ping-pong peuvent ainsi être évitées.

Cliquez pour faire le test du risque sur www.check-your-lovelife.ch

Article original: http://check-your-lovelife.ch/fr/savoir/vih-et-autres-ist.html

A LIRE AUSSI

Santé sexuelle

Synchroniser le désir dans le couple

Faire coïncider les envies, cela ne va pas de soi. Il faut y travailler dans un esprit ouvert.
Lire la suite
Sexualité et couple
Sexualité et liberté: le nouveau modèle anglais

Sexualité et liberté: le nouveau modèle anglais

Une radiographie de la vie sexuelle de la population britannique vient d’être publiée. Les principales...
Lire la suite
Sexualité et couple
Toujours plus de couples se rencontrent sur internet

Toujours plus de couples se rencontrent sur internet

Réseaux sociaux, sites de rencontres, blogs : de plus en plus de personnes trouvent l’amour sur internet....
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Quand faire pipi pose problème

Quand faire pipi pose problème

Vous ressentez des brûlures ou des douleurs en urinant? Vous faites une pause pipi toutes les 10 minutes? Votre urine a une forte odeur? Quand faire pipi pose problème, une consultation chez le médecin peut s’avérer nécessaire. Tour d’horizon de certains symptômes.
La gonorrhée, une maladie qui progresse en silence

La gonorrhée, une maladie qui progresse en silence

Loin d’être un problème du passé, la gonorrhée court toujours. Elle est même en hausse. Souvent asymptomatique, cette infection sexuellement transmissible entraîne diverses complications.
Gonorrhée: le défi lancé aux antibiotiques par la bactérie

Gonorrhée (ou «chaude pisse»): le défi lancé aux antibiotiques par la bactérie

Le nombre d’infections sexuelles transmissibles ne cesse d’augmenter dans de nombreux pays développés. Certains germes trouvent de nouvelles voies pour résister à des traitements hier encore efficaces. C’est notamment le cas de Neisseria gonorrhoeae la bactérie responsable de la «chaude-pisse». Les autorités américaines sont en alerte.
Videos sur le meme sujet

Santé sexuelle: il n'y a pas de mal à se faire du bien!

En matière de sexualité, les envies, les besoins sont très dissemblables d'une personne à une autre. Comment, dans une société axée sur l'individu, trouver un épanouissement, une vie sexuelle équilibrée et enrichissante ?

Le retour de la syphilis et autres infections sexuellement transmissibles

Depuis quelques temps, on assisite à une recrudescence des Infections Sexuellement Transmissibles (IST), dont la syphilis. Le point sur cette tendance.

Sida: la lutte continue

Le sida a été nommé fléau du Xxe siècle, mais qu'en est-il en ce début de XXIe siècle?
Symptômes sur le meme sujet
robinet qui goutte

Ecoul.urétral

J’ai un écoulement urétral (pénis)