Désir d’enfant: faut-il se préparer à la grossesse?

Dernière mise à jour 13/09/12 | Questions/Réponses
Désir d'enfant: faut-il se préparer à la grossesse?
Lorsque qu’on souhaite avoir un enfant, l’alimentation doit aussi être prise en considération. Décryptage.

Oui. Une femme qui a un désir d’enfant devrait prendre une supplémentation en acide folique, de préférence un mois avant la conception. Cette substance, indispensable pour prévenir les malformations et la non fermeture du tube neural (spina bifida), n’est pas présente en quantité suffisante dans notre alimentation. C’est la raison pour laquelle les gynécologues la prescrivent (0.4 à 5 mg/jour) à la femme enceinte jusqu’à la douzième semaine d’aménorrhée.

Si la grossesse n’est pas une maladie, elle n’en est pas moins une épreuve pour le corps. On mentirait si on disait qu’il existait une recette miracle pour passer neuf mois de bonheur et de bien-être. Par contre, on sait qu’avoir une hygiène de vie saine (alimentation équilibrée, activité physique régulière, gestion du stress) ne peut être que favorable à son bon déroulement.

Articles sur le meme sujet
LMD_conge_fausse_couche

Bientôt un congé en cas de fausse couche?

Suite à la demande de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des États (CSSS-E), le Conseil fédéral pourrait envisager l’instauration d’un congé payé en cas de fausse couche. Une initiative inédite pour un tabou qui demeure.
PS_vrai_faux_fausse_couche

Vrai/Faux sur les fausses couches

C’est un sujet tabou dans notre société, pourtant, les fausses couches concernent une grossesse sur cinq. De nombreuses idées reçues circulent encore sur les causes de ce phénomène. Démêlons le vrai du faux avec Isabelle Streuli, médecin adjointe agrégée responsable de l'Unité de médecine de la reproduction et endocrinologie gynécologique aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).
LMD_enceinte_covid_risques

Enceinte à l'ère du Covid: quels sont les risques?

Les répercussions d’une infection au SARS-CoV-2 sur la grossesse et le fœtus font encore l’objet d’études en Suisse et à travers le monde. Sur la base des premiers éléments disponibles, les recommandations et le suivi médical ont été adaptés à cette situation inédite, qui peut s’avérer anxiogène pour certaines futures mamans. Grossesse, accouchement, premiers jours avec bébé… les réponses à vos questions.
Videos sur le meme sujet

Faire face à une fausse couche

Arditë Shabani se penche sur les pertes de grossesse et leurs conséquences.

L'impact de la grossesse jusque dans les os

Après un accouchement, lʹossature des femmes se modifierait de façon irréversible, avec notamment des carences en calcium.

Les futurs pères devraient aussi éviter l'alcool

Alcool et grossesse ne font pas bon ménage, on le sait depuis longtemps.