La CRR et la réadaptation en général

Dernière mise à jour 28/03/19 | Audio
Loading the player ...
La Clinique romande de réadaptation (CRR) de Sion appartient à la Suva, la Caisse nationale suisse dʹassurance en cas dʹaccidents.

Son directeur médical, Gilles Rivier, brosse le portrait de cette institution et décrit les prises en charge qui y sont effectuées.

Les prestations de la Clinique romande de réadaptation

La Suva

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Génétique

Consanguinité et maladies rares

Dans l’esprit collectif, la consanguinité est synonyme de mal formations et de maladies graves.
Lire la suite
Hôpital et cabinets médicaux

Les évolutions du métier d’infirmier-ère

Le système de santé évolue pour faire face à la transition épidémiologique et aux besoins des patients et de leurs proches. Les infirmiers-eres contribuent...
Lire la suite
Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
pulsations_but_tout_toujours_parfait

Stérilisation: «Notre but est que tout soit toujours parfait»

Le travail du Service de stérilisation des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) sort rarement de l’ombre. Pourtant, ses missions sont capitales pour le bon fonctionnement de l’hôpital. Visite de ces locaux remplis de puissantes machines en compagnie d’Audrey Piégay, responsable de secteur.
PS37_hospitaliser_canton_pieges

Se faire hospitaliser dans un autre canton: attention aux pièges!

En Suisse, les patients couverts par l’assurance-maladie de base bénéficient du «libre choix» de l’hôpital en ce qui concerne le traitement hospitalier, de sorte qu’il est possible de se faire hospitaliser dans un autre canton. Ce «libre choix» est toutefois régi par des règles dont il convient de tenir compte afin d’éviter des mauvaises surprises en ce qui concerne le remboursement.
PULS_robots_enfants_hospitalises

Hoppy et Billy, robots de compagnie en pédiatrie

«Il aide beaucoup mon fils durant ses soins pas très sympathiques. Il nous aide aussi à passer le temps, qui est parfois bien long aux soins intensifs.» Celui dont parle Caroline, maman de Hugo, 7 ans, n’est ni un infirmier, ni un médecin, mais… un robot.
Videos sur le meme sujet

En direct de la Clinique romande de réadaptation

Dans certains cas de maladie ou d'accident, un séjour en hôpital ne suffit pas.

Les évolutions du métier d’infirmier-ère

Le système de santé évolue pour faire face à la transition épidémiologique et aux besoins des patients et de leurs proches. Les infirmiers-eres contribuent à cette transformation.

L'hôpital du futur

A quoi ressemblera l'hôpital du futur?