Faut-il avoir peur du piercing?

Dernière mise à jour 12/08/14 | Article
Faut-il avoir peur du piercing?
Le piercing est de plus en plus commun, en particulier chez les jeunes. En revanche, les complications qui y sont associées sont peu connues et banalisées.

La pratique du piercing semble avoir toujours accompagné l’homme. C’est une marque d’appartenance à un groupe ethnique, à une catégorie sociale, quand elle n’est pas qu’un simple ornement.

Aujourd’hui, elle revient en force, en particulier chez les jeunes et les adolescents. Et elle touche désormais toutes les parties du corps. Or on parle très peu de ses complications médicales. Les patients, tout comme les médecins, sont peu informés des risques liés au piercing, hormis les réactions inflammatoires et les infections locales. Les statistiques manquent également.

Il faut dire que, le plus souvent, les complications sont locales et bénignes. Toutefois, la littérature recense des cas sérieux, voire mortels. Les médecins, les patients et ceux qui font les piercings devraient en être informés.

D’une manière générale, ce sont les piercings dans et autour de la bouche qui posent le plus de problèmes. Les piercings de l’oreille et du nez causent moins de tracas, si ce n’est des infections mineures, réactions allergiques, éventuelle formation de vilaines cicatrices ou déchirure du lobe de l’oreille. Les piercings du cartilage de l’oreille n’ont par contre rien d’anodin en raison du risque d’infections qui peuvent causer des déformations de l’oreille.

Le piercing en chiffres

 

Le piercing dans la bouche, une vraie mauvaise idée

C’est dans le domaine des piercings de la bouche que l’on trouve la littérature la plus abondante. Selon les études, ils concerneraient entre 0,8 et 12 % de la population.

La localisation la plus fréquente est la langue, suivie des lèvres, mais aussi la joue, le frein de la langue et son bord dorsal. La luette peut également être ciblée. Une localisation rare en raison de la difficulté de la mise en place et des effets secondaires fréquents comme nausées, pharyngites, gêne au cours de la déglutition.

Le piercing de la langue peut occasionner différentes complications. On considère comme normal la formation d’un œdème, un saignement léger, une ulcération douloureuse, ou encore une inflammation localisée, dans les cinq jours après sa réalisation.

Par contre des cas d’œdèmes profonds, pouvant empêcher la respiration, ont été décrits. Une complication potentiellement mortelle qui survient le plus souvent lorsqu’il y a un œdème combiné à une hémorragie. L’hémorragie elle-même faisant suite à une lésion de l’artère sublinguale, provoquée lors de la mise en place du piercing.

Des hémorragies moins graves sont courantes car la langue est très vascularisée. Elles sont en général bénignes, mais peuvent poser problème chez les personnes présentant des troubles de la coagulation ou qui sont sous traitement anticoagulant.

Les risques d’infection ne sont pas négligeables non plus, même s’ils se règlent en général d’eux-mêmes.

Ces infections peuvent toutefois avoir des effets désastreux chez les personnes ayant une pathologie cardiaque, une prothèse ou une immunosuppression. Des cas d’abcès cérébraux et d’une forme grave d’infection de la bouche (angine de Ludwig) ont été décrits.

Dans un délai de trois ans environ, des complications dentaires peuvent faire leur apparition: hypersensibilité de la dentine, lésion de l’émail, fracture dentaire, déchaussement. La tension sur la gencive due à un piercing labial peut provoquer des pertes osseuses, ce qui peut nécessiter l’extraction des incisives.

Ces complications sont favorisées par les tics des patients qui «jouent» avec leur piercing. Plus l’objet est grand, plus les risques sont importants. Dès lors, des contrôles réguliers chez le dentiste sont fortement conseillés. 

Piercing et grossesse

La majorité des piercings sont placés au niveau du nombril. Un endroit qui cicatrise plus lentement et qui est plus prompt à s’infecter. Une migration du piercing est possible chez les personnes en surpoids et lors de la grossesse. Patrick Hohlfeld, chef du Département Gynécologie-Obstétrique-Génétique au CHUV à Lausanne n’a jamais vu de complications de ce type. «En général, les femmes enlèvent leur piercing au cours du troisième trimestre», constate-t-il. Pas de problèmes constatés non plus pour les piercings sexuels, également retirés en cours de grossesse. Par contre, les piercings des mamelons peuvent rendre l’allaitement un peu plus compliqué. «Même si le bijou est enlevé, les trous percés interfèrent avec l’écoulement du lait, mais ce n’est pas dramatique», tempère le professeur.

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Douleurs au tendon d’Achille: quel traitement?

Douleurs au tendon d’Achille: quel traitement?

Une blessure au tendon d’Achille est un problème bien connu des sportifs, particulièrement des adeptes...
Lire la suite
Problèmes de peau
Dermatologie: cinq problèmes de peau

Dermatologie: cinq problèmes de peau

La peau est notre plus grand organe. Elle représente 10% de la totalité de notre corps, ce qui équivaut...
Lire la suite
Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
brosser_dents_alzheimer

Et si se brosser les dents diminuait le risque d’Alzheimer?

Des scientifiques américains ont récemment découvert qu’une bactérie infectant les gencives était présente dans le cerveau de patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Cette recherche ouvre de nouvelles pistes de compréhension et de traitement de la maladie.
prendre_soin_dents

Prendre soin de ses dents

Erigé en modèle, le sourire hollywoodien en fait rêver plus d’un. Avoir des dents belles et saines passe d’abord par une hygiène buccale quotidienne rigoureuse. Les conseils de deux spécialistes.
orthodontie_adultes_aussi

Orthodontie, les adultes s’y mettent aussi

L’orthodontie ne concerne pas que les enfants et les ados. Beaucoup d’adultes sautent le pas pour répondre à des besoins médicaux ou esthétiques.
Videos sur le meme sujet

La fin des plombages est peut-être pour demain

Les plombages dans les dents cariées c’est encore bien souvent un passage obligé. Le chercheur Paul Sharpe du King’s College de Londres vient cependant de mettre en évidence une nouvelle méthode qui permettrait à la dent de s’auto-réparer. Peut-être la fin annoncée d’une pratique plutôt déplaisante.

Santé bucco-dentaire: une dent contre les caries

La cavité buccale est un monde fascinant qui regorge de vie: bactéries et organismes se nourrissent des aliments qui y sont broyés. La salive a un rôle protecteur, mais les gencives et la denture sont constamment attaqués.

Gros plan sur le tatouage médical

Stéphane Délétroz se penche sur la version thérapeutique du tatouage
Maladies sur le meme sujet

Parodontite

La parodontite est une maladie due à l'accumulation de bactéries sur les dents et les gencives. Elle peut provoquer des abcès ou mener au déchaussement puis à la perte des dents.

Symptômes sur le meme sujet
Des gencives

Gingivite

J’ai les gencives qui saignent