Microbiote: vrai ou faux?

Dernière mise à jour 03/08/18 | Vrai/Faux
PULS_microbiote_vrai-faux
Testez vos connaissances sur le microbiote!

Il y a des bonnes et des mauvaises bactéries

Vrai et Faux. Le caractère nocif d’une bactérie dépend de sa quantité et de son milieu. Une bactérie pathogène ne pose en principe pas de problème du moment qu’elle est minoritaire dans son environnement. En revanche, en cas de déséquilibre (dysbiose), résultant d’une prise d’antibiotiques ou d’un affaiblissement du système immunitaire par exemple, la bactérie pathogène peut proliférer et causer une infection. Mais tout n’est pas noir ou blanc. L’Helicobacter pylori joue, elle, un double jeu par exemple: elle est associée à l’ulcère de l’estomac, mais aussi à une diminution du risque d’asthme.

Trop d’hygiène, ce n’est pas bon pour la santé

Vrai. Le contact avec les animaux et la saleté diminuent le risque d’allergies chez l’enfant. Ceux ayant grandi à la ferme par exemple, dans des conditions d’hygiène moins strictes, sont moins prédisposés que les citadins.

Peut-on influencer son microbiote?

Oui. Chez les souris, une alimentation dépourvue de fibres est associée à une baisse constante de la diversité microbienne au fil des générations et à une prolifération de bactéries pathogènes. A contrario, les souris recevant un régime riche en fibres produisent, par le biais de la digestion, plus d’acides gras à chaînes courtes et sont de ce fait mieux protégées contre les allergies alimentaires et pulmonaires. Chez l’homme aussi, l’ingestion de fibres est bénéfique pour le microbiote et pour la santé. La consommation de prébiotiques (nutriments favorisant la prolifération des «bonnes» bactéries) aurait en revanche une efficacité limitée. De même, il faut, selon les spécialistes, user avec précaution des probiotiques (bactéries vivantes).

________

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Problèmes de peau
Dermatologie: cinq problèmes de peau

Dermatologie: cinq problèmes de peau

La peau est notre plus grand organe. Elle représente 10% de la totalité de notre corps, ce qui équivaut...
Lire la suite
Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Blessures
cheville_etait_entorse

Cheville, et si c'était une entorse?

Traumatisme le plus fréquent en médecine de premiers recours, l’entorse de la cheville ne doit pas être...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_microbiote

Microbiote(s): vers de nouveaux espoirs thérapeutiques

Les récentes découvertes sur le microbiote –l’ensemble des bactéries vivant dans l’organisme– ont ouvert de nombreuses perspectives. Et si, en modifiant cette flore, on parvenait à prévenir et mieux soigner certaines maladies? Les experts des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et de l’Université de Genève (UNIGE) se font l’écho d’un domaine de recherche en plein essor.
PULS_microbiote_connaissez-vous

Connaissez-vous vos microbiotes?

Dans un contexte de recherche scientifique mondiale jugée exponentielle, les experts des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et de l’Université de Genève (UNIGE) tissent des collaborations fructueuses. Florilège des études en cours.
PULS_microbiote_selles

Les selles comme médicament

La transplantation fécale (TF)* intrigue, en même temps qu’elle suscite de l’espoir. Le Dr Benedikt Huttner, médecin adjoint agrège au Service des maladies infectieuses des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), fait la lumière sur un traitement peu banal.
Videos sur le meme sujet

Trop de propreté, c’est risqué

Notre mode de vie trop aseptisé est-il en train de nuire à notre santé? Sommes-nous en train de rendre la tâche impossible pour notre système immunitaire à force de faire la chasse aux microbes de notre environnement?

Trop de propreté, c’est risqué

Notre mode de vie trop aseptisé est-il en train de nuire à notre santé? Sommes-nous en train de rendre la tâche impossible pour notre système immunitaire à force de faire la chasse aux microbes de notre environnement?

Microbiote vaginal, la révolution rose

Les femmes ont un trésor commun, leur flore vaginale.