Médecin

Dernière mise à jour 20/10/11 | Article
puzzle exclamation et interrogation
Le souci majeur du patient, c’est de trouver un médecin avec qui il se sente à l’aise pour collaborer et partager la responsabilité de son traitement. Cela implique une relation d’égalité.

En Europe, le médecin est très souvent idéalisé. On le considère en général comme un être bon, savant, consciencieux, nécessairement voué au bien de son prochain, connaissant les maladies et sachant les guérir. On pense par définition qu’il sait de quoi souffre son patient. Le patient par contre souvent ne le sait pas, ou s’il le sait il le sait moins bien que lui. Le patient se sent en état d’infériorité. Il n’est pas libre. Il n’ose pas parler de peur de blesser ou de déplaire et d’être mal soigné.

Aux Etats-Unis ce n’est pas le cas, on apprend aux enfants à tester leur médecin, à lui poser des questions, à établir une relation avec lui. Si l’enfant n’est pas content des réponses qu’il reçoit, il exprime son mécontentement et avec l’aide de ses parents, consulte un confrère. Cela va de soi, ne pose pas de problème de conscience. Les patients américains sont beaucoup plus libres à l’égard de leur médecin que les patients européens, les médecins américains obligés de se remettre en question par rapport à leurs patients. Il est important de tester son médecin, de ne pas lui prêter des connaissances, des pouvoirs qu’il n’a pas, qu’il ne peut avoir si le patient ne s’est pas confié.

Le souci majeur du médecin, c’est d’établir avec son patient une relation de confiance, afin de pouvoir le rassurer et lui transmettre de manière personnelle, nuancée et appropriée ses connaissances et surtout son expérience. Le souci majeur du patient, c’est de trouver un médecin avec qui il se sente à l’aise pour collaborer et partager la responsabilité de son traitement. Cela implique une relation d’égalité. Chacun apprend toujours quelque chose. Le médecin apprend ce qu’il ne peut pas deviner, le patient ce qu’il ignore. Si cette relation de confiance n’existe pas ou plus, le patient doit prendre position et chercher un autre thérapeute.

Couverture du Petit lexique de la psychothérapie

Source

Retrouvez d'autres mots essentiels dans le Petit lexique de la Psychothérapie du Dr François Adler aux éditions Georg.

A LIRE AUSSI

Génétique
Génétique: nous n'héritons pas de nos quatre grands-parents de la même manière

Génétique: nous n'héritons pas de nos quatre grands-parents de la même manière

De quoi notre identité génétique est-elle faite? La réponse la plus simple serait «de notre famille»....
Lire la suite
Don du sang
L’ABC des groupes sanguins

L’ABC des groupes sanguins

Que signifient les lettres et les signes qui désignent notre groupe sanguin? Combien y en a-t-il? Les...
Lire la suite
Génétique
epigenetique

Épigénétique, quand les gènes s’allument ou s’éteignent

Comme tout être vivant, l’homme est déterminé par son héritage biologique, mais pas seulement. Il est...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Le secret médical en danger

Le secret médical en danger

Deux affaires de meurtres perpétrés en 2013 ont replacé le secret médical au centre des débats. Malgré l’opposition de la Fédération suisse des médecins et de l’Académie suisse des sciences médicales, les cantons de Vaud et du Valais ont modifié la loi le concernant. Et si les politiciens se trompaient de cible?
Le secret médical est-il en voie de disparition?

Le secret médical est-il en voie de disparition?

Hippocrate (460-377 av. J.-C.) est historiquement associé au fondement du secret médical: «Tout ce que je verrai ou que j’entendrai dans le commerce des hommes, dans les fonctions ou hors des fonctions de mon ministère, et qui ne devra pas être rapporté, je le tiendrai secret, le regardant comme chose sacrée.»
Le secret professionnel

Le secret professionnel

Le patient a droit au respect de la confidentialité des données le concernant. Les professionnels de la santé ont l’obligation de respecter le secret professionnel, aussi appelé secret médical. Ils doivent garder pour eux les informations dont ils ont eu connaissance dans la pratique de leur profession. Sauf exception prévue par la loi, ils ne peuvent pas les transmettre sans l’accord de leur patient. Le secret professionnel s’applique également entre professionnels de la santé.
Videos sur le meme sujet

Coordination des soins: musique d’avenir

Les systèmes de santé sont fait de réseaux, de connections, de failles aussi. Ils sont plus complexes que ce que l’on imagine.

Patients-soignants: vers une relation de confiance

Les relations entre les patients et les soignants ont évolué. Aujourd'hui le corps médical doit aussi être à l'écoute, collaborer et établir une relation de confiance avec les patients. Un reportage qui examine la psychologie médicale.