Zoom sur… les testicules

Dernière mise à jour 01/02/23 | Article
PULS_organe_les_testicules
Lieu de fabrication des spermatozoïdes et de la testostérone, les testicules sont dotés d’une forte capacité de production durant toute la vie d’un homme. Ils sont néanmoins vulnérables aux chocs et au cancer.

En chiffres

100 millions Le nombre de spermatozoïdes par éjaculat.

33°C La température optimale pour la production des spermatozoïdes, soit quelques degrés de moins que la température corporelle.

95% Le taux de guérison à cinq ans du cancer testiculaire.

1% Le pourcentage d’enfants de 12mois dont la migration testiculaire n’est pas achevée.

Participation aux systèmes reproductif et endocrinien

Les testicules sont deux glandes situées dans un sac de peau, le scrotum, situé à la base de la verge. Ces homologues des ovaires féminins font partie de deux importants systèmes du corps masculin: le système reproductif, avec la fabrication des spermatozoïdes, et le système endocrinien, avec la production de la testostérone.

Délicate migration testiculaire

Chez le fœtus masculin, les testicules sont formés dans l’abdomen dès le deuxième mois de grossesse. Dès le troisième mois, ils entament une migration en plusieurs étapes avant de se fixer dans le scrotum. Cette descente peut ne pas être achevée à la naissance, pour l’un ou les deux testicules. Dans la majorité des cas, la migration se fera naturellement. Dans le cas contraire, une intervention chirurgicale est nécessaire avant 18mois au plus tard. Un testicule non descendu constitue un risque d’infertilité ou de cancer testiculaire.

Un cancer qui affecte les jeunes

Peu fréquent, le cancer du testicule a la particularité de toucher en grande majorité des jeunes adultes de 15 à 35ans. Le plus souvent, il est détecté suite à la découverte d’une masse. Les médecins leur conseillent ainsi de palper régulièrement leurs testicules et de consulter en cas de modification. Le traitement consiste en une ablation du testicule affecté. Il est parfois complété par une chimiothérapie. Le cancer testiculaire répond bien aux traitements et se guérit complètement dans la majorité des cas. Il peut néanmoins provoquer une infertilité. Une congélation de spermatozoïdes est alors proposée avant le début des thérapies.

Chocs et torsions

Peu protégés, les testicules sont vulnérables aux chocs. S’ils peuvent se remettre d’un hématome, une fracture entraînant une rupture de l’enveloppe des testicules (albuginée) représente une urgence médicale. Il en va de même pour les torsions: lorsque le testicule tourne sur son axe, il est privé de son apport sanguin. Dès six heures sans alimentation sanguine, les glandes génitales peuvent subir des dommages irréversibles.

Thermostat intégré

La spermatogenèse (élaboration des spermatozoïdes par le testicule) n’est efficace qu’entre 33 et 35°C. Les testicules sont recouverts par un muscle appelé crémaster dont la fonction est de réguler leur température. Dans un environnement froid, il se contracte et rapproche les testicules du corps pour les réchauffer. À l’inverse, il se détend pour les refroidir en cas de chaleur.

L’andropause

L’une des spécificités du système reproducteur masculin est de fonctionner toute la vie. Ses performances peuvent néanmoins décliner chez certains hommes dès 50ans, période appelée «andropause». La production de testostérone peut diminuer et entraîner des symptômes tels que prise de poids, baisse de la libido, bouffées de chaleur ou fatigue.

_______

Article repris du site  pulsations.swiss

Articles sur le meme sujet
PS53_phimosis_problemes_garçons

Phimosis et autres petits problèmes chez le jeune garçon

Lors du développement des organes génitaux des petits garçons, certains aspects sont à surveiller afin de s’assurer que tout se déroule normalement. Conseils et éclairages du Dr Enrico Brönnimann, chirurgien pédiatre spécialisé en urologie pédiatrique à Genève et Lausanne.
PULS_organe_prostate

Zoom sur la prostate

Discrète, cette glande de l’appareil reproducteur masculin peut être concernée essentiellement par deux problèmes: l’augmentation de son volume liée à l’âge ou le développement d’un cancer.
Un concombre et une hache

Quand la circoncision est médicalement nécessaire

A côté des raisons ethniques et religieuses, on invoque souvent des raisons médicales pour justifier la circoncision d’un petit garçon. Or, en réalité, les motifs médicaux avérés sont bien moins nombreux. Tour d’horizon avec le Pr Olivier Reinberg, médecin adjoint en chirurgie pédiatrique au CHUV à Lausanne.
Videos sur le meme sujet

Les conseils des urologues pour être bien dans son slip

Comment lutter contre l’éjaculation précoce?