Troubles sexuels: quand consulter?

Dernière mise à jour 05/01/12 | Questions/Réponses
L'ombre d'un couple
Taboues, les difficultés sexuelles sont plus fréquentes qu’on pourrait l’imaginer. Selon le Dr Francesco Bianchi-Demicheli, responsable de la Consultation de gynécologie psychosomatique et sexologie des Hôpitaux universitaires de Genève, une personne sur deux souffrirait de difficultés sexuelles, une sur trois d'un vrai trouble sexuel. Elles touchent aussi bien les hommes que les femmes, les jeunes et les plus âgés.

Qu’est-ce qu’un trouble sexuel? Quand consulter et à qui s’adresser?

Les réponses du spécialiste, le Dr Francesco Bianchi-Demicheli:

Lorsqu’on rencontre des difficultés sexuelles, quand faut-il consulter?

Quand les difficultés sexuelles entraînent une détresse importante à titre individuel ou dans le couple, il est préférable de s’adresser un spécialiste. Ces problèmes ne doivent pas être sous-estimés car ils peuvent s’accompagner d’une très grande souffrance personnelle ou conjugale et entamer sérieusement la qualité de vie. Aussi, si le trouble se répète, s’il est persistant et durable, l’aide d’un spécialiste permettra d’améliorer le bien-être.

A qui s’adresser en cas de difficulté sexuelle?

Lorsqu’on souffre des difficultés sexuelles, il faut s’adresser aux médecins de premier recours, soit son médecin de famille, son urologue ou son gynécologue. Mais, autant le préciser, pas tous les médecins, ni les psychologues sont formés dans le domaine ou sont à l’aise pour en parler. Si vous ne trouvez pas l’écoute attendue, ne renoncez pas, mais consultez un spécialiste reconnu et formé en sexologie. Votre médecin traitant peut vous donner l’adresse d’un spécialiste. Vous pouvez également demander conseil à la Société suisse de sexologie (http://www.swissexology.com/) qui regroupe un certain nombre de professionnels hautement qualifiés.

Mais, il est important de s’adresser en premier lieu à un médecin. Car le trouble sexuel peut, dans certains cas, être le symptôme d’une maladie organique. Il est dès lors indispensable d’écarter tout problème de santé somatique avant de traiter le trouble sexuel en lui-même, pour éviter quelconque risque pour la santé et pour pouvoir guérir le patient.

Qu’est-ce qu’un «trouble sexuel»?

Il existe trois grandes catégories de troubles sexuels, qui peuvent être à l’origine d’une consultation sexologique:

Les dysfonctions sexuelles

Les dysfonctions sexuelles sont les causes les plus fréquentes de consultation. Parmi elles, il faut citer: la baisse de désir chez l’homme ou chez la femme, l’absence d’orgasme, l’éjaculation précoce, le vaginisme, les douleurs lors des rapports sexuels dites «dyspareunies», etc.

Les troubles de l’identité sexuelle

Les troubles de l’identité sexuelle concernent les questions liées à la transsexualité ou à la difficulté de vivre son orientation sexuelle, quelle qu’elle soit.

Les paraphilies

Le terme de «paraphilie» désigne tous les comportements sexuels atypiques (interdits ou non par la loi). Parmi les deux cents paraphilies (environ) décrites à ce jour, on peut citer le voyeurisme, l'exhibitionnisme, le sado-masochisme, la pédophilie, le fétichisme, les addictions sexuelles, etc.

Plus généralement, on peut également s’adresser à un spécialiste en cas de malaise sur l’un des aspects de sa vie sexuelle ou de questions générales sur la sexualité, ce qui représente un motif de consultation assez fréquent. En marge des troubles sexuels à proprement parlé, il faut souligner que les fausses croyances elles-mêmes peuvent avoir un lourd impact sur la sexualité. Des séances d’information de type «counseling» ou «coaching» sont l’occasion de mettre à mal les idées reçues fatales à la sexualité et de retrouver un épanouissement personnel. 

Faut-il y aller seul ou en couple?

Il n’y a pas de règles à ce sujet, chacun fait comme il le peut et comme il le souhaite. Néanmoins, s’il est question de difficultés sexuelles conjugales, le thérapeute pourra demander à voir au moins une fois le couple durant la thérapie. 

Pourquoi consulter un spécialiste en sexologie?

