Exposition à la lumière bleue: quel risque pour nos yeux?

Dernière mise à jour 11/07/22 | Questions/Réponses
BV_prevention_lumiere_bleue
Omniprésente dans les appareils lumineux comme les ampoules ou les écrans LED, la lumière bleue est souvent pointée du doigt pour ses effets néfastes sur les yeux. Doit-on s’en inquiéter et comment s’en éloigner? Les réponses de la Pre Aki Kawasaki, médecin-adjointe à l’unité de neuro-ophtalmologie de l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin.

        

Qu’est-ce que la lumière bleue et où la trouve-t-on?

Pre Aki Kawasaki: La lumière bleue est une partie du spectre de la lumière visible comprise entre 380 et 450 nm. Ces ondes courtes sont plus riches en énergie que les ondes longues, comme le rouge. On la trouve dans la lumière naturelle émise par le soleil et dans presque toutes les sources de lumière artificielle, en quantités diverses. Elle est particulièrement présente dans les LED (diodes électroluminescentes), davantage que dans les ampoules incandescentes. De nos jours, les LED sont de plus en plus utilisées comme système d’éclairage, dans les ampoules, les écrans d’ordinateur et de smartphones ou encore les phares de voiture, par exemple.

Est-elle dangereuse pour nos yeux?

Nos yeux, et notamment le cristallin, filtrent une partie de la lumière nocive, comme les ultraviolets (UV). Mais selon l’intensité, la distance entre la source et les yeux et la durée d’exposition directe, la lumière bleue peut aussi causer de gros dégâts, notamment au niveau de la rétine (la couche de cellules photoréceptrices qui tapisse le fond de l’œil). Le danger est plus important pour les enfants et les personnes âgées, dont les yeux filtrent moins bien la lumière, et en cas de réflexion importante (en montagne ou au bord de l’eau par exemple). Utilisées sans excès, les LED et autres sources artificielles de lumière ne posent pas de problèmes pour les personnes ayant des yeux en bonne santé.

Comment limiter notre exposition à la lumière bleue?

De manière générale, il faut se tenir à au moins 20 cm de la source lumineuse. Si la lumière bleue provenant d’appareils commerciaux ne pose que des risques limités pour la santé des yeux, elle peut toutefois influencer notre horloge biologique et perturber notre sommeil. Pour réduire l’exposition, il est préférable de choisir des ampoules à LED de type «blanc chaud» (max 3’000 K). Il existe aussi des applications pour smartphones et ordinateurs qui réduisent l’émission de lumière bleue. Il est d’ailleurs recommandé aux adolescentes et adolescents d’éteindre tout écran une heure avant le coucher. Quant aux lunettes ou écrans traités pour bloquer la lumière bleue, leur efficacité s’avère très variable.

______

Article repris du site  BienVu!

A LIRE AUSSI

Libido
libido_femme_frequent

Problèmes de libido chez la femme: un trouble sexuel fréquent mais mal connu

Alors que la médecine actuelle reconnaît l’importance du désir sexuel féminin, ses troubles sont souvent...
Lire la suite
Emotions
Une explosion de rage révèle des troubles psychiques

Une explosion de rage révèle des troubles psychiques

Incapable de gérer sa colère, un passager a été débarqué d’un avion puis interné. Car si ce sentiment...
Lire la suite
Anxiété et crise psychique
crise_psychotique

La crise psychotique, un épisode dont on peut se relever

Face à des stress majeurs, certaines personnes perdent momentanément le contact avec la réalité. Une...
Lire la suite