Phagothérapie: le traitement de la dernière chance?

Dernière mise à jour 09/05/18 | Vidéo
Les bactéries résistantes aux antibiotiques pourraient causer dix millions de morts par an d'ici 2050. Face à l'urgence, on redécouvre les phages, des virus tueurs de bactéries. Des médecins les utilisent en France et en Belgique, mais pas en Suisse...

Avec la hausse de la résistance aux antibiotiques de certaines souches bactériennes, la phagothérapie suscite un regain d’intérêt. Chez nous en Suisse, une équipe de l'Université de Lausanne, menée par Grégory Resch, s'attelle actuellement à mettre sur pied une banque de phages thérapeutiques. Mais les tubes sont pour l’instant condamnés à rester au frigo. Car contrairement à la France ou à la Belgique, en Suisse les médecins ne se battent pas pour utiliser la thérapie par les phages. Pourquoi cette résistance alors que des pays voisins en font déjà usage? Ce reportage nous entraîne dans des cliniques en France mais aussi en Géorgie, à Tbilissi, où la phagothérapie est largement pratiquée.

Une émission 36.9 - RTS La Première

Articles sur le meme sujet
infections_urinaires_vaccin_resistances

Vaccin prometteur contre les infections urinaires

Développé par une start-up suisse et testé aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), il pourrait limiter les résistances aux antibiotiques.
interview_thierry_calandra

«Le choc septique est un véritable big-bang pour l’organisme»

Chef du service des maladies infectieuses du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), le professeur Thierry Calandra s’est intéressé aux sepsis, ces infections fulgurantes et souvent mortelles. Ses recherches lui ont valu de recevoir, en avril dernier, l’«Award for Excellence» décerné par la Société européenne de microbiologie et de maladies infectieuses.
Atteint de septicémie, un patient sur huit décède des complications

Atteint de septicémie, un patient sur huit décède des complications

Même un corps en bonne santé peut céder sous le coup d’une invasion bactérienne massive. Il est important d’agir vite si une personne présente des symptômes inquiétants.
Videos sur le meme sujet

Le Yersinia pestis: la bactérie de la peste

Si la majorité des bactéries sont inoffensives voire bénéfiques pour la santé, certains types de bactéries sont pathogènes et à l'origine de nombreuses maladies comme la peste, la tuberculose ou le choléra.

Ces dangereuses bactéries: le bacille de Koch

Si la majorité des bactéries sont inoffensives voire bénéfiques pour la santé, certains types de bactéries sont pathogènes et à l'origine de nombreuses maladies comme la peste, la tuberculose ou le choléra.

Ces dangereuses bactéries: la Neisseria meningitidis

Si la majorité des bactéries sont inoffensives voire bénéfiques pour la santé, certains types de bactéries sont pathogènes et à l'origine de nombreuses maladies comme la peste, la tuberculose ou le choléra.