La santé sexuelle est un droit reconnu par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui la définit en ces termes: «La santé sexuelle est un état de bien-être physique, émotionnel, mental et social en relation avec la sexualité, et non pas simplement l’absence de maladies, de dysfonctionnements ou d’infirmités. Elle fait partie intégrante de la santé, du bien-être et de la qualité de vie dans leur ensemble.»

Aussi, des difficultés sexuelles peuvent générer de grandes souffrances, dont il ne faut pas sous-estimer les conséquences. Elles peuvent entraîner une perte de la qualité de vie, et même un sentiment de profonde détresse au sein du couple ou de la famille.

Par ailleurs, certains problèmes sexuels peuvent être l’expression d’une maladie somatique qu’il convient de diagnostiquer et de soigner.

Où trouver un sexologue?

Le médecin de premier recours pourra diriger son patient vers un spécialiste. La Société suisse de sexologie (http://www.swissexology.com/fr/) regroupe un certain nombre de thérapeutes reconnus et qualifiés. Il faut préciser que le titre de sexologue n’est pas protégé et recouvre ainsi différents types de spécialistes (psychiatres, psychologues, physiothérapeutes, gynécologues, etc.).

Aux Hôpitaux universitaires de Genève, il existe une consultation universitaire en sexologie. Elle est ouverte aux patients de toute la Suisse.

Prendre soin de sa sexualité au quotidien

Le bien-être sexuel dépend en partie d’une bonne santé physique et psychique. Une alimentation et un mode de vie sains, la pratique d’une activité physique régulière contribuent à se sentir bien dans son corps, dans ses émotions, et dans le rapport avec l’autre.

Sur le plan conjugal, le respect de son partenaire, l’écoute et le fait de passer du temps ensemble peuvent contribuent à une meilleure entente sexuelle. Des études scientifiques ont montré en particulier que les couples qui partageaient des activités intenses et stimulantes renforçaient leur harmonie sexuelle.

Beaucoup de mythes et d’idées reçues circulent sur la sexualité et peuvent compromettre l’épanouissement sexuel, au même titre qu’un manque de connaissance sur la question. S’informer peut être utile pour autant que l’on s’adresse à des sources fiables.

A LIRE AUSSI

Appareil génital masculin
Douleur testiculaire: le problème n'est pas toujours urologique

Douleur testiculaire: le problème n'est pas toujours urologique

Certains hommes souffrent de douleurs aux testicules. La plupart du temps, la nature de ce problème est...
Lire la suite
Appareil génital masculin
La circoncision d'un bébé

Le déroulement de la circoncision

Le Pr Olivier Reinberg, chirurgien pédiatrique explique quelle est à son sens la meilleure technique...
Lire la suite
Appareil génital masculin
La circoncision d'un bébé

Circoncision: anesthésie indispensable, mais pas sans risques

Les circoncisions rituelles se font encore souvent à vif. Or, l’enfant, même nouveau-né, ressent la douleur,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
L'infertilité du côté «psy»

L'infertilité du côté «psy»

Tout au long du parcours difficile d’une grossesse médicalement assistée, un psychiatre soutient et conseille les couples en mal d’enfant.
Sexualité de l'homme âgé: les bienfaits de la testostérone

Sexualité de l'homme âgé: les bienfaits de la testostérone

Les premiers résultats d'une grande étude sur la sexualité de l'homme de plus de 65 ans viennent de tomber: un traitement par la testostérone peut améliorer divers aspects de sa sexualité. Il pourrait d'ailleurs en aller de même chez la femme.
La sexualité féminine n’est pas un long fleuve tranquille…

La sexualité féminine n’est pas un long fleuve tranquille…

Vivre une sexualité épanouie à toutes les étapes de sa vie n’est pas une évidence. Et si des problèmes s’installent, mieux vaut ne pas trop attendre pour consulter, car des solutions existent.
Videos sur le meme sujet

Dysfonction érectile: seul au monde

Un homme sur deux, entre 30 et 70 ans, souffre de dysfonction érectile. Les causes sont souvent d’ordre psychologique, mais depuis une quinzaine d’années on sait que les causes organiques sont encore plus fréquentes.
Maladies sur le meme sujet
La balanite

Balanite

La balanite est une inflammation de l’extrémité de la verge, et plus précisément du gland.