Workaholism: obsédé du travail

Dernière mise à jour 04/03/15 | Vidéo
Le travail est bénéfique pour la santé. Il structure nos journées, nous procure un sentiment d’identité. Il peut même devenir une passion... ou une maladie.

              

Parfois cela implique une perte de contrôle, un besoin de travailler coûte que coûte. En résulte souvent un épuisement physique et psychologique. La dépendance au travail ou workaholism est un phénomène méconnu et difficile à identifier. L’Antidote a rencontré des personnes qui ont subi les conséquences du workaholism.

_________

Source

L'antidote est l'émission de prévention et promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 02.03.2015. En partenariat avec:

             

Vidéo originale: http://canal9.ch/workaholism-obsede-du-travail/

           

A LIRE AUSSI

Anxiété et crise psychique

Le syndrome de l’imposteur

Adrien Zerbini consacre un dossier au syndrome de l’imposteur, une dépréciation de soi qui concerne de très nombreuses personnes.
Lire la suite
Burnout

Burn-out, quand le travail épuise

Que se passe-t-il lorsqu'on est poussé à bout par notre travail? Quels sont les signes d'épuisement, et comment les prévenir? Le point dans l'antidote...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Comment l’addiction modifie le cerveau

Neuroscientifique à l’Université de Genève, Christian Lüscher a élucidé les mécanismes cérébraux qui conduisent à l’addiction et a trouvé le moyen de les neutraliser chez les souris. Le chercheur a reçu le prix Théodore Ott 2017 pour ses travaux qui pourraient avoir d’importantes implications cliniques.
L'attaque cérébrale liée à un horaire de travail trop lourd

L'attaque cérébrale liée à un horaire de travail trop lourd

L'accident vasculaire cérébral (AVC), communément appelé attaque cérébrale, frappe plus fréquemment les personnes qui font de trop longues heures de travail. L'avertissement vient d'être lancé par un groupe de médecins européens.

Traitement de l’addiction: sortir de l’ornière

Le traitement de l’addiction constitue une prise en charge globale qui engage les valeurs du patient, sa vie et sa place dans la société.
Videos sur le meme sujet

Après la dernière cigarette

Le tabagisme fait de nombreuses victimes en Suisse et beaucoup de fumeurs tentent de mettre un terme à leur addiction.

Vivre à deux modifie le système immunitaire

La force des êtres vivants, c’est l’adaptation.

L'afantasie ou l’incapacité de produire des images mentales

Fermez les yeux, essayez d’avoir des images de votre dernière sortie en ski ou de vos parents…