Les maladies du cœur

Dernière mise à jour 09/01/14 | Article
Les maladies du cœur
Les affections du système cardiovasculaire ne se limitent malheureusement pas au trop célèbre infarctus. Petit tour d’horizon des principales pathologies du cœur et de la circulation sanguine.

Maladies des coronaires

Angine de poitrine: se manifeste par une douleur thoracique résultant d'un manque d'apport d'oxygène, le plus souvent dû à une diminution du débit sanguin dans une artère coronaire. Cette douleur survient typiquement lors d'un effort et cesse à l'arrêt de ce dernier. C'est ce qui peut aider à distinguer l'angine des autres types de douleurs thoraciques.

Infarctus du myocarde:c’est une nécrose (mort de cellules) d'une partie du muscle cardiaque par manque d'oxygénation. En langage courant, on l'appelle le plus souvent une crise cardiaque ou simplement infarctus. Il se produit quand une ou plusieurs artères coronaires se bouchent. Les cellules du myocarde (le muscle du cœur) irriguées par cette (ou ces) artère(s) ne sont alors plus oxygénées, ce qui provoque la douleur ressentie et peut aboutir à la mort de ces tissus. Le symptôme est la douleur thoracique en arrière du sternum. De nature violente, habituellement intenses, ces douleurs peuvent se prolonger et irradier dans le dos, la mâchoire, les épaules, le bras, la main gauche, l'estomac. D’où le phénomène d’angoisse, d’oppression et de difficultés à respirer.

Les maladies du coeur

Maladies du muscle cardiaque

Cardiomyopathie: maladie touchant le muscle cardiaque (myocarde), responsable d'un dysfonctionnement de ce muscle.

Insuffisance cardiaque: conséquence d’une réduction de la fonction cardiaque conduisant à l'incapacité du myocarde à assurer un débit cardiaque suffisant. Cette défaillance est le plus souvent le reflet d'une anomalie de la contraction du muscle cardiaque. Se manifeste le plus souvent par un essoufflement, une fatigue importante et l’apparition d’œdèmes dans les jambes.

Maladies des valves cardiaques

Endocardite: inflammation ou infection de l'endocarde (enveloppe et structure interne du cœur, incluant les valves cardiaques). Maladie assez rare mais souvent grave.

Un modèle de stimulateur cardiaque ou "pacemaker".

Un modèle de stimulateur cardiaque ou "pacemaker".

Valvulopathies cardiaques: désigne divers dysfonctionnements des valves cardiaques. Pathologies fréquentes qui constituent l’essentiel des interventions de chirurgie cardiaque en Valais par exemple. Toutes les valves cardiaques peuvent être touchées, mais les valves aortique et mitrale sont les plus fréquemment atteintes. Le patient peut ne présenter aucun symptôme et ne pas se plaindre ou ressentir une insuffisance cardiaque: essoufflement à l'effort, au repos, voire un œdème pulmonaire.

Maladie du péricarde

Péricardite: inflammation du péricarde qui est la membrane entourant le cœur. D’origine généralement virale elle se manifeste par des douleurs thoraciques augmentant à l’inspiration ou en position couchée, et parfois de la fièvre.

Maladies du rythme ou de la conduction cardiaque

Syncope d’origine cardiovasculaire: perte de conscience brutale, de courte durée.

Troubles de la conduction cardiaque: se manifestent typiquement par une fréquence cardiaque lente dont la cause est une atteinte des voies de conduction cardiaque.

Troubles du rythme cardiaque: «tachycardie» lorsque la fréquence cardiaque est rapide et «bradycardie» lorsque la fréquence cardiaque est lente. À noter que la fréquence cardiaque varie en permanence suivant l'activité physique, l'état émotionnel ou certains médicaments.

Maladies des vaisseaux

Lorsque les artères coronaires se bouchent, le débit sanguin diminue et le muscle cardiaque manque d'oxygène.

Lorsque les artères coronaires se bouchent, le débit sanguin diminue et le muscle
cardiaque manque d'oxygène.

Anévrisme: dilatation localisée de la paroi d'une artère pouvant aboutir à une rupture d'anévrisme qui représente environ 10% des accidents vasculaires cérébraux (AVC). Lorsqu'il survient subitement, la mort est souvent inévitable. Des signes précurseurs peuvent cependant attirer l'attention dans les heures et même les jours qui précèdent l'AVC: des maux de tête inhabituels, des douleurs à l'œil ou dans la nuque, des nausées voire des vomissements, confusion, désorientation.

