Vieillir musclé

Dernière mise à jour 06/06/18 | Vidéo
Le muscle perd près de 50% de sa masse musculaire entre 30 et 80 ans. Cependant, il est possible de combattre cette fonte musculaire en pratiquant des exercices physiques réguliers et adaptés, permettant de regagner du muscle, même après 80 ans.

Vivre vieux et fort à la fois! C’est le cas de Roger: il fait du sport tous les jours. Sa spécialité, c’est le décathlon et sa catégorie, les plus de 70 ans. Ce sportif motivé illustre bien notre capacité à booster notre musculature à tout âge. Bengt Kayser, professeur à l’Institut des Sciences du sport, UNIL, relève: «Même une personne de 80 ans qui commence à faire un petit programme adapté de musculation va pouvoir renforcer son muscle et le faire augmenter en volume.»  Mais autant le savoir, il faut fournir un certain effort: on perd à peu près 50 % de sa masse musculaire entre l'âge de 20 et 80 ans. La fonte de la masse musculaire qui provoque des chutes chez les personnes âgées a un nom: la sarcopénie. Que fait la Suisse en matière de prévention dans ce domaine? Qu'en pensent les principaux intéressés? Regards croisés sur un thème qui a du tonus.

Une émission 36.9 - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Soins des aînés

Montessori en EMS

La pédagogie Montessori, une méthode conçue à l’origine pour les enfants et adaptée aujourd’hui aux personnes âgées souffrant de problèmes cognitifs, offre...
Lire la suite
Bien vieillir

Guérir la vieillesse: la déprogrammation épigénétique

Considérer le vieillissement comme une maladie pour mieux la soigner…
Lire la suite
Bien vieillir

Guérir la vieillesse: la sénescence cellulaire

Considérer le vieillissement comme une maladie pour mieux la soigner…
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_defis_medecine_agee

Les défis de la médecine de l'âgé-e

Une hospitalisation n’est pas anodine, surtout pour une personne âgée fragile. Grâce à une prise en charge globale et interdisciplinaire, il est possible d’en minimiser l’impact et d’en tirer avantage. Comment? En veillant à la cohérence de la trajectoire de soin et en permettant à la personne de regagner son domicile dès qu’elle est prête. Enfin, en lui offrant, si nécessaire, une phase de réadaptation sur mesure. Décryptage avec les Hôpitaux universitaires de Genève.
Videos sur le meme sujet

Santé et longévité

Bien vieillir, en bonne santé et sans maladie, cʹest le rêve.

Santé ! Longévité !

Bien vieillir, en bonne santé et sans maladie, c’est le rêve.

Guérir la vieillesse: la sénescence cellulaire

Considérer le vieillissement comme une maladie pour mieux la soigner…