Op Art et neurosciences pour soigner des maladies mentales

Dernière mise à jour 15/02/18 | Audio
Loading the player ...
Et si l’art permettait de soigner des maladies mentales comme la schizophrénie ?

C’est la question que pose Stéphane Délétroz. Il vous présente une étude qui mêle Op Art (art optique) et IRM. 
Les détails sur cette recherche originale avec Bogdan Draganski, directeur du Laboratoire de recherche en neuro-imagerie du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).

Le roi de l'op art (RTS Archives)

L'artiste Youri Messen-Jaschin (Wikipédia)

Bogdan Draganski (Université de Lausanne)

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Stress

Zoom sur le syndrome de stress post traumatique complexe

Anne Baecher se penche sur une souffrance psychique méconnue.
Lire la suite
Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

Tics, TOC et Tourette: des troubles mystérieux

Tics, TOC et syndrome de Gilles de la Tourette: il existe des signes avant-coureurs. Comment les dépister dès l’enfance, comment les empoigner et les soigner...
Lire la suite
Aphasie

Troubles du langage oral: quand les mots ne viennent pas

Les enfants apprennent à parler naturellement, le cerveau est programmé pour qu’ils absorbent les mots et la grammaire d’une façon innée. Mais il arrive...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
soigner_maux_mots

Soigner les maux par les mots

En psychologie et en psychiatrie, l’écriture est reconnue pour ses vertus thérapeutiques. D’autres domaines commencent également à s’intéresser à cet outil de soin.
PULS_art-therapie

Avancer grâce à l’art-thérapie

Grâce à la danse, la musique ou les arts plastiques, des patients hospitalisés ou en suivi ambulatoire parviennent à se décentrer de leur maladie et à prendre du recul.
solitude_perturbe_sante

La solitude impacte la santé physique et mentale

Etats dépressifs, problèmes cardiovasculaires, anxiété, font partie des troubles dont souffrent les personnes isolées. A l’inverse, une vie sociale riche serait un facteur protecteur pour la santé.
Videos sur le meme sujet

Confinement et déconfinement du côté psychologique

Après le début du confinement, près dʹune personne sur deux en Suisse sʹest sentie plus stressée et une sur quatre beaucoup moins, selon une étude de lʹUniversité de Bâle.

L'approche de la psychiatrie remise en question

Adrien Zerbini se penche sur une étude qui remet en question la prise en charge des troubles psychiatriques.

De la musique dans les soins psychiatriques

Bastien Confino s'intéresse à un projet original mené dans le canton de Vaud.