Allergies oculaires: suivez le guide

Dernière mise à jour 14/07/21 | Article
bv_qfs_allergies_oculaires
Que faire en cas d’allergies oculaires?

J’ai les yeux rouges et larmoyants

20% des personnes souffrent d’allergie oculaire, le plus souvent saisonnière et associée au rhume des foins. Elle se traduit par une inflammation de la conjonctive, muqueuse qui recouvre l’œil, causant rougeurs, démangeaisons et larmoiements.

  1. Le réflexe à avoir est de rincer les yeux avec une solution physiologique. Ainsi, l’allergène, le pollen par exemple, est éliminé. Ensuite, il faut appliquer des larmes artificielles. On peut placer les gouttes au frigo avant de les utiliser, car le froid diminue la sensation de démangeaison. Dans tous les cas, il ne faut pas frotter les yeux pour ne pas empirer la situation.
  2. Une prise d’antihistaminiques, en gouttes ou en comprimés, permet aussi de diminuer l’inflammation et les symptômes.
  3. Si ces moyens ne suffisent pas, il faut consulter. Un traitement adapté peut éviter que l’allergie ne devienne chronique.

Je veux prévenir l’allergie

Un des meilleurs moyens de prévenir une allergie saisonnière, lorsqu’elle a été identifiée comme telle, est de limiter les contacts avec les pollens.

  1. Il est conseillé de fermer les fenêtres et d’éviter d’aérer durant la période pollinique.
  2. À l’extérieur, porter des lunettes de soleil et éviter les lentilles. Se laver les cheveux et changer d’habits fréquemment permet aussi de réduire la quantité de pollen présente sur soi.
  3. Un bilan allergologique permet souvent d’identifier le pollen responsable et éventuellement d’envisager une désensibilisation.

J’ai des doutes sur les symptômes

Lors d’un premier épisode de conjonctivite ou si l’on n’est pas allergique, il faut prêter attention aux symptômes, qui peuvent avoir d’autres causes que l’allergie saisonnière.

  1. Rougeurs, larmoiements ou autres symptômes peuvent être dus au syndrome de l’œil sec ou à une conjonctivite infectieuse. En cas de doute, il est préférable de consulter afin d’établir un diagnostic et le traitement adéquat.
  2. Des symptômes comme la douleur, une baisse d’acuité visuelle, la photophobie, un mal de tête ou la sensation de corps étranger peuvent être le signe d’une atteinte allergique grave ou d’une autre affection. Ils nécessitent donc une consultation médicale.

________

Article repris du site  BienVu!

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Problèmes de peau
Vitilgo

Traitée à temps, la progression du vitiligo peut être ralentie

Avant tout considérée comme un problème esthétique, cette maladie de la pigmentation cutanée est souvent...
Lire la suite
Mécanismes du corps

Stimuler le nerf vague pour lutter contre l’inflammation

Plus long nerf du corps, le nerf vague est au cœur de la communication entre le cerveau et nos organes...
Lire la suite
Videos sur le meme sujet

Pollution, asthme et allergies

Le dérèglement climatique a des conséquences très concrètes sur nos bronches et nos poumons.

Pollution : SOS asthme et allergies

Respirer est l’acte le plus nécessaire à la vie.
Symptômes sur le meme sujet

Rougeur

J’ai une ou des taches rouges / des rougeurs sur la peau