Mythes et semi-vérités sur notre chevelure

Dernière mise à jour 11/06/13 | Vrai/Faux
Mythes et semi-vérités sur notre chevelure
Le stress donne-t-il des cheveux blancs? Faut-il être attentif aux phases lunaires avant de donner le premier coup de ciseaux pour une nouvelle coupe? Faut-il compter un à un les cheveux tombés? On trie le vrai du faux avec Pierre de Viragh, dermatologue et spécialiste du cheveu à Zurich, consultant au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) à Lausanne et à l’Hôpital de l’Isle à Berne.

Les cheveux peuvent blanchir en une seule nuit sous l’effet d’un choc émotionnel

Bien sûr. On l’a vu avec Marie-Antoinette qui a blanchi la nuit avant sa décapitation, ou avec Sir Thomas More. Un gros stress peut provoquer une pelade, le système immunitaire s’attaque au follicule pileux ou à certaines parties de celui-ci. Il s’en prendra par exemple seulement aux cellules pigmentées, ne subsisteront alors que les cheveux blancs, les cheveux foncés étant tombés. Mais les cheveux foncés peuvent repousser pour autant que le patient ne soit pas décapité!

Il y a des traitements miracles

On peut perdre ses cheveux et son argent, commente le médecin, mais il n’y a aucune preuve scientifique de l’efficacité de tous les traitements alternatifs proposés. En particulier de tous les «renforçateurs», qui font certes une belle chevelure, mais ne donnent pas un seul cheveu de plus.

Couper les cheveux à la pleine lune donne une meilleure repousse.

Un mythe.

Se raser la tête fortifie le cheveu

Un mythe aussi. Le cheveu pousse par la racine. Le bulbe est nourri par de micro-vaisseaux sanguins et n’est donc pas influencé par ce qui se passe à l’extérieur.

Les massages du cuir chevelu font pousser les cheveux

Non, pas plus que les traitements laser.

Il faut s’alarmer dès que l’on perd plus de 100 cheveux par jour

Un mythe établi dans les années vingt. En réalité, c’est très variable selon les individus et cela ne sert à rien de compter ses cheveux. Il faut s’alarmer si la chute de cheveux est inhabituelle.

A LIRE AUSSI

Problèmes de peau
Dermatologie: cinq problèmes de peau

Dermatologie: cinq problèmes de peau

La peau est notre plus grand organe. Elle représente 10% de la totalité de notre corps, ce qui équivaut...
Lire la suite
Douleurs musculaires
Douleurs au tendon d’Achille: quel traitement?

Douleurs au tendon d’Achille: quel traitement?

Une blessure au tendon d’Achille est un problème bien connu des sportifs, particulièrement des adeptes...
Lire la suite
Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_organe_côlon

Zoom sur le côlon

Au creux de l’abdomen, le côlon encadre l’intestin grêle. Grâce aux cinq couches de sa paroi, il absorbe l’eau du bol alimentaire, assure l’équilibre hydrique de notre corps et évacue les déchets de notre digestion. Ce long tube est l’organe du système digestif le plus vulnérable aux maladies.
PULS_organe_reins

Zoom sur les reins

Ils se font face sous les deux dernières côtes. De chaque côté de la colonne vertébrale, ces organes en forme de haricots filtrent le sang. Les reins éliminent dans l’urine les déchets de notre organisme et les éléments en surplus. Ils jouent un rôle crucial dans l’équilibre interne de notre corps.
Sept éternelles questions sur la fièvre

Sept éternelles questions sur la fièvre

Frissons et sensations de chaleur, lequel d’entre nous n’a jamais connu les désagréments de la fièvre? Pourtant, elle continue d’inquiéter et de véhiculer de fausses vérités.
Videos sur le meme sujet

La localisation des sons par l'oreille humaine

Comment nos oreilles repèrent-elles les sons qui viennent du bas, du haut, de la gauche ou encore de la droite?

Le comment du pourquoi: l'éternuement

Pourquoi est-ce qu'on éternue?

Longue vie aux protéines: la frétillante dynéine

Sans les protéines, nous ne sommes rien.