Resynchroniser des neurones pour gommer la schizophrénie

Dernière mise à jour 18/09/18 | Audio
Loading the player ...
La recherche fondamentale élucide un mécanisme cérébral impliqué dans la schizophrénie.

Des chercheurs genevois et marseillais ont réussi, chez la souris, à réorganiser certains neurones désynchronisés, ce qui a gommé les anomalies de comportements.

Les explications d'Alan Carleton, professeur au Département des neurosciences de l'Université de Genève, interrogé par Cécile Guérin.

L'étude dans la revue "Nature Neuroscience"

Le dossier sur le cerveau de RTS Découverte

Le dossier sur la santé mentale de RTS Découverte

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
radiotherapie_flash_espoir

La radiothérapie FLASH: l’espoir d’une nouvelle arme contre le cancer

Utilisant des faisceaux d’irradiation ultra-brefs, cette technique pourrait venir à bout de certaines tumeurs résistantes aux traitements.
demeces_greffe_neurones

Démences: l’espoir des greffes de neurones

Pour lutter contre les ravages des démences, la recherche scientifique s’acharne. Parmi les pistes de recherche, les thérapies cellulaires, qui suscitent un réel espoir.
habitat_bien-etre_liens

Habitat et bien-être, des liens étroits

À l’heure où la recherche de logement en Suisse romande ressemble à un parcours du combattant, on peut s’interroger sur l’impact des déménagements sur le bien-être au cours de la vie. Le Dr Bram Vanhoutte, sociologue à l’Université de Manchester, s’est intéressé à cette question.
Videos sur le meme sujet

Gros plan sur les biopsies liquides, une nouvelle méthode d’analyse

Début juin 2017, les biopsies liquides ont fait l’objet de nombreuses interventions à Chicago, lors du plus grand congrès mondial sur le cancer.

Un nez artificiel pour détecter des maladies

Diagnostiquer un malade en analysant son haleine sera sans doute bientôt possible.

Une molécule efficace contre l’ulcère de Buruli

Des chercheurs de l’Institut suisse de santé tropicale et de santé publique de Bâle viennent de découvrir une puissante alternative aux traitements existants contre l'ulcère de Buruli.