Syphilis

Dernière mise à jour 01/09/11 | Dossier
préservatif
La syphilis est une infection facilement transmissible provoquée par des bactéries. L’infection se transmet par des relations sexuelles vaginales, anales ou buccogénitales non protégées.

Intro

La syphilis est une infection facilement transmissible provoquée par des bactéries. L’infection se transmet par des relations sexuelles vaginales, anales ou buccogénitales non protégées.

Si elle n’est pas soignée, la syphilis traverse quatre stades. Au premier et au deuxième stade, elle peut se transmettre à l’enfant pendant la grossesse et peut entraîner des fausses couches ou des lésions chez l’enfant.

Symptômes au 1er stade (syphilis primaire)

Une ulcération indolore, durcie et extrêmement infectieuse apparaît deux à trois semaines après l'infection à l’endroit où les bactéries ont pénétré dans la peau ou la muqueuse. Elle disparaît spontanément après quelques semaines (c.-à-d. sans traitement). La maladie et sa contagiosité restent cependant effectives.

Symptômes au 2e stade (syphilis secondaire)

Des manifestations grippales, telles que de la fièvre, de la fatigue, des céphalées ou des douleurs articulaires surviennent deux à trois mois après l’infection. Les ganglions lymphatiques sont enflés et perceptibles à la palpation sur tout le corps. Des lésions cutanées suintantes hautement infectieuses avec des excroissances ressemblant à des verrues se forment simultanément dans la région des organes génitaux et de l’anus, et des ulcérations apparaissent sur les muqueuses. Dans certains cas, il peut aussi y avoir une chute des cheveux par plaques et des éruptions cutanées sans démangeaison en différents endroits du corps, souvent sur les paumes des mains ou sous la plante des pieds. Les artères, le cerveau, les méninges, le périoste et les yeux sont inflammés.

Le deuxième stade peut durer jusqu’à cinq ans. En règle générale, tous les symptômes disparaissent cependant dans les deux ans suivant l’infection, même sans traitement. Une syphilis latente et le troisième stade surviennent chez environ 30% des personnes infectées.

Symptômes au stade latent (syphilis latente)

Une période de plusieurs mois, voire de plusieurs années, où la maladie progresse sans que des symptômes ne se manifestent caractérise le stade latent. Elle entraîne notamment des lésions du système nerveux. Ce stade de latence est subdivisé en un stade de latence précoce (< 1 an) et en un stade de latence tardif (> 1 an). Les personnes au stade de latence précoce peuvent encore présenter des lésions sporadiques de la peau et des muqueuses et sont donc encore potentiellement contagieuses.

Symptômes au 3e stade (syphilis tardive)

Si elle atteint le troisième stade, la syphilis s’attaque aux organes internes, tels que le cœur, les vaisseaux et le système nerveux. Des nodosités se forment un peu partout sur le corps, sur la peau, dans les organes, dans les os, dans les vaisseaux sanguins et dans le système nerveux central. Des symptômes psychiatriques se manifestent.

Les conséquences tardives de la syphilis se traduisent par des lésions cardiaques et aortiques, ainsi que par des lésions irréversibles du cerveau et de la moelle épinière qui se manifestent par une altération du caractère pouvant aller jusqu’à la démence.

L'importance d'un diagnostic précoce

Les cas de syphilis se multiplient dans le monde. C’est particulièrement vrai dans les pays très développés comme la Suisse. Les hommes homosexuels sont principalement touchés. Aux deux premiers stades, la syphilis est guérissable grâce à l’utilisation ciblée d’antibiotiques, d’où l’extrême importance d’un diagnostic en temps utile. Les conséquences tardives de la syphilis sont irréversibles.

Les préservatifs et le respect systématique des règles de safer sex réduisent le risque d’infection à la syphilis, mais ne permettent pas d’exclure totalement la transmission. C’est la raison pour laquelle il est important d’être attentif aux symptômes. Quiconque a de nombreux partenaires sexuels devrait passer un test de dépistage de la syphilis une fois par an. Si le test est positif, il est important d’en informer volontairement le partenaire habituel, tout comme les partenaires sexuels. Le malade peut le faire lui-même, le médecin traitant et le personnel de conseil peuvent l'y aider. Les recontaminations de type ping-pong peuvent ainsi être évitées.

Faites le test du risque... 

Cliquez pour faire le test du risque sur www.check-your-lovelife.ch

Article original: http://check-your-lovelife.ch/fr/savoir/vih-et-autres-ist.html

A LIRE AUSSI

Chlamydia
Sexe oral: un plaisir qui n'est pas sans conséquences

Sexe oral: un plaisir qui n'est pas sans conséquences

Plaisir sexuel très apprécié par beaucoup d’hommes, la fellation pratiquée sans préservatif peut toutefois...
Lire la suite
Pilule d'urgence
Contraceptif d'urgence

La pilule d’urgence en dix questions

Autrefois connue sous le nom de «pilule du lendemain», la contraception d’urgence permet, si elle est...
Lire la suite
Pilule contraceptive
Mon premier rendez-vous chez le gynécologue

Mon premier rendez-vous chez le gynécologue

Il suscite de nombreuses questions, craintes et fantasmes auprès des adolescentes. Le premier rendez-vous...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Pomme fripée/pomme après traitement

Le prix de la jouvence

Si les médicaments antivieillissement sont de l’ordre du possible, ils réclameront des essais cliniques à hauts risques médicaux et éthiques.
Gonorrhée: le défi lancé aux antibiotiques par la bactérie

Gonorrhée (ou «chaude pisse»): le défi lancé aux antibiotiques par la bactérie

Le nombre d’infections sexuelles transmissibles ne cesse d’augmenter dans de nombreux pays développés. Certains germes trouvent de nouvelles voies pour résister à des traitements hier encore efficaces. C’est notamment le cas de Neisseria gonorrhoeae la bactérie responsable de la «chaude-pisse». Les autorités américaines sont en alerte.
Infections qui influencent la vie sexuelle

Infections qui influencent la vie sexuelle

Le VIH-SIDA est l’infection sexuellement transmissible (IST) la plus connue à l’heure actuelle. Est-elle la seule à craindre? Quelles sont les maladies qui se transmettent par voie sexuelle en Suisse?
Videos sur le meme sujet

Le retour de la syphilis et autres infections sexuellement transmissibles

Depuis quelques temps, on assisite à une recrudescence des Infections Sexuellement Transmissibles (IST), dont la syphilis. Le point sur cette tendance.
Symptômes sur le meme sujet
robinet qui goutte

Ecoul.urétral

J’ai un écoulement urétral (pénis)