A l’abri des bobos

Dernière mise à jour 17/01/12 | Article
sparadrap
Chaque année, en Suisse, 30 000 enfants de 0 à 4 ans sont victimes d’un accident dont la moitié se produit à la maison, indique le Bureau de prévention des accidents (bpa). Et pour cause, explique l’organisme de prévention: «Au cours de ses quatre premières années de vie, l’enfant n’est pas encore conscient des risques qu’il encourt. Jusqu’à l’âge de 5 ou 6 ans, il ne perçoit le danger que lorsqu’il y est directement confronté».

L’arrivée d’un enfant à la maison suppose donc quelques aménagements et mesures de précaution pour qu’il puisse y évoluer en toute sécurité. Concrètement, les tout petits (de 0 à 2 ans) sont particulièrement exposés aux risques de brûlures, de chutes, d’étouffement, de blessures, d’intoxication et de noyade.

Plus l’enfant grandit, plus ses capacités motrices se développent et plus ses intérêts se multiplient. De nouveaux objets sont alors à portée de ses mains et de sa bouche, tandis qu’il accède peu à peu à des endroits jusqu’ici inconnus pour lui. Chaque âge comporte ses dangers, comme le démontre le bpa dans son «Courrier bpa enfants»*. La vigilance parentale est donc de mise tout au long du développement de l’enfant. Pour que ses explorations restent un plaisir et pour éviter la survenue de bobos ou d’accidents plus graves, le bpa conseille d’anticiper et d’éliminer le plus possible les sources de danger. Pratiquement, il convient de mettre hors de sa portée tout objet dangereux, de sécuriser les lieux et de faire preuve d’une surveillance accrue. Voici comment:

Les principaux dangers d’accidents domestiques pour les jeunes enfants

Les chutes

Bébé sur une table à langer

Les bébés sont exposés très tôt au risque de chutes. Dès qu’ils commencent à se retourner et à s’asseoir (vers 7-8 mois environ), elles constituent même le principal danger! Selon le Bureau de prévention des accidents, elles représentent même 40% des accidents domestiques.

Pour les éviter, il est recommandé de ne jamais laisser seul (même pour quelques secondes) un bébé sur la table à langer, le pèse-bébé, le lit des parents, le canapé, ou tout endroit d’où il pourrait tomber. A trois mois déjà, il peut commencer à se retourner sur le ventre et à ramper!

Avant de coucher votre enfant sur la table à langer, prenez tout ce dont vous avez besoin pour le change. Si vous avez oublié quelque chose, emmenez bébé avec vous. Pour la pesée, placez la balance parterre ou au milieu de la table et ne quittez pas votre enfant des yeux.

Ne mettez jamais le siège-auto (avec l’enfant dedans) sur une table ou sur une chaise, mais placez-le parterre et à distance de marches d’escaliers. Ainsi, s’il gesticule, le siège ne pourra pas tomber.

Pour le jeu, installez-le de préférence sur le sol. Dès que l’enfant sait s’asseoir, abaissez le fond de son lit.

Un enfant ne devrait jamais rester seul sur une chaise haute. Il risque de tomber ou, quand il est plus grand, de vouloir attraper des objets dangereux qui s’y trouvent (couteaux, théière, etc.).

Entre douze et 18 mois, l’enfant commence à se déplacer et à s’agripper. Les meubles doivent absolument être fixés au mur à l’aide d’équerres métalliques ou au plafond, pour éviter qu’ils ne se renversent. Ne laissez pas votre enfant sans surveillance dans des pièces où il pourrait s’aventurer sur des meubles peu stables.

Peu à peu (entre 18 mois et 2 ans), votre enfant saura marcher et sera tenté par ce qui se cache derrière les portes et les fenêtres. Il cherchera à les ouvrir et à grimper. Equipez-les de sécurité (grille de protection devant les escaliers, porte d’entrée fermée à clé). Les garde-corps doivent être adaptés (100 cm de hauteur; pas d’ouverture de plus de 12 cm de diamètre; éviter tout appui qui pourrait faciliter l’escalade).

L’asphyxie ou l’étouffement

Enfant s'étouffant

L’asphyxie est la cause de décès par accident la plus fréquente! Elle peut être occasionnée par l’aspiration de vomissures, l’ingestion de boutons ou de petites pièces (monnaie, éléments de jouets) ou par la strangulation par des ficelles de jouets ou des sangles. Très tôt, les bébés y sont exposés.

