D'anciens antibiotiques testés pour contourner les résistances

Dernière mise à jour 14/05/18 | Audio
Loading the player ...
La lutte contre la résistance aux antibiotiques pourrait passer par l’emploi d’anciennes molécules

C'est l'objet d'une étude menée par une équipe internationale de chercheurs. Les résultats devraient faire évoluer la pratique médicale.
Les détails avec Angela Huttner, de la Faculté de médecine de l'Université de Genève et cheffe de clinique scientifique au Hôpitaux universitaire de Genève (HUG), interrogée par Stéphane Délétroz.

Le communiqué de l'Université de Genève

L'étude dans la revue scientifique "JAMA"

Angela Huttner

Le dossier sur la antibiotiques de RTS Découverte

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
LMD_traitements_antibiotiques_longs

Les traitements antibiotiques sont trop longs

Un usage plus restreint des antibiotiques ne diminue pas leur efficacité, selon une étude suisse. Des conclusions importantes dans la lutte mondiale contre l’apparition des résistances.
LC_antiviraux_médicaments

Antiviraux: des médicaments encore trop rares

Le développement des antibiotiques a révolutionné la prise en charge des infections bactériennes, alors que peu d’antiviraux sont disponibles. Une équipe de recherche anglo-suisse a mis au point un composé qui pourrait ouvrir de nouvelles perspectives.
infections_urinaires_vaccin_resistances

Vaccin prometteur contre les infections urinaires

Développé par une start-up suisse et testé aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), il pourrait limiter les résistances aux antibiotiques.
Videos sur le meme sujet

Un outil divise par quatre la prescription d'antibiotiques chez les enfants

L'utilisation d'algorithmes d'aide à la décision clinique améliore la qualité des soins prodigués aux enfants malades.