Don du sang: un acte généreux

Dernière mise à jour 06/10/11 | Vidéo
Chaque année, la population est invitée à venir donner du sang et, indirectement, sauver des vies. L'antidote fait le point.

Ils sont entre cinq et six mille en Valais à faire des dons réguliers. A cela s'ajoute des donneurs occasionnels. Cela représente chaque année plus de 12'000 dons collectés dans le canton. C'est beaucoup et ce n'est pas assez en même temps. Car avec le vieillissement de notre population l'âge des donneurs augmente. La Croix Rouge qui gère les collectes cherche donc à recruter de nouveaux donneurs. Avec le Dr Michèle Stalder, médecin spécialisée en oncologie et en hématologie.

A LIRE AUSSI

Génétique

Consanguinité et maladies rares

Dans l’esprit collectif, la consanguinité est synonyme de mal formations et de maladies graves.
Lire la suite
Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Relation patient - médecin

Patients-soignants: vers une relation de confiance

Les relations entre les patients et les soignants ont évolué. Aujourd'hui le corps médical doit aussi être à l'écoute, collaborer et établir une relation...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_donner_sang_annee

Donner son sang, un acte important tout au long de l’année

Chaque jour, le personnel du centre de transfusion sanguine des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) récolte des dons de sang pour sauver des vies. Il doit cependant régulièrement faire face à des pénuries, notamment en période de vacances.

A la recherche du risque zéro

Du donneur au receveur, les produits sanguins suivent un parcours hautement sécurisé.

Don du sang: vrai ou faux?

Le sang est un thème fortement émotionnel. Il draine toutes sortes de fausses croyances. Certaines peuvent hélas effrayer des personnes et les empêcher de devenir des donneurs. La Dresse Sophie Waldvogel, médecin adjointe responsable du Centre de transfusion sanguine des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), trie le bon grain de l’ivraie et tord le cou aux légendes urbaines.
Videos sur le meme sujet

La guerre du plasma sanguin

Depuis le début de cette année, les hôpitaux de Suisse sont confrontés à une pénurie d'immunoglobuline.

Sang pitié

Symbole de vie, symbole de mort, le sang est aussi un précieux médicament.

Focus sur le don de cellules souches

Des étudiants en médecine de l’Université de Genève veulent sensibiliser leurs pairs aux dons: don du sang, don d’organes et dons de cellules souches.