Quand l’effet des gaz d’échappement est testé sur des humains

Dernière mise à jour 31/01/18 | Audio
Loading the player ...
L’affaire a fait grand bruit en janvier 2018.

L’effet des gaz d’échappement a été testé sur des singes et des humains en Allemagne. Adrien Zerbini s'interroge à propos des aspects scientifiques et éthiques de ces études ainsi que sur leur sérieux.
L'éclairage du chimiste Jean-Jacques Sauvain, chercheur à l'Institut universitaire romand de santé au travail (IST).

La saga des tests des gaz d'échappement sur RTS Info

Une émission CQFD - RTS La Première

Articles sur le meme sujet
trafic_routier_demence

Vivre près d’un trafic routier intense favoriserait la démence

Une étude canadienne, qui a porté sur 6,5 millions de personnes pendant douze ans, fait le lien entre l’exposition aux polluants émis par les camions et voitures et les risques de développer un alzheimer.
Videos sur le meme sujet

Je vis en ville, est-ce mauvais pour mes poumons?

Poussières minuscules, les particules fines peuvent provoquer des problèmes pulmonaires et cardiaques. En vivant en ville, y sommes-nous plus exposés?

La pollution des eaux sous-estimée

En matière de pollution des cours d'eau, les pics de concentration de courte durée sont largement sous-estimés.

La pollution atmosphérique, une véritable pandémie

Des cardiologues viennent de publier un article sur ce qu'ils nomment la "pandémie" de pollution atmosphérique.