Artériopathie des membres inférieurs: atteinte obstructive des artères des membres inférieurs favorisant la formation d'une thrombose. La maladie débute par une douleur (crampe) à la marche et ensuite les douleurs peuvent devenir permanentes, souvent nocturnes.

Maladies plus rares

Dissection aortique aiguë: souvent secondaire à un anévrisme de l’aorte, elle peut être fatale si elle n’est pas prise en charge très rapidement. Elle se manifeste par des douleurs thoraciques ou abdominales aiguës transfixiantes.

Hypertension artérielle pulmonaire: augmentation de la pression artérielle dans le poumon, elle peut être la conséquence d’une embolie pulmonaire ou d’une maladie du poumon. Elle entraîne une peine à respirer.

Maladie thromboembolique: formation de caillots de sang dans les veines ou les artères qui peuvent migrer vers le poumon (embolie pulmonaire) ou le cerveau (AVC).

Autres maladies

Arrêt cardiocirculatoire. Cardiopathie congénitale. Hypertension artérielle. Hypotension artérielle. Tumeurs du cœur.

A LIRE AUSSI

Angine de poitrine
Infarctus et attaque cérébrale: les signes d’alarme

Infarctus et attaque cérébrale : les signes d’alarme

Dans les deux tiers des cas à peu près, l’organisme manifeste des signes précurseurs de l’infarctus du...
Lire la suite
AVC
Une aspirine par jour dès 50 ans?

Une aspirine par jour dès 50 ans?

Efficace contre la fièvre et les douleurs, ce médicament prévient les accidents cardiovasculaires dans...
Lire la suite
Cholestérol
Anti-cholestérol «naturels», levure de riz rouge: pas si anodins

Anti-cholestérol «naturels», levure de riz rouge: pas si anodins

Depuis plus de vingt-cinq ans les statines ont été prescrites aux patients présentant un taux de cholestérol...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
trop_travailler_multiplie_AVC

Trop travailler, ou pas assez, multiplie le risque d’AVC

Une nouvelle étude confirme que travailler plus de 10 heures par jour augmente le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC). Une activité professionnelle inférieure à 35 heures hebdomadaires exposerait au même danger. Explications.
LMD_hypertension_blouse_blanche

Gare à l’hypertension de la blouse blanche!

Longtemps banalisé, le fait d’avoir une pression artérielle plus élevée chez le médecin qu’à domicile serait loin d’être anodin. De quoi transformer la prise en charge des patients concernés. Explications.
LMD_neurorééducation

Améliorer sa vie après une atteinte au cerveau

En Suisse, une personne sur six a, ou aura, été victime d’un accident vasculaire cérébral au cours de sa vie. La neurorééducation vise à redonner à ces individus la plus grande autonomie possible.
Videos sur le meme sujet

Rencontre avec Patrick Michel, un spécialiste de lʹAVC

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Rencontre avec Antoinette Péchère, une spécialiste de l'hypertension

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

La collaboration EPFL-CRR et les recherches liées aux personnes cérébro-lésées

La Clinique romande de réadaptation (CRR) de Sion est un lieu de soins, mais aussi un espace de recherche, notamment dans le domaine de la récupération après un accident vasculaire cérébral (AVC).
Maladies sur le meme sujet
Hypertension artérielle

Hypertension artérielle

On parle d'hypertension artérielle lorsque la pression systolique est supérieure à 140 millimètres de mercure (mmHg) et/ou lorsque la pression diastolique est supérieure à 90 mmHg.

Visage avec fumée

Accident vasculaire cérébral (AVC)

L'AVC, ou "attaque cérébrale", est la conséquence d'un manque d'apport de sang dans le cerveau (obstruction ou rupture d'un vaisseau). Les symptômes ne sont pas toujours réversibles.

Une douleur à la poitrine

Embolie pulmonaire

L’embolie pulmonaire correspond à l'obstruction d'une artère pulmonaire par un caillot de sang. Elle se manifeste par une douleur dans la poitrine, d’apparition brutale, associée à une difficulté à respirer.

Symptômes sur le meme sujet

AVC - Attaque

J'ai mon bras/ma jambe qui ne bouge plus ou ma bouche qui tombe sur le côté
Hypertension

Poussée HTA

Je suis traité(e) pour une hypertension et j’ai une poussée hypertensive