Le suivi des grands prématurés

Dernière mise à jour 16/11/11 | Vidéo
Il n'y a pas si longtemps, dans les années 80, on réanimait à tout prix les prématurés, sans penser aux possibles handicaps qui pourraient survenir dans leur développement, tant physique que mental.

Désormais, la médecine néonatale a fait un pas de géant, grâce à la technologie, mais aussi en s'interrogeant sur le suivi à long terme des grands prématurés, né entre 24 et 32 semaines. Des témoignages poignants nous plongent au coeur de l'unité de néonatologie du Dr Pfister à Genève.

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Médicaments et grossesse

Les dangers de la prégabaline durant la grossesse

Une étude scientifique remet en cause la sécurité d'une substance présente dans des médicaments, notamment le Lyrica, si elle est prise durant la grossesse.
Lire la suite
Videos sur le meme sujet

Bonne nouvelle pour les enfants nés prématurés

Le monoxyde d'azote ouvre de nouvelles pistes pour réduire les complications à long terme, comme un risque plus élevé de souffrir de troubles cognitifs et sensoriels mais aussi dʹinfertilité à lʹâge adulte, chez les enfants nés prématurés.

Céline Fischer-Fumeaux, une spécialiste de la néonatologie

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

La voix maternelle apaise les douleurs des prématurés

Lorsque la mère parle à son bébé prématuré pendant une procédure médicale, les signes de douleur de lʹenfant diminuent.