La gastro-entérite aiguë revient avec trois mois d’avance

Dernière mise à jour 25/10/16 | Audio
Loading the player ...
La France l'attendait en janvier.

Mais à mi-octobre, la recrudescence de la gastro-entérite aiguë dépasse de près de 20% les moyennes saisonnières. La rentrée des classes expliquerait le taux élevé de cas pour la saison.
Les détails avec Manuel Schibler, médecin infectiologue, chef de clinique au labo de virologie des HUG à Genève, interrogé par Anne Baecher.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Mécanismes du corps

La température du corps baisse depuis le XIXe siècle

Une étude scientifique menée par des chercheurs de l'Université de Stanford (Etats-Unis) a révélé que la température moyenne du corps a baissé dʹun demi-degré...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
laver_main_contagion

Se laver les mains, un réflexe essentiel pour éviter la contagion

Nos mains sont porteuses de milliards de microbes, dont certains sont pathogènes. Pourtant leur lavage fréquent sauve entre 5 et 8 millions de vies chaque année dans le monde en milieu hospitalier.
PULS_junior_gastro

«Papa, j'ai une gastro… quoi?»

Théo a mal au ventre. Il a envie de vomir et court aux toilettes plusieurs fois par jour. Son père lui dit qu'il a une gastroentérite. C'est quoi au juste? Minute, on vous explique tout.
La gastroentérite se soigne le plus souvent toute seule

La gastroentérite se soigne le plus souvent toute seule

Des fraises chinoises contaminées ont provoqué une épidémie en Allemagne. Précisions.
Videos sur le meme sujet

Être para ou tétraplégiques en temps de confinement

Anne Baecher s'interroge sur le vécu des blessés médullaires, les personnes paraplégiques ou tétraplégiques, durant cette période de confinement.

Le charme secret de notre graisse

"Le charme secret de notre graisse" est un livre qui s'efforce de raconter, avec une jolie narration accessible à tout le monde, le monde complexe de nos tissus adipeux.

La pollution atmosphérique, une véritable pandémie

Des cardiologues viennent de publier un article sur ce qu'ils nomment la "pandémie" de pollution atmosphérique.