Sport, synonyme de plaisir mais aussi de douleur

Dernière mise à jour 09/04/14 | Article
Sport, synonyme de plaisir mais aussi de douleur
Jeux Olympiques, Coupe du Monde de Football… ces événements sportifs sont suivis par des millions de personnes. Cependant, derrière le sourire du vainqueur se cachent des heures d'entraînement et de souffrance à endurer.

Comme le dit le fameux adage américain, No pain, no gain («sans douleur, vous ne pouvez pas réussir dans le sport»): telle est la dure réalité des grands champions. En effet, une carrière professionnelle dans le monde du sport s'accompagne forcément de moments douloureux. Mais ces sensations douloureuses sont différentes selon le type d'exercices pratiqués.

Douleur causée par l'effort physique

Toute activité physique peut entraîner des douleurs au niveau des muscles et des articulations portantes (par exemple au genou). Ces douleurs peuvent être le résultat du stress engendré par la pratique d'un sport ou par l'importance de la charge exercée sur un muscle. Elles cessent cependant dès l'arrêt de l'activité physique. Ce type de douleur est toutefois généralement volontaire. Regardez les marathoniens: ils souffrent le martyr jusqu'à la ligne d'arrivée et, pourtant, ils refusent d'abandonner.

Comment expliquer une telle persévérance? La douleur causée par l'effort physique provoque dans le cerveau la sécrétion d'hormones qui ont une action euphorisante et antalgique sur l'athlète. Mais le risque est alors de développer une sorte de dépendance envers son activité dans le but de ressentir cet état de bien-être, ou de commencer à prendre des produits dopants pour augmenter son seuil de douleur.

Douleur due à un traumatisme

Les traumatismes provoquent des douleurs aiguës et des dégâts plus ou moins graves sur l'appareil musculo-squelettique (généralement sur un muscle, un ligament ou un os). L'application de glace sur la zone touchée permettra de diminuer la sensation de douleur et, dans certains cas, de réduire la taille d'un hématome. S'il s'agit d'une fracture ou d'une luxation, les médicaments antalgiques et analgésiques seront efficaces pour soulager la douleur. Mais, plus que la douleur, l'athlète craint généralement les conséquences qu'une blessure pourrait avoir sur sa carrière et son avenir professionnel.

Douleur chronique

Les douleurs chroniques touchent généralement les sportifs plus âgés. En effet, elles sont le résultat des longues années d'entraînement qui, au fil du temps, provoquent des troubles dégénératifs au niveau des tendons, des cartilages et des os. Chez les footballeurs, elles engendrent souvent des lésions des tendons du genou ainsi que de la cheville, tandis que chez les joueurs de tennis, ce sont les épaules et la colonne vertébrale qui souffrent le plus.

Des anti-inflammatoires et de la physiothérapie permettent de soulager la douleur. L'athlète n'arrête généralement pas l'entraînement car le plaisir procuré par la pratique de son sport rend la douleur acceptable. Toutefois, dans certains cas, le risque de dommages irréversibles est bien réel. Le médecin recommande alors l'arrêt de l'activité, une annonce toujours difficile à accepter pour un sportif professionnel.

Référence

Adapté de «Douleurs dans la pratique sportive», Dr Gérald Gremion, Swiss Medical Olympic Center, Département de l'appareil locomoteur, CHUV. In Revue Médicale Suisse 2014: 10: 243-4. En collaboration avec l'auteur.

A LIRE AUSSI

Borderline
Enfant triste

Comment apparaît le trouble de la personnalité borderline?

Ces dernières décennies, des recherches approfondies ont été consacrées aux origines du trouble de la...
Lire la suite
Troubles bipolaires
masques

Médicaments pour le traitement des troubles bipolaires

Ces médicaments psychotropes sont utilisés pour traiter les fluctuations extrêmes de l’humeur telles...
Lire la suite
Borderline
reflet d'un visage dans un miroir

Critères diagnostiques du trouble de la personnalité borderline?

Neuf critères diagnostiques sont utilisés pour diagnostiquer le trouble de la personnalité. Ils vous...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Les antidouleurs opioïdes tuent 40 fois par jour aux USA

Peu avant sa mort, Prince aurait été traité pour une overdose de médicaments opiacés. Ce genre d’accident explose outre-Atlantique, où les autorités sanitaires parlent de véritable épidémie.
Maladies sur le meme sujet
morsures chiens

Morsure d'animal

Les morsures d'animaux peuvent être superficielles ou profondes. Elles peuvent se compliquer d'une infection, d'un tétanos ou de la rage et, s'il s'agit d'un serpent, d'une envenimation.

Lymphœdème

Lymphœdème

Le lymphoedème est un gonflement, le plus souvent du bras ou de la jambe. qui apparaît d’une manière insidieuse et a tendance à augmenter progressivement.

Goutte

Goutte

La goutte est due à un excès d'acide urique dans le sang et à une accumulation dans les tissus. Elle provoque le plus souvent des douleurs intenses des articulations.

Symptômes sur le meme sujet
Se faire mordre par quelqu'un

Morsure humaine

J'ai été mordu(e) par quelqu'un
cheville tordue

Entorse

Je me suis tordu la cheville
Chien aboyant avec ces crocs bien en vue

Morsure animale

J'ai été mordu(e) par un animal