Dyslexie: les nouvelles pistes

Dernière mise à jour 20/04/16 | Vidéo
Ils sont entre 8 et 10 % de la population, et ils ont longtemps passé pour des paresseux ou des incapables.

Les dyslexiques ont une intelligence égale, voire supérieure à la moyenne, mais ils bloquent dans leur accès à l’écrit. On ne guérit jamais d’une dyslexie, mais on peut apprendre des techniques de compensation efficaces. Les neurosciences permettent de développer de nouvelles approches thérapeutiques prometteuses.

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

Les T.O.C, la prison psychologique

L'ordre, la rigueur, le fait de vérifier si une tâche est bien accomplie, ces traits de caractère sont à priori plutôt considérés comme étant des qualités....
Lire la suite
Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

Dans la tête d'une personne souffrant de TOC, d'hyperactivité ou d'Alzheimer

La réalité virtuelle permet dorénavant de "se mettre" dans la tête d'une personne souffrant du Trouble obsessionnel-compulsif (TOC), d'hyperactivité ou...
Lire la suite
Anxiété et crise psychique

Santé psychique, tous vulnérables

On parle beaucoup de santé physique… mais qu’en est-il de notre santé mentale? Nous sommes tous susceptibles de développer un jour ou l’autre un épisode...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
dyslexie_se_soigne

La dyslexie touche 5 à 10% de la population mais se soigne

Le Prix Nobel Jacques Dubochet a confié que ce trouble de l’apprentissage de la lecture l’a handicapé durant sa scolarité. Mais, comme sa carrière scientifique le prouve, on peut le surmonter.
Le syndrome de Meares-Irlen causerait migraines et dyslexie

Le syndrome de Meares-Irlen causerait migraines et dyslexie

Le syndrome de Meares-Irlen est un trouble de la vision relativement méconnu. Quand ses symptômes apparaissent on parle également de «stress visuel».
Videos sur le meme sujet

Dyslexie : espacer les lettres permet d’améliorer la lecture

S’entraîner à lire est un élément clé dans la prise en charge de la dyslexie, mais peut devenir une torture pour les personnes dyslexiques. Un cercle vicieux, que des modifications dans l’affichage des textes peut rompre. Une application iPhone/iPad est disponible pour tester cette méthode.