Mal des transports: un conflit de sensations

Dernière mise à jour 10/10/11 | Vidéo
Les plus sensibles d'entre-nous vivent le mal des transports comme un véritable cauchemar... et se voient même limités dans leurs activités et leurs déplacements. L'antidote enquête sur cette question.

Le mal des transports peut s'avérer terriblement handicapant surtout lorsqu'on a recourt aux bus quotidiennement. Heureusement, le mal des transports n'est pas une maladie à proprement parler. Et des solutions existent. Avec le Dr Raphaël Maire est médecin spécialisé ORL au CHUV.

Avec le Dr Gustavo Basterrechea, médecin psychiatre à Sion.

Articles sur le meme sujet
PULS_junior_mal_transports

Malade dans les transports, mais pourquoi?

Il y a plus de deux mille ans, Hippocrate – le père de la médecine – décrivait déjà le mal des transports. A l'époque, les gens ne se déplaçaient bien sûr ni en voiture, ni en avion, ni en train, mais en bateau. Et parfois, cela les rendait malades. Voici pourquoi.
PULS_organe_côlon

Zoom sur le côlon

Au creux de l’abdomen, le côlon encadre l’intestin grêle. Grâce aux cinq couches de sa paroi, il absorbe l’eau du bol alimentaire, assure l’équilibre hydrique de notre corps et évacue les déchets de notre digestion. Ce long tube est l’organe du système digestif le plus vulnérable aux maladies.
PULS_organe_reins

Zoom sur les reins

Ils se font face sous les deux dernières côtes. De chaque côté de la colonne vertébrale, ces organes en forme de haricots filtrent le sang. Les reins éliminent dans l’urine les déchets de notre organisme et les éléments en surplus. Ils jouent un rôle crucial dans l’équilibre interne de notre corps.
Videos sur le meme sujet

Le point sur la descente dʹorganes

Bastien Confino s'intéresse à la descente dʹorganes ou prolapsus.

Découvrir l'oreille de l'intérieur

Anne Baecher vous emmène pour un voyage étrange dans l'oreille.

Le comment du pourquoi: le point de côté

Comment se forme un point de côté?
Maladies sur le meme sujet
moustique qui transmet le paludisme

Paludisme

Appelé aussi malaria, le paludisme est une infection causée par un parasite microscopique (Plasmodium) transmis par la piqûre de la femelle d'une race de moustique.