Lʹabus dʹantalgiques en Suisse entre 1940 et 1980

Dernière mise à jour 28/01/19 | Audio
Loading the player ...
Sarah Dirren revient sur un pan de lʹhistoire de la pharmacovigilance, cʹest-à-dire des effets indésirables des médicaments: l'abus du Saridon en Suisse entre 1940 et1980.

Cet anti-douleur était distribué allègrement et gratuitement sur les chaînes de montage dans les usines horlogères suisses, malgré des effets destructeurs sur les reins.
Les détails avec Nils Kessel, historien de la médecine et de la santé et maître de conférences à lʹUniversité de Strasbourg.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Attention: il peut être dangereux d’avoir peur des médicaments chimiques

Attention: il peut être dangereux d’avoir peur des médicaments chimiques

Le 1er février 2013, le «New York Times Magazine» a publié un témoignage de Susannah Meadows. Cette dernière y décrivait la recherche désespérée d’un traitement efficace pour son fils Shepherd, qui souffre d’arthrite idiopathique juvénile.
polypharmacie_epidemie

La polypharmacie: une nouvelle épidémie

La prise simultanée de multiples médicaments est une situation problématique de plus en plus répandue. Evaluer les risques, prioriser les objectifs thérapeutiques et développer des outils adéquats sont les solutions envisagées pour surveiller cette pratique.
Videos sur le meme sujet

Le comment du pourquoi: médicament et alcool

La consommation modérée d'alcool est-elle vraiment déconseillée avec la prise de médicaments?

Aînés et médicaments: l’overdose!

La polymédication des personnes âgées, un véritable défi de santé publique. Les effets secondaires d’un cocktail médicamenteux peuvent rendre malade.

Les 75 ans du LSD… médicament du futur!

Stéphane Délétroz revient sur la découverte, en 1943, du diéthylamide de l’acide lysergique (LSD) par le chimiste suisse Albert Hoffman.