Révolution dans l'imagerie cérébrale

Dernière mise à jour 02/02/17 | Audio
Loading the player ...
Ce sont les astrocytes, des cellules du système nerveux, et non les neurones qui sont à l’origine des signaux métaboliques utilisés en imagerie cérébrale.

Cette hypothèse, formulée il y a vingt ans par Luc Pellerin, vient d'être validée par le professeur de la Faculté de biologie et de médecine de l'Université de Lausanne. Cette étude pourrait, à terme, changer la détection et le traitement des maladies neurodégénératives comme Alzheimer ou Parkinson.
Un sujet proposé par Stéphane Délétroz.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Anti-inflammatoires

Le comment du pourquoi: médicaments à jeun

Pourquoi faut-il prendre certains médicaments à jeun?
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
marchez_etes_filmes

Marchez, vous êtes filmés

Faire une «radiographie» de la marche, c’est possible! Visite au laboratoire de cinésiologie des Hôpitaux universitaires de Genève, haut lieu de l’étude du mouvement.
nouveau_autotests_changent

Ce que les (nouveaux) auto-tests changent

Infection urinaire, carence en fer, allergie ou encore intolérance au gluten, il est désormais possible de se tester, sans le moindre encadrement médical. Une chance? Rien n’est moins sûr à en croire les médecins, sauf pour le dépistage de deux maladies: le VIH et le cancer colorectal. Explications.