Déprime hivernale: quand les jours raccourcissent, le moral baisse

Dernière mise à jour 13/10/11 | Vidéo
Dès que les jours raccourcissent, beaucoup de monde a le moral qui baisse. Et c'est même normal, semble-t-il. Quels sont ces mécanismes et quels sont les liens avec les saisons? Le Dr Gustavo Basterrechea nous apporte un soleil d'explications.

 Il n'y a pas que les villageois coincés contre la montagne qui souffrent du manque de soleil, les citadins aussi sont concernés... Au mois de décembre tous ceux qui travaillent à l'intérieur ne voient guère la lumière du jour.

Le problème est que pour 2 à 3% de la population, cette baisse de régime hivernale se transforme en une souffrance plus grave : « les troubles affectifs saisonniers » qu'on appelle aussi : « le syndrome de déprime hivernale »

Qu'est ce qui fait la différence entre un petit blues passager et une dépression plus grave, comment bien vivre le manque de soleil? Quand s'inquiéter lorsque cette période sombre devient trop pesante ? Réponses avec le Dr Gustavo Basterrechea, médecin et psychiatre à Sion.

A LIRE AUSSI

Anxiété et crise psychique

Le syndrome de l’imposteur

Adrien Zerbini consacre un dossier au syndrome de l’imposteur, une dépréciation de soi qui concerne de très nombreuses personnes.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
La luminothérapie chasse la dépression hivernale

La luminothérapie chasse la dépression hivernale

Le blues saisonnier touche, plus ou moins sévèrement, 12% des Suisses
Réverbères au jour tombant

Le blues moléculaire des réverbères

La lumière solaire est-elle de nature à influencer positivement notre humeur ? D’instinct, on serait tenté de répondre oui. Nous avons tous fait l’expérience du moral au beau fixe lors des jours de grand soleil. Mais les autres lumières? A commencer par celles artificielles auxquelles nous sommes exposés, souvent contre notre gré, quand le soleil a disparu? Jouent-elles de manière négative sur notre mental? Une étude américaine aborde ce sujet et pourrait bien expliquer les raisons de notre mouron.
Simple déprime ou vraie dépression ?

Simple déprime ou vraie dépression ?

Dans les journaux et les conversations quotidiennes, le mot «dépression» fait partie de ceux que l’on entend souvent. Pourtant la maladie reste largement sous-diagnostiquée.
Videos sur le meme sujet

Après la dernière cigarette

Le tabagisme fait de nombreuses victimes en Suisse et beaucoup de fumeurs tentent de mettre un terme à leur addiction.

Vivre à deux modifie le système immunitaire

La force des êtres vivants, c’est l’adaptation.

L'afantasie ou l’incapacité de produire des images mentales

Fermez les yeux, essayez d’avoir des images de votre dernière sortie en ski ou de vos parents…