A l’heure du dodo, couchez autant que possible votre enfant sur le dos. Renoncez à l’oreiller et aux duvets en début de vie, préférez un sac de couchage. Plus tard, un coussin pourra être placé sous le matelas si besoin. Ficelles et cordelettes ne devraient pas pendre au-dessus, autour ou au bord de son lit.

La journée, ne le laissez jamais longtemps seul, ni même avec d’autres enfants ou en présence d’animaux. Eloignez ces derniers de sa chambre lorsqu’il dort.

Après chaque repas, il faut veiller à ce que bébé fasse son rot.

Lors des moments de jeu et d’exploration (dès 5 mois environ), l’enfant se plaît à porter les objets à sa bouche, en particulier ceux qui sont d’une taille inférieure à celle d’une balle de ping-pong. Toutes les petites pièces (boutons, parties de jouet, petits legos, animaux en peluche avec des yeux de verre ou des boutons susceptibles d’être arrachés, monnaie, épingles, punaises, vis, trombones, billes, etc.) doivent être soigneusement rangées hors de sa portée pour éviter tout risque d’étouffement. Les jouets avec ficelle ne devraient pas non plus être mis à disposition des plus petits (jusqu’à six mois).

Les sacs en plastique constituent également un danger si l’enfant s’amuse à s’en mettre un sur la tête. Mieux vaut donc les ranger, tout comme les sacs comportant des sangles, en raison des risques d’étranglement.

Jusqu’à 4 ans, ne lui donnez pas de cacahuètes qui peuvent facilement être aspirées dans les bronches. D’autres fruits secs ou corps végétaux (pistache, noisette, graines de tournesol, etc. sont également peu recommandés pour les plus jeunes.

Les brûlures

Vapeur sortant d'une bouilloire

Les brûlures comptent parmi les accidents domestiques les plus graves. Des cicatrices à vie, mais aussi un danger de mort sont à craindre, si plus de 15% de la peau de l’enfant est détruite (entre 12 et 18 mois). Très tôt déjà, ce risque existe, mais plus l’enfant gagne en mobilité, plus il augmente. La salle de bain et la cuisine (en particulier pour la tranche des 18 mois à 2 ans) sont les pièces de la maison les plus dangereuses pour lui.

Avant de donner le biberon à votre bébé, vérifiez la température en versant une goutte de lait sur le dos de votre poignet.

De même, avant de le plonger dans le bain, vérifiez, à l’aide d’un thermomètre ou de votre coude, que la température de l’eau est de 37°. Ne rajoutez jamais d’eau chaude pendant que l’enfant est dans la baignoire. Lorsqu’il est plus grand, ne le laissez pas jouer avec les robinets et installez de préférence un mitigeur à limitation de température. Par précaution, si vous avez pris de l’eau chaude, faites couler de l’eau froide immédiatement après.

La température des bouillottes ou autres coussins chauffants ne devrait pas dépasser les 40°. Tenez hors de portée toute boisson chaude (ou quelconque récipient contenant du liquide chaud) en présence de bébé. Usez de la même prudence avec les chauffages d’appoint, les fers à repasser, les bougies et les humidificateurs d’air.

A la cuisine, ne laissez pas votre enfant traîner dans vos pieds à proximité de la cuisinière et du four lorsque vous cuisinez. Utilisez si possible les plaques arrière et rabattez les manches de casserole vers l’arrière pour ne pas que l’enfant soit tenté de les attraper. Toute casserole ou récipient chaud doit être tenus hors de sa portée. Mettez un dispositif de protection devant la cuisinière pour le tenir à distance des éclats d’eau chaude et d’huile.

Les fours en hauteur sont une excellente option pour éviter que l’enfant ne soit en contact avec la porte chaude. Si tel n’est pas le cas dans votre cuisine, faites ressentir la chaleur à votre enfant pour qu’il comprenne qu’il doit ni la toucher ni l’ouvrir.

La noyade

Bébé baigné

Un enfant ne devrait jamais être laissé sans surveillance dans le bain ou à proximité d’un point d’eau (à l’extérieur), même pour quelques secondes. On l’ignore souvent, mais une profondeur de 20 cm d’eau seulement peut être fatale à un enfant jusqu’à trois ans!

Si quelqu’un sonne à la porte ou si vous entendez le téléphone, renoncez à répondre vous-même.

Les blessures

ciseaux

Dès que l’enfant commence à s’agripper, à se mettre debout (vers 9 mois) et à se déplacer, le risque de blessures devient plus important. Protégez les coins de table et de meubles auxquels il pourrait se cogner, rangez les objets tranchants (ciseaux, couteaux, aiguilles, parties de jouets, etc.) après leur utilisation et mettez hors de portée les objets fragiles (vaisselle, vases, bouteilles, lampes en verre). Les bords de la nappe et les câbles électriques ne devraient pas pendre.

