Le retour des psychédéliques

Dernière mise à jour 10/06/20 | Vidéo
Après des années de diabolisation, les psychédéliques font leur retour dans le champ de la médecine. Des chercheurs espèrent pouvoir utiliser LSD et champignons hallucinogènes pour soigner dépressions et autres troubles psychiatriques.

LSD et champignons hallucinogènes gardent une réputation de drogues illégales utilisées surtout par les hippies dans les années 1970. Depuis leur interdiction, des années de diabolisation ont fait oublier le potentiel médical de ces substances. Des chercheurs les utilisent aujourd’hui pour soigner la dépression notamment. Ils espèrent voir revenir les psychédéliques dans le champ de la médecine.

Une émission 36.9 - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Prothèses, implants et greffes

Réapprendre à marcher après une paralysie des jambes

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont réussi à restaurer la marche chez des rats dont la moelle épinière avait subi une...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
depression_retour_psychedeliques

Dépression: le grand retour des substances psychédéliques

Longtemps diabolisés, les psychédéliques reviennent aujourd’hui sur le devant de la scène pour leurs bénéfices dans la prise en charge de différentes pathologiques psychiatriques. Associées à des séances de psychothérapie et dans le cadre d’un contrôle strict, ces substances se présentent comme une alternative thérapeutique prometteuse.
cannabis_lsd_espoirs_therapeutiques

Cannabis, LSD & Co: espoirs thérapeutiques

Et si certaines drogues illégales pouvaient être prescrites pour soigner certaines maladies? De récentes expériences laissent entrevoir cet espoir.
stupefiants_maladies_mentales

Des stupéfiants pour soigner les maladies mentales?

Par le passé explorées, puis interdites et classifiées dans la catégorie des stupéfiants, certaines molécules psychotropes sont peu à peu réhabilitées pour leurs vertus, en particulier dans le traitement de pathologies mentales.
Videos sur le meme sujet

Les thérapies psychédéliques aux Hôpitaux universitaires de Genève

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) conduisent des "thérapies psychédéliques" à base de LSD, dʹeskétamine ou de MDMA.

Les benzodiazépines, des anxiolytiques dont il faut se méfier

Stéphane Délétroz vous dit tout sur une famille de médicaments très largement prescrits: les benzodiazépines.

L'usage des opioïdes en Suisse

La consommation de médicaments opioïdes contre la douleur a été multipliée par vingt-cinq depuis quarante ans.