Désir d’enfant: faut-il se préparer à la grossesse?

Dernière mise à jour 13/09/12 | Questions/Réponses
Désir d'enfant: faut-il se préparer à la grossesse?
Lorsque qu’on souhaite avoir un enfant, l’alimentation doit aussi être prise en considération. Décryptage.

Oui. Une femme qui a un désir d’enfant devrait prendre une supplémentation en acide folique, de préférence un mois avant la conception. Cette substance, indispensable pour prévenir les malformations et la non fermeture du tube neural (spina bifida), n’est pas présente en quantité suffisante dans notre alimentation. C’est la raison pour laquelle les gynécologues la prescrivent (0.4 à 5 mg/jour) à la femme enceinte jusqu’à la douzième semaine d’aménorrhée.

Si la grossesse n’est pas une maladie, elle n’en est pas moins une épreuve pour le corps. On mentirait si on disait qu’il existait une recette miracle pour passer neuf mois de bonheur et de bien-être. Par contre, on sait qu’avoir une hygiène de vie saine (alimentation équilibrée, activité physique régulière, gestion du stress) ne peut être que favorable à son bon déroulement.

A LIRE AUSSI

Interruption de grossesse (IVG)
Avortement: la méthode médicamenteuse est la plus recommandée

Avortement: la méthode médicamenteuse est la plus recommandée

Les femmes voulant mettre un terme à une grossesse non désirée ont deux méthodes à disposition jusqu’à...
Lire la suite
Alimentation et grossesse
Tout n'est pas bon à manger pendant la grossesse

Tout n’est pas bon à manger pendant la grossesse

Toutes les femmes enceintes rêvent d’une grossesse harmonieuse et sans soucis. Adopter une alimentation...
Lire la suite
Accouchement
Patiente sous gaz hilarant

Gaz hilarant: l’anesthésique qui fait oublier la douleur

Cela n’a rien d’une plaisanterie. L’inhalation de gaz hilarant rend euphorique, s’accompagne de rires,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
amis_fertilite

Amis et ennemis de la fertilité

Faire un bébé est un rêve parfois difficile à réaliser. Selon l'OMS, l'infertilité est définie comme l'absence de grossesse malgré un an de rapports sexuels réguliers. Ses causes sont imputables dans une même proportion de 30% aux hommes, aux femmes, et au couple; le 10% restant demeure inexpliqué. Des difficultés d'ordre médical –problèmes génétiques, malformations, traumatismes, pathologies hormonales, endométriose– ainsi que divers autres facteurs peuvent influencer la conception d'un enfant.
organes_grossesse

Tous les organes souffrent durant une grossesse

Durant neuf mois, c’est «une tempête hormonale qui s’abat sur la femme».
 alimentation enceinte defenses

L’alimentation de la femme enceinte influe sur les futures défenses immunitaires du bébé

Le microbiote fait une nouvelle fois la Une: des médecins américains montrent aujourd'hui qu'une alimentation très grasse chez la future mère affaiblirait le microbiote intestinal de son bébé et influencerait ses futures défenses immunitaires.
Videos sur le meme sujet

Zoom sur l'apprentissage prénatal

Les études en neurosciences nous apprennent que la vie fœtale est déjà une période d’apprentissage.

Désirs d'enfants: la difficile conception

Parfois, avoir un enfant s'avère impossible. Cette émission se penche sur les couples qui souffrent de ne pas pouvoir procréer.

Devenir maman après un cancer

Qui dit cancer dit souvent traitements comme la chimiothérapie, avec le risque, pour une jeune femme, de devenir stérile et de voir son rêve de devenir maman brisé. Aujourd'hui, l'espoir renaît grâce aux progrès de la procréation médicalement assistée.