Psychiatrie et génétique: mythe ou réalité?

Dernière mise à jour 21/09/11 | Article
Empreintes de mains
Les maladies psychiques sont-elles génétiques ? Quel rôle y joue l’hérédité ? Des questions qui se posent souvent.

La psychiatrie et la génétique sont-elles bonnes amies ? Cette question était au coeur du symposium du service de psychiatrie générale, organisé aux HUG le 18 mai 2011, La vunérabilité en psychiatrie : regards croisés. A mesure que la connaissance du génome humain progresse, on espère pouvoir y découvrir des explications aux troubles psychiques. Le Pr Alain Malafosse, médecin adjoint agrégé au service de médecine génétique des HUG est aussi l’auteur du livre Conseil génétique en psychiatrie, sorti en 1999. Le conseil génétique vise à donner des informations aux malades, ou aux personnes concernées par une maladie, afin de leur permettre de prendre une décision.

Conseil génétique en psychiatrie

Le Pr Alain Malafosse est l’auteur du livre Conseil génétique en psychiatrie.

Le Pr Alain Malafosse est l’auteur du livre Conseil génétique en psychiatrie. Julien Gregorio / Phovea

Mais quel est son rôle alors que l’on sait que l’influence des gènes dans les troubles psychiques est un débat qui n’est pas tranché à ce jour ? Pour le Pr Malafosse, « en premier lieu, c’est justement d’expliquer cela aux patients et à leurs proches. Bien souvent, ceux qui consultent ont une surestimation des risques de récurrence. » Le généticien précise aussi que des informations liées à des mutations associées à divers troubles psychiatriques, comme la schizophrénie, l’autisme, et le trouble bipolaire, sont aujourd’hui régulièrement publiées dans de grands journaux scientifiques : « Les patients et leurs proches en sont informés par les médias et il est très important de leur donner l’information la plus précise et la plus actualisée sur ces développements. » 

Les gènes expliquent-ils tout ?

Il est vrai que suite aux découvertes liées au génome, la génétique est un peu mise à toutes les sauces. Et la psychiatrie n’échappe pas à la règle. Evaluation des patients à risque, recherches liées au caractère héréditaire de certaines pathologies psychiatriques, le débat est ouvert parmi les spécialistes de la psychiatrie et de la génétique. Et il est loin d’être clos : « Des maladies comme Huntington ou la mucoviscidose peuvent être mieux comprises grâce à la génétique, car les gènes qui en sont responsables ont été identifiés. Alors que pour les affections psychiques, seule une faible partie de la composante génétique est aujourd’hui connue », explique le Pr Malafosse.

Il reste que les nombreuses recherches menées aujourd’hui dans ce domaine réactualisent, et amplifient même, des préoccupations classiques concernant les bases génétiques des troubles psychiatriques. On sait maintenant que l’environnement régule les gènes de l’individu. Mais ce que l’on sait moins, c’est que la psychothérapie
et la pharmacologie agissent également sur le génome.

Des progrès très récents

Les progrès de la génomique et des techniques de séquençage du génome accomplis lors des deux dernières années ont permis de trouver des variations génétiques très rares qui contribuent de façon importante à la vulnérabilité à certaines affections psychiatriques. « C’est donc probablement par la combinaison de mutations rares à haut risque d’une part et d’interactions entre gènes et environnement d’autre part que la génétique intervient dans la vulnérabilité aux affections psychiatriques. Cette combinaison est certainement spécifique à chaque patient. C’est pourquoi la recherche et la prévention dans ce domaine vont très probablement être davantage centrées sur la personne à l’avenir », conclut le Pr Malafosse.

Source

Pulsations - juillet-aout 2011

Article original: http://www.hug-ge.ch/_library/pdf/Actualite_sante/Journale_Pulsations_07_2011/p04_ACTUALITE.pdf

A LIRE AUSSI

Don du sang
L’ABC des groupes sanguins

L’ABC des groupes sanguins

Que signifient les lettres et les signes qui désignent notre groupe sanguin? Combien y en a-t-il? Les...
Lire la suite
Droits du patient
juridique_medicale_concubin

En matière médicale, le conjoint ou le concubin a-t-il son mot à dire?

Face à un problème de santé, le choix d’un traitement ou son refus incombent au patient. En cas d’incapacité...
Lire la suite
Politiques de santé

Comprendre (enfin) le système de santé suisse

La gestion de la santé en Suisse est renommée, aussi bien pour son efficacité que pour sa complexité....
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
pulsations_interview_Korff

«La neuro-pédiatrie est une spécialité multidisciplinaire par excellence»

Tandis que son domaine connaît une véritable révolution grâce à l’essor de la génétique, le Dr Christian Korff, responsable de l’Unité de neuropédiatrie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), reste mobilisé sur des enjeux majeurs en lien avec le quotidien des enfants.
LMD_autisme_génétique

Autisme: la part génétique se confirme

Si l'errance du diagnostic reste le lot de nombreuses familles, les recherches se multiplient pour percer les causes de l'autisme. Et la piste génétique n'est pas en reste: près d’un cas de trouble autistique sur cinq trouverait son origine dans les gènes des jeunes patients.
rene_frydman

Pr René Frydman: «La connaissance peut être retardée, enfouie, mais tôt ou tard, elle se dévoile»

Dans le monde médical, René Frydman est ce que l’on appelle une superstar. Spécialiste en gynécologie-obstétrique, père du premier bébé-éprouvette en France, puis plus tard du premier bébé-médicament, co-fondateur de Médecins Sans Frontières avec Bernard Kouchner, professeur émérite… son curriculum vitae suscite l’admiration. Auteur d’une vingtaine d’ouvrages, il mène en parallèle diverses recherches, organise des colloques, a une vie de famille, se rend régulièrement à l’opéra, produit quasiment tout seul des émissions médicales à grand succès sur France Culture, et pratique même des accouchements. Retenu à l’Assemblée Nationale, il arrive avec une heure de retard à notre rendez-vous: «J’essaie de changer la loi, vous comprenez».
Videos sur le meme sujet

Gros plan sur les maladies héréditaires du métabolisme

Adrien Zerbini se penche sur une catégorie particulière de maladies, celles qui touchent le métabolisme.

L'intelligence artificielle pour prédire des mutations génétiques

Une équipe de recherche neuchâteloise cherche à apprendre à un ordinateur à reconnaître là où les variations génétiques dʹun champignon pathogène peuvent arriver.

CRISPRoff, un "couteau suisse" de lʹépigénétique

Stéphane Délétroz s'intéresse à un nouvel outil dérivé du "ciseau génétique" CRISPR.