S.O.S cœur fatigué

Dernière mise à jour 12/09/16 | Article
A un stade terminal d’insuffisance cardiaque, l’assistance circulatoire mécanique redonne espoir avant la greffe ou pour toujours.

L’insuffisance cardiaque touche quelque 150’000 personnes en Suisse. Elle est même la principale cause d’hospitalisation chez les plus de 65 ans. Cette maladie, le plus souvent irréversible et d’évolution progressive, amène environ 1% des personnes concernées à un stade terminal. «Elles sont alors très limitées dans leurs activités, essoufflées au moindre effort et multiplient les hospitalisations en raison d’une accumulation d’eau dans les poumons», explique le Dr Philippe Meyer, médecin adjoint agrégé au service de cardiologie des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG). Dans cette situation, la seule solution demeure la pose d’un dispositif d’assistance ventriculaire ou la greffe. «En raison de la pénurie d’organes, l’attente sur une liste de transplantation cardiaque est en moyenne d’un an et demi», note le Dr Carlo Banfi, chef de clinique en chirurgie cardiovasculaire aux HUG.

Durant cette période, il faut éviter que d’autres organes, comme le foie ou les reins, ne se dégradent. Autrement dit, maintenir la personne dans un état général convenable. Comment y parvenir? «Nous les stabilisons par un système d’assistance circulatoire mécanique avant leur transplantation», répond le Dr Banfi.

Système de dernière génération

Cette solution existe depuis plusieurs décennies, mais a énormément évolué au fil du temps. «L’opération consiste à insérer dans le ventricule gauche un anneau sur lequel on fixe une pompe. Cette dernière aspire le sang à l’intérieur du ventricule gauche et le réinjecte dans l’aorte. Elle est reliée par un câble d’alimentation, sortant du bas de l’abdomen, à deux batteries», détaille le Dr Banfi. L’intervention nécessite plusieurs semaines d’hospitalisation. Comme pour toute chirurgie, elle comprend des risques d’infections et, dans de rares cas, de saignements digestifs.

Qualité de vie retrouvée

Ce système est également proposé à des patients qui présentent une contre-indication à la greffe en raison notamment de leur âge avancé, d’une insuffisance rénale ou encore de maladies chroniques graves. «Ils peuvent bénéficier de la machine comme projet thérapeutique final avec un risque acceptable. Pour les années qu’il leur reste, ils retrouvent un confort et une qualité de vie qu’ils avaient perdus», se réjouit le Dr Banfi. La pompe a une durée de vie estimée à dix ans environ et peut être changée en cas de nécessité.

_________

Source

Magazine Pulsations - http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/n29_pulsations_juillet_aout_sept_2016.pdf

A LIRE AUSSI

Angine de poitrine
Infarctus et attaque cérébrale: les signes d’alarme

Infarctus et attaque cérébrale : les signes d’alarme

Dans les deux tiers des cas à peu près, l’organisme manifeste des signes précurseurs de l’infarctus du...
Lire la suite
Hypertension
effets_hypertension_oeil

Les effets de l’hypertension artérielle sur l’œil

L’hypertension artérielle présente de nombreuses comorbidités, dont des atteintes ophtalmologiques. Observables...
Lire la suite
AVC
Une aspirine par jour dès 50 ans?

Une aspirine par jour dès 50 ans?

Efficace contre la fièvre et les douleurs, ce médicament prévient les accidents cardiovasculaires dans...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
LMD_mauvais_caractere_malade

Attention, votre mauvais caractère peut vous rendre malade

Être de mauvais poil n'est bon ni pour le moral, ni pour l'entourage. Mais de récentes études démontrent aussi le lien entre un sale caractère et les maladies cardiovasculaires, voire même la longévité.
LMD_sieste_coeur

Une sieste de temps en temps, c’est bon pour le cœur

Le repos dans la journée est bon pour le cœur. D’après des chercheurs lausannois, les personnes qui font la sieste une ou deux fois par semaine ont moins de maladies cardiovasculaires.
P20-04_insuffisance_cardiaque

Faire face à l’insuffisance cardiaque sévère

Parce qu’une greffe cardiaque n’est pas toujours possible à temps, un dispositif existe pour pallier l’insuffisance cardiaque sévère: le LVAD (dispositif d’assistance ventriculaire gauche). Le Service de chirurgie cardiaque et vasculaire des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) en a réalisé la 100e implantation de Suisse.
Maladies sur le meme sujet
Stethoscope oscultant un coeur

Insuffisance cardiaque

Quand le cœur a de la peine à se remplir ou à expulser le sang, il n'arrive plus à assurer un débit sanguin suffisant. On parle d'insuffisance cardiaque.

veines

Insuffisance veineuse chronique

L'insuffisance veineuse est un trouble de la circulation dans les veines des jambes. Elle provoque des varices, un gonflement des jambes (œdème) et parfois des thromboses.

l'hypotension

Hypotension

L’hypotension est une pression artérielle plus basse que la normale. Les personnes réagissent très différemment à une tension basse : les unes en souffriront quotidiennement alors que d’autres ne remarqueront rien.

Symptômes sur le meme sujet
Des varices

Œdème des MI

J’ai les deux chevilles enflées

Douleur thorax

J'ai mal dans la poitrine