Adolescents, coups et blessures

Dernière mise à jour 07/11/14 | Article
Adolescents, coups et blessures
Bien qu’elle soit à l’origine de la majorité des violences subies par les jeunes, la maltraitance intrafamiliale demeure encore trop souvent «invisible» aux yeux des professionnels de santé. C’est pourtant souvent le médecin qui se retrouve en première ligne pour protéger l’adolescent et éviter les récidives.

Véritable problème de santé publique, les violences subies par les jeunes ne sont que rarement un motif de consultations aux urgences. Peu connu des professionnels de santé, ce diagnostic est parfois difficile à poser. En effet, souvent, ces violences ne sont pas la cause première de la consultation, le jeune ayant plutôt tendance à se plaindre de troubles alimentaires, fonctionnels ou dépressifs, voire de difficultés scolaires. Les violences, surtout intrafamiliales, sont souvent cachées et ne seront révélées qu’indirectement par le jeune au fil de la consultation.

Agressions physiques communautaires ou violences dans le couple

Lors d’une consultation pour agression physique, le constat de coups et blessures est effectué par le médecin. Ces cas concernent rarement des violences intrafamiliales, mais sont plutôt le résultat d’une agression par d’autres adolescents, voire par un «copain» dans le cas d’une relation de couple. Le rôle du médecin, au-delà de soigner l’adolescent, est de s’assurer que celui-ci ne craint plus d’être à nouveau victime. Il doit également, avec l’accord du jeune, mettre au courant les parents d’adolescents mineurs, afin de les encourager à protéger leur enfant. Il est également important de renforcer l’autonomie du jeune, afin qu’il sache se mettre à l’abri des agressions, car celles-ci peuvent s’inscrire dans un environnement agressif récurrent.

Au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), 77 constats de coups et blessures ont été recensés en 2013, sur des mineurs de 12 à 17 ans. Bien souvent, il s’agissait d’agressions entre adolescents, dans la cour du collège ou à sa sortie, ou alors de violences commises par des inconnus. A l’instar des adultes, ces violences peuvent se produire au sein du jeune couple, selon les mêmes mécanismes: contrôle de l’autre, insultes, dénigrements, violences physiques ou sexuelles, pouvant aller jusqu’à l’homicide. Un psychologue, un conseiller en santé sexuelle ou le médecin traitant doit alors prendre en charge la victime et l’informer de ses droits. La situation, si elle se répète, devra faire l’objet d’un signalement.

Violences intrafamiliales majoritaires

Pourtant, ce sont les violences intrafamiliales qui restent la forme de violence la plus fréquente. Davantage tue, elle est moins vue, moins documentée que la violence communautaire et reste donc méconnue des professionnels de santé. D’ailleurs, elle ne concerne qu’une faible partie des constats de coups et blessures réalisés par les médecins.

Dans le canton de Vaud, les statistiques de 2012 du Service de protection de la jeunesse (SPJ) montrent que 24% des dossiers concernent des jeunes de 16 à 18 ans. Cette violence englobe les violences physiques, mais également psychologiques ainsi que les négligences ou les abus sexuels.

Un suivi primordial

Après les premiers soins, le professionnel de santé doit se poser la question des suites à donner à cette agression: faut-il signaler le problème? L’adolescent sera-t-il en sécurité à l’avenir? Hormis dans certains cas d’urgence, il faut prendre le temps de bien analyser la situation, d’en discuter avec le médecin traitant et l’adolescent, afin de décider de la marche à suivre sur le moyen terme.

_________

Référence

Adapté de «Constat "de coups et blessures" et enjeux chez l’adolescent mineur», Dr Sarah Depallens, Unité multidisciplinaire de santé des adolescents et Child Abuse and Neglect Team, Département médico chirurgical de pédiatrie, CHUV, Lausanne. In Revue Médicale Suisse 2014:10:1292-6. En collaboration avec l’auteur.

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Douleurs du genou
On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

Après deux opérations au genou, l’Américaine championne de ski Lindsey Vonn a fait un come-back époustouflant....
Lire la suite
Troubles de l'odorat
Grains de poivre

Ne négligez pas les troubles de l’odorat

Plus d’une personne sur 20 souffre de perte de l’olfaction. Cela suite à un maladie ou un accident, voire...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Le retour au sport après une opération du ligament croisé du genou

Le retour au sport après une opération du ligament croisé du genou

Le sportif opéré d’une déchirure du ligament croisé antérieur du genou doit s’armer de patience avant de pouvoir retourner à l’entraînement. Il devra également travailler dur pour récupérer son niveau de performance d’avant l’accident. Pour optimiser les chances de réussite, les médecins proposent six critères à remplir avant d’autoriser la reprise du sport pratiqué.

Une forme aquatique

En bord de mer ou de lac, l’été est propice aux sports aquatiques. Quel est l'impact sur la santé de la natation, du paddle, de l’aviron ou du ski nautique? Quels risques présentent-ils? Les réponses de Stéphane Borloz et Vincent Chollet, deux médecins du sport à la Clinique Bois-Cerf à Lausanne.
Courir, c’est bon pour la santé, mais il faut savoir bien doser

Courir, c’est bon pour la santé, mais il faut savoir bien doser

Alors que la saison des marathons démarre, les médecins rappellent les zones critiques liées à la pratique intensive de la course: articulations et hydratation.
Videos sur le meme sujet

Tendinites: tendinoses et autres tendinopathies

Le sport est bon pour la santé. Le problème, c'est que trop sollicités, notre squelette, nos muscles et nos tendons peuvent parfois nous faire souffrir.

Premiers secours: tous utiles

En Suisse, les secours professionnels sont efficaces. Malgré des interventions rapide, il reste toujours un laps de temps durant lequel tout un chacun peut agir, et jouer un rôle important pour la victime d'une maladie ou d'un accident.

Sport intensif: le revers de la médaille

De plus en plus de jeunes rêvent de devenir sportifs d'élite. Ils accumulent les heures d'entrainement et les compétitions. Mais quels sont les risques d'une pratique intensive? Comment faire pour trouver ses propres limites? Quel rôle les parents doivent-ils jouer? L'Antidote fait le point.
Maladies sur le meme sujet
morsures chiens

Morsure d'animal

Les morsures d'animaux peuvent être superficielles ou profondes. Elles peuvent se compliquer d'une infection, d'un tétanos ou de la rage et, s'il s'agit d'un serpent, d'une envenimation.

Entorse de la cheville

Une entorse est une lésion des ligaments de la cheville, le plus souvent suite à un mauvais mouvement du pied. A l'exception des entorses graves, la plupart guérissent sans complication.

Symptômes sur le meme sujet
Se faire mordre par quelqu'un

Morsure humaine

J'ai été mordu(e) par quelqu'un
cheville tordue

Entorse

Je me suis tordu la cheville
Chien aboyant avec ces crocs bien en vue

Morsure animale

J'ai été mordu(e) par un animal