Les piercings ne sont pas anodins pour la santé

Dernière mise à jour 05/11/14 | Article
Les piercings ne sont pas anodins pour la santé
Dans la grande majorité des situations, le piercing ne pose pas de problème. Néanmoins, dans certains cas, le risque de complications est réel.

De quoi on parle?

Les faits

A la mi-août, Rolf Buchholz, désigné officiellement «homme le plus piercé» par le «Guiness Book des records», s’est fait refouler par les autorités aéroportuaires de Dubaï.

En cause, les 453 piercings que cet Allemand de 53 ans arbore sur tout le corps, dont une bonne moitié sur le visage.

Le bilan

Les personnes portant un piercing sont de plus en plus nombreuses. Or les complications liées à la pose ou au port de ces bijoux sont souvent ignorées.

Nombril, lèvre, arcade sourcilière, oreille, langue, mamelon, etc.: il n’y a guère d’endroit du corps humain qui ne puisse être percé pour être orné d’un bijou. Le nombre exact de personnes porteuses de piercings est difficile à estimer, mais l’augmentation du nombre de perceurs professionnels et des études menées sur des échantillons de populations indiquent que la pratique est en expansion dans les pays occidentaux.

Les jeunes entre 15 et 25 ans seraient les plus concernés. En Angleterre, plus d’un quart des jeunes femmes de cette tranche d’âge porterait au moins un piercing. «Dans la grande majorité des situations, le piercing ne pose pas de problème. Néanmoins, dans certains cas, le risque de complications est réel, commente Pierre-Nicolas Carron, médecin adjoint au Service des urgences du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). La survenue de ces complications va dépendre des facteurs de risques que présente la personne, de la localisation du piercing et des modalités de mise en place.»

Contre-indications strictes

Il est rarement demandé aux personnes se rendant dans un studio de piercing de remplir un questionnaire médical. Pourtant, il existe des contre-indications liées à l’état de santé de la personne ou aux traitements qu’elle suit. «Les situations favorisant un risque accru d’infection ou des difficultés de cicatrisation constituent les principaux facteurs de risque», rappelle Pierre-Nicolas Carron. Les personnes atteintes de diabète ou d’une maladie qui diminue les défenses immunitaires doivent donc s’abstenir. De même pour celles qui souffrent de troubles de la coagulation ou qui prennent des médicaments pouvant fluidifier le sang. Habituellement, ces personnes sont conscientes des risques. Les complications se produisent donc le plus souvent chez des personnes en bonne santé.

«Le premier risque est de se retrouver avec une cicatrice disgracieuse, prévient Adam-Scott Feiner, médecin associé au Service des urgences du CHUV. Or comme beaucoup de piercings sont réalisés sur le visage, cela peut avoir des conséquences importantes. Il ne faut pas croire qu’en cas de complication il suffit d’enlever le piercing et qu’il n’ y paraîtra plus! Souvent les personnes consultent à un stade avancé et il reste des traces à vie.»

Réactions allergiques, inflammatoires ou infectieuses peuvent généralement être soignées rapidement de manière locale, après le retrait du piercing. Mais parfois les conséquences sont plus graves. «Les piercings sont une porte d’entrée pour toutes sortes de bactéries, commente Adam-Scott Feiner. Ceux faits dans la langue, les lèvres ou les joues sont particulièrement inquiétants, car les infections faciales sont galopantes et peuvent très vite toucher d’autres régions.»

Idem pour les piercings situés dans la zone périgénitale, où les infections se propagent rapidement. De rares cas d’endocardite (infection de la paroi interne du cœur) et d’abcès cérébraux ont été rapportés consécutivement à des piercings. Plus localement, les lésions nerveuses ne sont pas rares, au niveau de la langue surtout.

Les différentes zones de piercings

Conséquences dentaires sous-estimées

L’impact dentaire des piercings oraux est également important et bien souvent sous-estimé, d’autant que ce type de complications survient le plus souvent plusieurs années après la pose. «Les bijoux dont une partie est en contact avec les dents ou les gencives fragilisent le système dentaire à long terme», prévient Carlos Madrid, médecin associé à la Division de chirurgie orale et maxillo-faciale du CHUV.

