Pourquoi transpire-t-on?

Dernière mise à jour 26/06/14 | Vidéo
La sueur, naturelle et indispensable, joue un rôle physiologique capital.

On perd entre 0.5 et 1 l de sueur par jour sans forcément s'en rendre compte, et jusqu'à 8 l en cas d'effort intense Pourquoi?

A LIRE AUSSI

Appareil génital masculin

Les conseils des urologues pour être bien dans son slip

Comment lutter contre l’éjaculation précoce?
Lire la suite
Troubles de l'érection

Dysfonction érectile: seul au monde

Un homme sur deux, entre 30 et 70 ans, souffre de dysfonction érectile. Les causes sont souvent d’ordre psychologique, mais depuis une quinzaine d’années...
Lire la suite
Sperme et infertilité

De l'espoir pour les hommes infertiles

Adrien Zerbini dévoile une première mondiale réalisée par une start-up française: obtenir des spermatozoïdes humains complets in vitro à partir de prélèvements...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Transpiration: quand est-ce que c'est trop?

Transpiration: quand est-ce que c'est trop?

L'été, tout le monde transpire. Mais le reste du temps, nous ne sommes pas égaux face à la sueur. Pourtant, des traitements existent. Quatre questions sur la transpiration posées au Dr Philipp Spring, dermatologue au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).
Quand la sueur rend les hommes meilleurs

Quand la sueur rend les hommes meilleurs

Cette sécrétion invisible (ou presque) peut inciter les êtres humains à plus de générosité, plus d’entraide. La bonne nouvelle nous vient des neiges de Finlande. Et si nous étions infiniment plus sensibles que nous le pensons aux signaux chimiques?
Videos sur le meme sujet

Rencontre avec Jacques Testart, biologiste et père scientifique du premier bébé éprouvette de France

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Les conseils des urologues pour être bien dans son slip

Comment lutter contre l’éjaculation précoce?

L’influence des bactéries sur la fertilité masculine

Le CHUV vient de recevoir un financement du Fond National Suisse pour étudier l’influence des bactéries sur la fertilité masculine.