L’incontinence urinaire: un problème qui touche aussi bien les femmes que les hommes

Dernière mise à jour 24/10/13 | Article
L’incontinence urinaire: un problème qui touche aussi bien les femmes que les hommes
Quand on parle d'incontinence urinaire, on pense souvent à tort que cela ne concerne que les femmes. Mais les hommes d'un certain âge connaissent aussi ce problème qui affecte leur vie quotidienne. C'est pourquoi il est important de diagnostiquer l'incontinence urinaire, afin de proposer une prise en charge adaptée à la situation.

L'incontinence urinaire masculine est une problématique souvent méconnue. Pourtant, 40% des hommes âgés en souffrent, mais seulement la moitié des hommes et des femmes qui en sont concernés consulte un médecin. Trop gênés pour en parler, certains hommes en arrivent même à fabriquer leurs propres protections hygiéniques. Les femmes, de leur côté, pensent que c'est un symptôme lié au vieillissement et qu'aucun traitement n'est donc envisageable.

Comme l'incontinence urinaire a un impact sur la vie quotidienne du patient, il est primordial d'évoquer ce sujet lors d'une consultation. Si le traitement ne diffère pas entre un homme et une femme, il existe toutefois plusieurs types d'incontinence urinaire qui touchent plus l’un ou l’autre des sexes.

Qu'est-ce que l'incontinence urinaire?

On parle d'incontinence urinaire lorsqu'une personne urine de manière involontaire sans avoir pu se retenir et aller aux toilettes à temps. Les cinq différents types sont:

  • L'incontinence urinaire de stress: elle se manifeste par une fuite involontaire d'urine et survient lors d'une augmentation de la pression abdominale, par exemple à la suite d'un éternuement ou lors d'une toux. Elle est le résultat d'un problème de tension et de résistance du conduit par lequel l'urine est expulsée.
  • L'incontinence urinaire d'urgence: elle est précédée d'un besoin urgent d'uriner qui ne peut pas être contrôlé à temps. Elle est causée par une trop forte activité du muscle de la vessie qui permet d'uriner.
  • L'incontinence mixte: elle mélange les deux premiers types.
  • L'incontinence par regorgement: elle correspond à des pertes urinaires goutte à goutte de façon plus ou moins continue et qui s'explique par une rétention urinaire secondaire liée à un problème de prostate, à une chirurgie, une radiothérapie ou à une atteinte neurologique.
  • L'incontinence fonctionnelle: elle survient chez des personnes atteintes d'un déficit psychomoteur.

Pourcentage et facteurs de risque

On estime que 10 à 20% des femmes de moins de 65 ans seraient sujettes à de l'incontinence urinaire. Ce chiffre augmente avec l'âge pour atteindre plus de la moitié des femmes placées en institution. Par contre, avant 60 ans, les hommes connaissent rarement ce problème, mais ils sont 40% à en être concernés à partir de 80 ans. Les femmes souffrent le plus souvent d'incontinence urinaire de stress ou mixte, tandis que les hommes sont plus touchés par le type dit d'urgence.

De multiples grossesses, un déplacement anormal du vagin ainsi que des infections urinaires peuvent être à l'origine de ce problème au féminin, tandis que chez un homme c'est souvent le résultat d'une augmentation du volume de la prostate ou à la suite d’une opération de cet organe. Par contre, un âge avancé et l'obésité sont des facteurs de risque communs aux deux sexes.

Impact sur la vie du patient et prise en charge

L'incontinence urinaire affecte la vie quotidienne du patient, mais a aussi un impact sur son mental, en étant une source de stress et/ou de gêne. En effet, plus de la moitié des personnes incontinentes n'osent pas aller chez un médecin, surtout si elles pensent que ce problème est lié à leur âge. De manière générale, les hommes consultent plus rapidement pour ce problème que les femmes, mais leur prise en charge est plus difficile, car cette problématique est parfois négligée par leur médecin, sans compter la difficulté qu'ils ont à évoquer ce sujet intime. S'ils ont souvent un type d'incontinence urinaire moins sévère que les femmes, ils souffrent plus du stress émotionnel que cela provoque.