Les piercings buccaux, surtout ceux placés dans la langue, créent des microfractures dentaires, qui peuvent conduire à la perte de petits bouts de dents. «L’émail peut également être très abîmé par le contact avec le piercing, et c’est irrémédiable, ajoute Carlos Madrid. Pour minimiser les risques, il faut porter un bijou de petite taille, en résine plutôt qu’en métal et surtout éviter de «jouer» avec en le faisant cogner contre les dents.» La Société suisse d’odontostomatologie rappelle que le port du piercing impose un contrôle régulier chez le dentiste et une hygiène buccodentaire particulièrement soignée, avec retrait et nettoyage régulier du bijou.

Les piercings peuvent aussi interférer avec la pratique de certains actes médicaux. Or les médecins ne sont pas toujours très bien informés. Une étude menée dans un service d’urgence a montré que seuls six médecins sur vingt-huit étaient capables de retirer trois des piercings oraux les plus courants. «Il existe une grande variété de piercings, dont le système de fermeture varie selon la forme et l’endroit où ils sont posés, remarque Adam-Scott Feiner.

La plupart du temps, les personnes qui viennent consulter peuvent expliquer au médecin comment faire. Le problème se pose plutôt si le patient est inconscient et qu’il y a urgence – pour pratiquer une intubation par exemple. Le praticien doit alors faire au plus vite.» Pour éviter qu’un piercing ne compromette une intervention, il est ainsi désormais demandé aux patients dans la plupart des établissements de soins de retirer préventivement leurs piercings.

En collaboration avec

A LIRE AUSSI

Problèmes de peau
Dermatologie: cinq problèmes de peau

Dermatologie: cinq problèmes de peau

La peau est notre plus grand organe. Elle représente 10% de la totalité de notre corps, ce qui équivaut...
Lire la suite
Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Douleurs musculaires
Douleurs au tendon d’Achille: quel traitement?

Douleurs au tendon d’Achille: quel traitement?

Une blessure au tendon d’Achille est un problème bien connu des sportifs, particulièrement des adeptes...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
brosser_dents_alzheimer

Et si se brosser les dents diminuait le risque d’Alzheimer?

Des scientifiques américains ont récemment découvert qu’une bactérie infectant les gencives était présente dans le cerveau de patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Cette recherche ouvre de nouvelles pistes de compréhension et de traitement de la maladie.
enfants_prenez_soin_dents

Enfants, prenez soin de vos dents!

Prendre soin de ses dents est une habitude que l’on acquière pendant l’enfance. Aussi, les spécialistes sont unanimes: il faut l’inculquer dès l’apparition de la première dent, aux alentours des 6 mois.
prendre_soin_dents

Prendre soin de ses dents

Erigé en modèle, le sourire hollywoodien en fait rêver plus d’un. Avoir des dents belles et saines passe d’abord par une hygiène buccale quotidienne rigoureuse. Les conseils de deux spécialistes.
Videos sur le meme sujet

La fin des plombages est peut-être pour demain

Les plombages dans les dents cariées c’est encore bien souvent un passage obligé. Le chercheur Paul Sharpe du King’s College de Londres vient cependant de mettre en évidence une nouvelle méthode qui permettrait à la dent de s’auto-réparer. Peut-être la fin annoncée d’une pratique plutôt déplaisante.

Santé bucco-dentaire: une dent contre les caries

La cavité buccale est un monde fascinant qui regorge de vie: bactéries et organismes se nourrissent des aliments qui y sont broyés. La salive a un rôle protecteur, mais les gencives et la denture sont constamment attaqués.

Gros plan sur le tatouage médical

Stéphane Délétroz se penche sur la version thérapeutique du tatouage
Maladies sur le meme sujet

Parodontite

La parodontite est une maladie due à l'accumulation de bactéries sur les dents et les gencives. Elle peut provoquer des abcès ou mener au déchaussement puis à la perte des dents.

Symptômes sur le meme sujet
Des gencives

Gingivite

J’ai les gencives qui saignent