Le suivi des grands prématurés

Dernière mise à jour 16/11/11 | Vidéo
Il n'y a pas si longtemps, dans les années 80, on réanimait à tout prix les prématurés, sans penser aux possibles handicaps qui pourraient survenir dans leur développement, tant physique que mental.

Désormais, la médecine néonatale a fait un pas de géant, grâce à la technologie, mais aussi en s'interrogeant sur le suivi à long terme des grands prématurés, né entre 24 et 32 semaines. Des témoignages poignants nous plongent au coeur de l'unité de néonatologie du Dr Pfister à Genève.

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Médicaments et grossesse

Les dangers de la prégabaline durant la grossesse

Une étude scientifique remet en cause la sécurité d'une substance présente dans des médicaments, notamment le Lyrica, si elle est prise durant la grossesse.
Lire la suite
Dépression périnatale

Post-partum: la dépression de l'heureux évenement

Une naissance est un moment heureux, pourtant malgré leur bonheur, certaines mères peuvent parfois souffrir de dépression post-partum. Comme toutes les...
Lire la suite
Infertilité et PMA

Désirs d'enfants: la difficile conception

Parfois, avoir un enfant s'avère impossible. Cette émission se penche sur les couples qui souffrent de ne pas pouvoir procréer.
Lire la suite
Videos sur le meme sujet

Des caméras pour veiller sur les prématurés

Suivre en continu les paramètres vitaux des prématurés est indispensable.