Traitements

Les traitements dépendent de l'âge du patient, du type d’incontinence et de sa situation, à savoir s’il est dépendant ou non de soins dans sa vie quotidienne. Ainsi, pour les personnes placées en institution, une des solutions pour l’incontinence d’urgence ou mixte consiste à leur donner un horaire de vidange quotidien. Quant aux patients vivant seuls, des exercices du périnée et un entraînement de la vessie peuvent diminuer l'incontinence de stress ou mixte. Il existe aussi des traitements médicamenteux, mais leurs effets secondaires sont non négligeables, surtout chez les personnes âgées.

Une autre alternative, qui améliore sensiblement la vie au quotidien, est le port de protections hygiéniques. Cependant, ce sujet reste sensible pour les hommes qui préfèrent souvent en fabriquer eux-mêmes, afin d'éviter de se rendre, il est vrai, au rayon des protections hygiéniques féminines. Pourtant, sachez Messieurs qu'il existe aussi des produits conçus spécialement pour vous.

Enfin, il est possible, selon les cas, de prescrire certains médicaments ou d'envisager une opération pour supprimer ce problème urinaire.

Il est donc important de retenir que même si l'incontinence urinaire touche plus majoritairement les femmes, les hommes ne sont pas épargnés par ce problème. Il est important de ne pas les oublier et le médecin devrait penser à leur poser la question durant les consultations afin d’offrir une prise en charge adaptée à leurs besoins et ainsi améliorer leur qualité de vie.

Référence

Adapté de «Incontinence urinaire: n'oublions ni les hommes ni les femmes», par Dr N. Jaunin-Stalder, PMU, Lausanne, par Pr A. L. M. lagro-Janssen, Department of primary and community care, Radboud University Nijmegen Medical Centre, Pays-Bas. In Revue médicale suisse 2013;9:1535-1537. En collaboration avec les auteurs.

A LIRE AUSSI

Chlamydia
Sexe oral: un plaisir qui n'est pas sans conséquences

Sexe oral: un plaisir qui n'est pas sans conséquences

Plaisir sexuel très apprécié par beaucoup d’hommes, la fellation pratiquée sans préservatif peut toutefois...
Lire la suite
Pilule d'urgence
Contraceptif d'urgence

La pilule d’urgence en dix questions

Autrefois connue sous le nom de «pilule du lendemain», la contraception d’urgence permet, si elle est...
Lire la suite
Pilule contraceptive
Mon premier rendez-vous chez le gynécologue

Mon premier rendez-vous chez le gynécologue

Il suscite de nombreuses questions, craintes et fantasmes auprès des adolescentes. Le premier rendez-vous...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Le tabou de l’incontinence

Le tabou de l’incontinence

Après un accouchement, 20% des femmes rencontrent des problèmes d’incontinence urinaire. Quelle est l’influence de la grossesse et du mode d’accouchement? Les explications du Dr Chahin Achtari, médecin responsable de la consultation d’uro-gynécologie à la maternité du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).
Quand faire pipi pose problème

Quand faire pipi pose problème

Vous ressentez des brûlures ou des douleurs en urinant? Vous faites une pause pipi toutes les 10 minutes? Votre urine a une forte odeur? Quand faire pipi pose problème, une consultation chez le médecin peut s’avérer nécessaire. Tour d’horizon de certains symptômes.
Que faire quand on souffre d’«urgenterie» ou «impériosité mictionnelle»?

Que faire quand on souffre d’«urgenterie» ou «impériosité mictionnelle»?

Les envies pressantes d’uriner peuvent traduire une forme particulière d’incontinence. Celle appelée «incontinence par hyperactivité vésicale». Explications.
Videos sur le meme sujet

Désirs d'enfants: la difficile conception

Parfois, avoir un enfant s'avère impossible. Cette émission se penche sur les couples qui souffrent de ne pas pouvoir procréer.

Cancer du sein: dépister pour mieux soigner

Cancer le plus fréquent chez la femme, surtout après 50 ans, le cancer du sein touche les femmes dans leur intégrité et a une connotation particulière. L'antidote nous aide à faire la lumière sur cette maladie.

Le retour de la syphilis et autres infections sexuellement transmissibles

Depuis quelques temps, on assisite à une recrudescence des Infections Sexuellement Transmissibles (IST), dont la syphilis. Le point sur cette tendance.
Symptômes sur le meme sujet
J'ai des pertes d'urine

Pertes d’urine

J'ai des pertes d'urine