Quels sont les organes que l’on peut transplanter?

Dernière mise à jour 18/10/12 | Article
Quels sont les organes que l’on peut transplanter?
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, tous les organes ne sont pas transplantables. Tour d’horizon des organes les plus demandés.

En terme de don d’organes, ce sont le cœur, le foie, les poumons, le pancréas, les reins, et les intestins qui peuvent faire l’objet d’une transplantation. L’organe le plus transplanté est le rein. L’an dernier en Suisse sur les 412 organes transplantés, on comptait 282 reins. Il y a eu 28 greffes de pancréas, 36 cœurs ont été remplacés,  ainsi que 54 poumons et 109 foies. 

Une transplantation d’organe devient nécessaire pour plusieurs raisons:

Le cœur

Une défaillance croissante du cœur, des maladies cardiaques congénitales ou encore des infections virales peuvent provoquer des insuffisances cardiaques chroniques et affaiblir le muscle cardiaque. Le cœur perd alors sa force de propulsion. Pour les patients qui ne peuvent être aidés par des traitements médicamenteux ou opératoires, la transplantation est l'ultime possibilité thérapeutique.

Le foie

Les pathologies suivantes peuvent générer un dysfonctionnement du foie: hépatite B et C, cirrhose du foie, affections congénitales, maladies auto-immunes, tumeurs, intoxications par des médicaments, des champignons ou abus d'alcool. Ces maladies peuvent endommager le foie dans une mesure telle qu'une guérison n'est plus possible. La transplantation est alors nécessaire.

Les poumons

Les maladies suivantes peuvent rendre nécessaire une greffe des poumons: la mucoviscidose (fibrose kystique), l'emphysème pulmonaire, l'hypertension artérielle pulmonaire et d'autres pathologies plus rares comme la fibrose pulmonaire (à la suite par exemple d'une exposition à de la poussière d'amiante), la sarcoïdose ou des intoxications par inhalation. Les patients qui ont besoin d'une greffe des poumons ne sont plus en mesure de maîtriser les activités de la vie quotidienne et sont tributaires d'un apport artificiel d'oxygène.

La greffe peut porter sur un seul poumon. Cependant, les deux poumons sont généralement transplantés ensemble. Dans le cas de certaines maladies, les poumons et le cœur sont greffés ensemble.

Les reins

La dialyse (épuration du sang) peut suppléer à cette fonction rénale. La transplantation de rein est cependant préférée dans de nombreux cas parce qu'elle représente une amélioration manifeste de la qualité de vie par rapport à la dépendance induite par des dialyses répétées trois fois par semaine. On greffe le rein droit ou gauche du donneur et les reins malades peuvent souvent être laissés dans le corps.

Le pancréas

On peut greffer le pancréas en tant qu'organe entier, ou transplanter uniquement les cellules intervenant dans la sécrétion d’insuline: les îlots de Langerhans. La transplantation permet de réduire ou d'interrompre la sécrétion d'insuline et les fonctions hormonales peuvent se rétablir d'elles-mêmes.

Sources

Swisstransplant.

A LIRE AUSSI

Chirurgie de l'obésité
Les effets inattendus du by-pass gastrique

Les effets inattendus du by-pass gastrique

Carences, problèmes psychologiques et esthétiques, prise de poids font partie des effets secondaires...
Lire la suite
Anesthésie
Une banane

Circoncision: à quoi sert le prépuce?

La circoncision, du latin circumcisio, signifiant «découper autour», consiste en l’ablation du prépuce,...
Lire la suite
Paracétamol
Intoxication au paracétamol: quels sont les risques?

Intoxication au paracétamol: quels sont les risques?

Vous ne connaissez peut-être pas le paracétamol et, pourtant, vous en avez déjà sûrement ingurgité. En...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

S.O.S cœur fatigué

A un stade terminal d’insuffisance cardiaque, l’assistance circulatoire mécanique redonne espoir avant la greffe ou pour toujours.

Les reins sont discrets mais polyvalents et précieux

Nichés de part et d’autre de la colonne vertébrale, ils assurent de nombreuses fonctions. Discrets, ils sont parfois négligés, et ne font parler d’eux que quand ils sont déjà endommagés.
Première greffe de pénis aux Etats-Unis: plus d’un millier de jeunes militaires concernés

Première greffe de pénis aux Etats-Unis: plus d’un millier de jeunes militaires concernés

L’affaire, comme de juste, fait le gros titre du «New York Times»(1): «Man Receives First Penis Transplant in the United States». Cette première greffe de pénis pratiquée aux États-Unis vient d’être tentée au Massachusetts General Hospital de Boston. L’établissement a, sur ce thème, diffusé un long communiqué de presse.
Videos sur le meme sujet

Vivre avec une prothèse

Plusieurs personnes amputées témoignent de leur quotidien à domicile, en ville, sur leur lieu de travail. Comment vivre avec une prothèse des membres inférieurs?

Réapprendre à marcher après une paralysie des jambes

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont réussi à restaurer la marche chez des rats dont la moelle épinière avait subi une lésion provoquant la paralysie des membres inférieurs (paraplégie). Une vidéo pour mieux comprendre.

Transplantation : un rein qui redonne la vie

Le rein est un des seuls organes qui ne guérit pas. Sans rein, personne ne survit. La dialyse étant très contraignante, les personnes en déficience rénale attendent généralement d'être greffés. Mais il faut souvent patienter plus de 2 ans.