Eczéma atopique: un enfant sur cinq en souffre

Dernière mise à jour 04/09/15 | Article
Eczéma atopique: un enfant sur cinq en souffre
A dose minime, l’hypochlorite de sodium aurait un effet bénéfique sur ce problème de peau très fréquent chez les tout-petits.

L’eczéma atopique touche jusqu’à un enfant sur cinq. Il se manifeste par l’apparition récurrente de plaques rouges et squameuses, accompagnées de démangeaisons souvent très intenses. «Le retentissement sur la qualité de vie de l’enfant atteint et celle de sa famille est très important», souligne Stéphanie Christen-Zäch, dermatologue- pédiatre au CHUV.

Les causes sont multiples et se renforcent mutuellement. Une prédisposition génétique fait ainsi que la peau atopique sèche plus facilement. Moins hydratée, elle laisse passer davantage d’allergènes ou de micro-organismes à même de l’irriter, sans compter que le système immunitaire cutané réagit «au quart de tour» à ces irritations.

Risques allergiques élevés

En outre, un enfant souffrant d’eczéma atopique a davantage de risques de présenter par la suite une allergie, ajoute Stéphanie Christen-Zäch. «On estime qu’environ 18% d’entre eux connaîtront une allergie alimentaire, 60% une rhinoconjonctivite allergique et 30% un asthme allergique», détaille la spécialiste. Des premiers essais cliniques indiquent cependant que ce risque pourrait être significativement diminué chez un enfant dont l’eczéma atopique est bien traité et qui bénéficie de soins cutanés adéquats.

Ainsi, des gestes simples peuvent diminuer la sévérité et la fréquence des poussées: porter des vêtements en coton, éviter les tissus irritants comme la laine, abandonner l’usage des adoucissants et réduire le stress, un déclencheur connu des crises. Au quotidien, on donnera à l’enfant des bains courts et pas trop chauds, en évitant le savon et en favorisant les «syndets» (des gels ou des pains nettoyants moussants qui sont une alternative au savon).

Se former pour mieux soigner

  • Le Centre d’allergie suisse dispense des cours en petits groupes à Lausanne et à Genève, respectivement le 1er et le 8 novembre. La spécialiste y participe en compagnie d’une allergologue pédiatre et d’une psychologue (Plus sur aha.ch - Prix: 130 fr. pour 2 pers.).
  • Une consultation d’éducation thérapeutique soutenue par des fondations existe aussi au CHUV de Lausanne. Une infirmière spécialisée y prend le temps, avec chaque famille, de revoir les différents aspects de l’eczéma atopique (Tél. 021 314 95 44).

Plus insolite: c’est au stade du bain que l’hypochlorite de sodium intervient. Par son action désinfectante, la substance active de l’eau de Javel prévient la colonisation de la peau par des bactéries comme le staphylocoque doré. Et empêche donc qu’elles ne provoquent une inflammation chronique du derme et des poussées d’eczéma importantes. Par ailleurs, ce composé chimique a également un effet anti-inflammatoire. Cependant, la quantité employée est infime: elle représente 0,005% du bain. Demandez conseil à votre pharmacien, qui vous fournira un produit au dosage adéquat.

Plusieurs études scientifiques récentes démontrent les bienfaits des bains additionnés d’un zeste d’hypochlorite de sodium pour les soins quotidiens de l’eczéma atopique. On applique ensuite systématiquement une crème émolliente (qui assouplit la peau). Enfin, lorsqu’une poussée importante d’eczéma survient, il convient d’appliquer une pommade à base de cortisone, prescrite par un médecin.

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Douleurs du genou
On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

Après deux opérations au genou, l’Américaine championne de ski Lindsey Vonn a fait un come-back époustouflant....
Lire la suite
Troubles de l'odorat
La perte de l’odorat pourrait être un facteur annonciateur de décès

La perte de l’odorat pourrait être un facteur annonciateur de décès

Des chercheurs américains confirment que la fonction olfactive est un bon facteur prédictif de décès....
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
allergie_pollens

Comprendre l’allergie aux pollens

Le calendrier pollinique paraît bien long, surtout quand on commence tôt la saison. A l’image des personnes sensibilisées au noisetier qui sortent leur mouchoir dès le mois de février…
allergies_aliments

Comprendre les allergies aux aliments

En Suisse, le poisson partage avec les noisettes, le céleri et le lait, le peloton de tête des allergies alimentaires.
nouveaux_allergenes

Que faut-il savoir sur les nouveaux allergènes?

En théorie, toute nouvelle substance introduite dans notre environnement est un allergène en puissance. D’un autre côté, des efforts sont faits pour minimiser les risques d’allergie.
Videos sur le meme sujet

Sérums antivenimeux: pénurie prévue

Le FAV-Afrique, un anti-venin capable de lutter contre les effets des morsures des serpents les plus dangereux d'Afrique va disparaître de l’arsenal thérapeutique dès fin 2016.

Les allergies à la une

A l’occasion de l’émission "36.9°" (RTS Un) du 30 mars 2016, consacrée aux allergies, Bastien Confino se penche sur ce phénomène qui affecte de très nombreuses personnes.

Zoom sur les envenimations par des serpents

Les morsures de serpents sont un fléau dans beaucoup de pays chauds.
Symptômes sur le meme sujet

Rougeur

J’ai une ou des taches rouges / des rougeurs sur la peau
enfant qui se gratte

Démangeaisons

Mon enfant se gratte