Santé sexuelle: il n'y a pas de mal à se faire du bien!

Dernière mise à jour 10/10/11 | Vidéo
Smiley
En matière de sexualité, les envies, les besoins sont très dissemblables d'une personne à une autre. Comment, dans une société axée sur l'individu, trouver un épanouissement, une vie sexuelle équilibrée et enrichissante ?

L'éducation sexuelle et sentimentale que l'on acquiert à l'école ou au cours de sa vie peuvent aider à vivre une vie sexuelle épanouissante. Mais notre société change et les normes évoluent. Dans ce contexte un peu perturbant, il est parfois difficile de trouver des repères. Avec le sexologue de renom et professeur à l'Université de Genève, Willy Pasini.

Articles sur le meme sujet
PS42_plaisir_sexuel_tête

Plaisir sexuel: bien dans sa tête avant tout

Mal-être, dépression, anxiété, addiction, etc. Il n’est pas facile d’avoir une vie sexuelle épanouie lorsqu’on rencontre – soi-même ou son partenaire – des difficultés psychiques ou que l’on fait face à des troubles psychiatriques.

Ils ont décidé de ne plus faire l’amour

Dans une société où le sexe est omniprésent, certaines personnes ont choisi l’abstinence. Témoignages et explications.
Supp_La Côte_Sexualité_idees_recues

Idées reçues sur la sexualité

En matière de sexualité, les préjugés sont nombreux. Petit jeu de… déconstruction:
Videos sur le meme sujet

Des consultations sur l'environnement et son impact sur la fertilité

À Bordeaux, un centre propose des consultations environnementales pour aider les femmes enceintes et les couples ayant des difficultés à concevoir.

Les smartphones associés à une baisse de concentration des spermatozoïdes

La qualité du sperme est-elle affectée par les ondes que produisent nos smartphones?

Des pseudo-thérapies pour "guérir de l'homosexualité"

Stéphane Délétroz, s'intéresse aux thérapies de conversion, des pseudos-traitements basés sur un postulat erroné: lʹhomosexualité serait une maladie que lʹon peut soigner.
Maladies sur le meme sujet
urinoirs

Urétrite (homme)

L'urétrite est une inflammation de l'urètre avec un écoulement anormal par le pénis. C'est la manifestation la plus fréquente d’une infection sexuellement transmise (IST) chez l’homme.