Stress et douleurs du ventre

Dernière mise à jour 21/11/12 | Article
Stress et douleurs du ventre
Le syndrome de l’intestin irritable est une maladie du système digestif influencée entre autres par les émotions. Qu’en est-il exactement?

En quelques mots

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) se manifeste principalement par des douleurs du ventre et une modification du transit (constipation ou diarrhée). Selon les études actuelles, il toucherait 10 à 15% de la population, deux fois plus de femmes que d’hommes et d’avantage les personnes de moins de 45 ans. Il ne s’agit pas d’une maladie grave mais les symptômes peuvent avoir des répercussions importantes sur la qualité de vie, fonctionnement  social et émotionnel,  la concentration et le  sommeil. Il semblerait parfois s’associer à la dépression ou des problèmes d’anxiété.

Un lien entre le cerveau et les intestins

Il existe des liens entre les intestins et le système nerveux central. Cela signifie que les états émotionnels, comme la dépression et l’anxiété, peuvent influencer le fonctionnement des intestins. D’autres facteurs qui influencent la motilité intestinale sont aussi évoqués, comme des changements chimiques au niveau de la paroi intestinale, une altération de la flore intestinale et des facteurs génétiques. Par ailleurs, il semblerait que les personnes souffrant d’un SII soient plus sensibles à la perception des mouvements intestinaux normaux. Contracture ou distension intestinale deviennent douloureuses chez ces personnes, alors qu’habituellement elles sont inaperçues. Toutefois, aucune théorie scientifique claire explique le SII et lles causes du SII restent inconnues.

Symptômes

Les symptômes sont principalement une douleur abdominale depuis plus de 3 mois intermittente (qui vient et va), une modification du transit (diarrhée ou constipation, ou alternance des deux), la présence de mucus dans les selles, des ballonnements, des bruits intestinaux lors de la digestion et des gaz. Parfois, ils peuvent être accompagnés d’impuissance sexuelle, de douleurs pendant les règles ou les rapports sexuels ainsi que de douleurs musculaires.

Démarche à suivre

Les dernières études sur le sujet montrent qu’il n’est pas nécessaire de faire de multiples tests si les symptômes correspondent à des critères médicaux bien précis. Dans les cas de SII avec des diarrhées, il est recommandé de rechercher la maladie cœliaque (ou intolérance au gluten) par une prise de sang. Cependant, si vous avez plus de 50 ans, que vous avez perdu du poids sans faire de régime, que vos selles contiennent du sang, que vous avez de la fièvre, des symptômes durant la nuit ou que quelqu’un de votre famille souffre de maladie intestinale (maladie cœliaque, maladie de Crohn, cancer colorectal ou autre), il se peut qu’il ne s’agisse pas d’un SII. Dans tous les cas, votre médecin est le mieux placé pour évaluer vos symptômes et vous conseiller sur la démarche à suivre..

Pour résumer…

Le syndrome de l’intestin irritable est fréquent dans la population et peut avoir des répercussions plus ou moins gênantes dans la vie de tous les jours. Afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas de quelque chose de plus grave, il est important de consulter son médecin généraliste. Dans le cas du SII, des modifications de votre alimentation accompagnées de mesures pour réduire le stress peuvent améliorer nettement votre confort abdominal et diminuer la gêne quotidienne.

Référence

Adapté de «Syndrome de l’intestin irritable: un diagnostic d’exclusion?», par Dr S. Zisimopoulou du service de médecine de premier recours et Dr I. Guessous de l’unité d’épiédmiologie populationnelle, HUG, Genève. In Revue médicale suisse 2012; 8 :1821-5, en collaboration avec les auteurs.

RMS-355

A LIRE AUSSI

Libido
libido_femme_frequent

Problèmes de libido chez la femme: un trouble sexuel fréquent mais mal connu

Alors que la médecine actuelle reconnaît l’importance du désir sexuel féminin, ses troubles sont souvent...
Lire la suite
Emotions
Une explosion de rage révèle des troubles psychiques

Une explosion de rage révèle des troubles psychiques

Incapable de gérer sa colère, un passager a été débarqué d’un avion puis interné. Car si ce sentiment...
Lire la suite
Anxiété et crise psychique
crise_psychotique

La crise psychotique, un épisode dont on peut se relever

Face à des stress majeurs, certaines personnes perdent momentanément le contact avec la réalité. Une...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
MV_gestion_stress_50_ans

Gestion du stress: des risques différents après 50 ans

Le stress est-il plus difficile à gérer avec l’âge? Tout dépend du type de stress! Si certaines situations sont moins bien supportées, d’autres deviennent plus faciles à gérer grâce à l’expérience.
VS_soin_sante_mentale

Prendre soin de sa santé mentale: oui, mais comment?

Arrêter de fumer pour préserver les poumons, adopter une alimentation saine pour prévenir le risque de diabète ou d’infarctus: les recettes pour prendre soin de nos organes et artères sont désormais bien connues. Qu’en est-il de celles qui s’appliquent à notre santé mentale?
Un chaton

Les méthodes de relaxation

Le stress correspond à un état d’alerte, puis d’alarme qui consomme d'énergie. La relaxation permet d’économiser l’énergie et favorise la qualité de récupération du repos.
Videos sur le meme sujet

Les plus de 60 ans gèrent bien le stress

Une étude genevoise révèle que le stress affecte peu les plus de soixante ans dans la plupart des domaines cognitifs.

Être mère avec des troubles de stress post-traumatique

Selon une étude du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), les mères qui ont vécu dans leur enfance des violences interpersonnelles ont parfois plus de peine à comprendre les émotions de leurs enfants.

Tetris contre le syndrome de stress post-traumatique

Des chercheuses du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et de lʹUniversité de Lausanne (UNIL) ont mené une étude étonnante et ont démontré que jouer à Tetris réduit les symptômes du stress post-traumatique qui peuvent survenir après un accouchement.
Maladies sur le meme sujet
Tuyaux

Syndrome de l'intestin irritable

Les symptômes de l'intestin irritable sont des diarrhées, une constipation ou un inconfort abdominal. C'est une maladie gênante mais rarement grave.