Directives anticipées: une vie dans un formulaire

Dernière mise à jour 18/11/16 | Vidéo
Les directives anticipées demandent une réflexion profonde sur nos valeurs, sur le regard que l’on porte sur la médecine, la douleur.

Elles soulèvent les questions de l’acharnement thérapeutique, de l’alimentation artificielle, de l’accompagnement en fin de vie. Elles permettent aux personnes capables de discernement de mettre par écrit ce qui leur semble souhaitable ou inacceptable en cas d’accident ou d’invalidité.

Mais l’exercice est loin d’être facile... A qui s’adressent les directives anticipées? Comment faire cette démarche et comment mettre sa vie dans un formulaire?

A LIRE AUSSI

Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Relation patient - médecin

Patients-soignants: vers une relation de confiance

Les relations entre les patients et les soignants ont évolué. Aujourd'hui le corps médical doit aussi être à l'écoute, collaborer et établir une relation...
Lire la suite
Droits du patient

L’âgisme dans la santé

Bastien Confino s'attaque à une question éthique: peut-on faire de l'âgisme médical?
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
directives_scene

Les directives anticipées sur scène

Inconscient ou diminué, voudrez-vous des soins intensifs ou au contraire minimaux? Les directives anticipées permettent de fixer clairement votre volonté quand vous êtes encore en état de le faire. Une pièce met cette thématique en scène.
Calendrier

Directives anticipées : prévoir une incapacité de discernement

Tôt ou tard, la maladie psychique conduit le patient à s’interroger sur son expérience et à ne plus vouloir revivre ses souffrances. Grâce aux directives anticipées, il a désormais le droit de déterminer la forme de soins qu’il voudra recevoir en cas d’une nouvelle hospitalisation.
Les directives anticipées, le représentant thérapeutique et le mandat pour cause d’inaptitude

Les directives anticipées, le représentant thérapeutique et le mandat pour cause d’inaptitude

Toute personne a le droit de formuler des directives anticipées pour spécifier le type de soins qu’elle aimerait recevoir ou non, au cas où elle ne serait plus en mesure d’exprimer sa volonté. Elle peut aussi désigner une personne, un représentant thérapeutique, chargé de se prononcer à sa place sur le choix des soins à lui prodiguer dans les situations où elle ne pourrait plus s’exprimer.
Videos sur le meme sujet

Coma : cas de conscience

Après un coma certains patients récupèrent toutes leurs facultés, d'autres sont en mort cérébrale ou en état végétatif.