Des patchs de membrane amniotique pour réparer les cornées

Dernière mise à jour 19/04/18 | Article
PULS_don_membrane
Aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), les femmes enceintes chez qui une césarienne a été planifiée pourront intégrer un programme de don de membrane amniotique.

Soigner les cornées abîmées grâce à une greffe de membrane amniotique, un tissu qui entoure le fœtus pendant la grossesse. Cette technique extraordinaire existe depuis plusieurs années. Pour répondre aux besoins grandissants, les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) permettront dès le printemps à certaines femmes de faire un don de membrane amniotique.

«Cette membrane a des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et cicatrisantes», explique Christophe Rennesson, infirmier spécialiste du don d’organes et de tissus aux HUG. Après l’accouchement et l’expulsion du placenta, la membrane est recueillie puis transmise à la biobanque de tissus pour des contrôles sérologiques et morphologiques en vue de sa validation pour une greffe. A partir d’une seule membrane amniotique, une vingtaine de pansements oculaires peuvent ainsi être réalisés. Ces «patchs» peuvent ensuite être greffés sur des cornées abîmées par des brûlures ou des ulcérations. L’éventualité d’un rejet est rare, car ce tissu n’est pas vascularisé. Ce traitement évite l’apparition de lésions plus sévères, qui pourraient nécessiter une greffe de cornée.

Ce programme de don ne sera ouvert qu’aux femmes enceintes chez qui une césarienne a été programmée. «Car avec un accouchement par voie basse, le risque infectieux est trop important», explique Christophe Rennesson. Anonyme et gratuit, le don requiert le consentement de la patiente.

______

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Interruption de grossesse (IVG)
Avortement: la méthode médicamenteuse est la plus recommandée

Avortement: la méthode médicamenteuse est la plus recommandée

Les femmes voulant mettre un terme à une grossesse non désirée ont deux méthodes à disposition jusqu’à...
Lire la suite
Accouchement
accouchement_declencher_attendre

Accouchement: faut-il le déclencher ou l’attendre?

Parfois indispensable pour préserver la santé de la mère et de l’enfant, le déclenchement de l’accouchement...
Lire la suite
Interruption de grossesse (IVG)
Interruption volontaire de grossesse: la loi suisse respecte la liberté de décision de la femme

Interruption volontaire de grossesse: la loi suisse respecte la liberté de décision de la femme

La Suisse a légalisé l’avortement en 2002. Depuis, une femme enceinte malgré elle peut librement décider...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Placenta praevia et accreta: deux situations à risque

Les anomalies du placenta sont des complications rares mais potentiellement graves pour la santé de la mère et de son enfant. Les explications d’une spécialiste.
accouchement_quete_position_ideale

Accouchement: à la quête de la position idéale

Une équipe du CHUV et de l’EPFL tente de déterminer la position optimale pour donner naissance. De nombreux progrès peuvent encore être réalisés, selon les spécialistes.
Videos sur le meme sujet

La coordination mère-enfant pour favoriser les accouchements par voie basse

Coordonner les mouvements de la maman et du bébé pour favoriser les accouchements par voie basse, cʹest le défi lancé par trois chercheurs du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).