Quand la graisse est transformée en cellule pour délivrer de l’insuline

Dernière mise à jour 12/04/16 | Audio
Loading the player ...
Des chercheurs bâlois et zurichois sont parvenus à transformer des cellules graisseuses adultes en cellules à insuline.

Un défi qui pourrait améliorer la vie des personnes souffrant d'un diabète de type 1.

Pour en parler, Cécile Guérin a invité le coauteur de l’étude: Henryk Zulewski, médecin à l’Hôpital Triemli de Zurich, professeur à la faculté de médecine de Bâle et chercheur à l’Ecole polytechnique de Zurich.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
innovations_diabétiques

Ces innovations qui améliorent la vie des diabétiques

En matière de prise en charge du diabète, la révolution est pour bientôt. Un certain nombre de nouveautés simplifient déjà le quotidien des patients diabétiques de type 1 et 2. Passage en revue avec le professeur Jacques Philippe, chef du Service d’endocrinologie, diabétologie, hypertension et nutrition aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).
immunotherapie_ou_sommes_nous

Immunothérapie: où en sommes-nous?

Moins d’une décennie après son arrivée, l’immunothérapie suscite les espoirs les plus vifs, mais fait aussi des déçus. Explications.
Videos sur le meme sujet

Une nouvelle maladie due au changement climatique

Le réchauffement climatique serait à lʹorigine dʹune nouvelle pathologie rénale, selon deux médecins américains.

Une bactérie cousine du bacille de la tuberculose découverte à Bâle

Une bactérie, lointaine cousine du bacille de la tuberculose, a été découverte à Bâle.

Un diagnostic plus rapide de la maladie de Huntington

Un nouveau procédé va permettre de diagnostiquer mieux et plus rapidement la maladie de Huntington.
Maladies sur le meme sujet
Diabete

Diabète

Le diabète est une anomalie de l’utilisation du sucre (glucose) en raison d'un manque d'insuline ou d'une moins grande sensibilité de l'organisme à l'insuline.