Les intoxications

Spray chimique

Selon le Bureau de prévention des accidents, plus de 80% de toutes les intoxications surviennent avant cinq ans. En ligne de mire: l’ingestion accidentelle de médicaments ou de produits d’usage courant qui sont les principales causes d’intoxication chez les enfants, d’après le Centre suisse d’information toxicologique. Les médicaments doivent donc être rangés dans une armoire fermée, à au moins 160 cm de hauteur.

De même, les produits de nettoyage doivent rangés être hors de portée (et non sous l’évier de la cuisine, de la salle de bain ou en bas d’une armoire). Pensez également à placer la lessive ou tout autre produit de nettoyage en hauteur lorsque vous faites le ménage. En cas d’interruption (téléphone, porte), votre enfant ne pourra pas y toucher.

Les cosmétiques (gels douche, crèmes, etc.) sont aussi une source de danger, en particulier s’ils ont une odeur agréable et gourmande.

L’électrocution

Prise électrique

L’électricité représente un danger pour les jeunes enfants, il faut donc leur apprendre la prudence à cet égard. Enfilez des caches de protection (disponibles dans le commerce) dans les prises pour empêcher l’enfant d’y introduire ses petits doigts ou tout autre objet (clou, aiguille, etc.). Utilisez des multiprises munies d’une sécurité enfants. Les câbles et les fiches endommagés doivent être remplacés, tandis que les rallonges non utilisées ne doivent pas restés branchées. Si l’enfant les porte à sa bouche, il encourt un risque de brûlure.

* Le «Courrier bpa enfants» peut être commandé gratuitement sur www.bpa.ch. Tous les six mois, les parents recevront un cahier (seize au total) décrivant les principaux dangers en fonction de l’âge de l’enfant.

Source: «Courrier bpa enfants» (cahiers 1-5/16 pour les enfants de 1 mois à 2 ans)

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Douleurs du genou
On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

Après deux opérations au genou, l’Américaine championne de ski Lindsey Vonn a fait un come-back époustouflant....
Lire la suite
Troubles de l'odorat
Grains de poivre

Ne négligez pas les troubles de l’odorat

Plus d’une personne sur 20 souffre de perte de l’olfaction. Cela suite à un maladie ou un accident, voire...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
L’alcool diminue rapidement les réflexes au volant

L’alcool diminue rapidement les réflexes au volant

Une fois ingurgité, l’éthanol contenu dans l’alcool passe très vite dans le sang et perturbe le fonctionnement du cerveau. Mais les effets néfastes sont très différents d’un individu à l’autre.
maladie_accident_vacances

Maladie, accident et vacances: les droits et obligations du salarié

Les vacances sont en principe synonymes de plaisir. Toutefois, nul n’est à l’abri d’une maladie ou d’un accident survenant pendant ces périodes de repos. Dans une telle situation, l’employé peut-il récupérer les jours de congé compromis? Et à l’inverse, peut-on prendre des vacances si l’on est en arrêt pour incapacité de travail?
Videos sur le meme sujet

Tendinites: tendinoses et autres tendinopathies

Le sport est bon pour la santé. Le problème, c'est que trop sollicités, notre squelette, nos muscles et nos tendons peuvent parfois nous faire souffrir.

Alcool festif: gérer les risques

Toutes les générations ressentent du plaisir à partager un verre. Mais derrière cette image sympathique se cache une réalité plus sombre. Cette vidéo s'intéresse particulièrement à la consommation des adultes qui parfois se révèle excessive.
Maladies sur le meme sujet
morsures chiens

Morsure d'animal

Les morsures d'animaux peuvent être superficielles ou profondes. Elles peuvent se compliquer d'une infection, d'un tétanos ou de la rage et, s'il s'agit d'un serpent, d'une envenimation.

Entorse de la cheville

Une entorse est une lésion des ligaments de la cheville, le plus souvent suite à un mauvais mouvement du pied. A l'exception des entorses graves, la plupart guérissent sans complication.

Symptômes sur le meme sujet
Se faire mordre par quelqu'un

Morsure humaine

J'ai été mordu(e) par quelqu'un
convulsions sur un bras d'enfant

Convulsions

Mon enfant a des convulsions
cheville tordue

Entorse

Je me suis tordu la cheville