Tout savoir sur les acides gras

Dernière mise à jour 04/01/12 | Le saviez-vouz
Un poisson (maquereaux)
Certains acides gras sont bénéfiques pour la santé alors que d’autres sont négatifs. Le point sur les différents types que l’on porte en soi.

Certains acides gras protègent des maladies cardiovasculaires. On les trouve dans les poissons  gras (thon, saumon,  sardines,  cabillaud, anchois, maquereaux, etc.) et l’huile de colza, de noix, de lin ou de soja (oméga-3). D’ailleurs, les maladies cardiovasculaires  sont pratiquement inconnues chez les esquimaux dont l’alimentation est presque exclusivement constituée d’aliments très riches en acides polyinsaturés de la série oméga-3.

D’autres acides gras saturés sont eux dangereux pour les artères et augmentent le taux de cholestérol dans le sang, et le risque d’infarctus et d’artériosclérose.

On peut  distinguer trois classes d’acides gras: les lipides saturés, les lipides riches en acides gras monoinsaturés et les lipides polyinsaturés

  1. Les lipides  saturés  se trouvent principalement dans les graisses animales (viandes, laitage, fromages, crème, beurre) et dans certaines graisses végétales comme l’huile de palme ou de coco. Lorsqu’ils sont consommés en excès (plus de 20 g par jour soit dans les graisses visibles ou dans les graisses cachées dans les aliments), ils augmentent  le taux de cholestérol et le risque cardiovasculaire (hypertension artérielle, infarctus). L’alimentation occidentale en est souvent trop riche!
  2. Les lipides riches en acides gras monoinsaturés, comme l’huile d’olive, baissent le taux de cholestérol, contiennent des antioxydants naturels et protègent notre cœur.
  3. Les lipides polyinsaturés  de type oméga-6 (Ȧ6) sont contenus dans: dinde, poulet, huile de tournesol, de maïs. Ceux de type oméga-3 (Ȧ3) se trouvent dans: poissons  gras, huile de colza, soja, noix, baissent le taux de cholestérol et protègent notre cœur.

Un bon équilibre entre Ȧ6 et Ȧ3 est important (rapport 5/1). Elles aideraient même à garder le moral! Ce sont les plus bénéfiques pour notre santé et notre alimentation en est généralement trop pauvre!

Extrait de «Alimentation et surpoids à l’adolescence, Manuel de prévention et ateliers pratiques»,  Dr Dominique Durrer et Yves Schutz, Médecine et Hygiène, 2010.

A LIRE AUSSI

Hypertension
Quand les reins fonctionnent mal

Quand les reins fonctionnent mal

L’insuffisance rénale chronique est une maladie grave, trop souvent ignorée des patients eux-mêmes car,...
Lire la suite
Hypertension
effets_hypertension_oeil

Les effets de l’hypertension artérielle sur l’œil

L’hypertension artérielle présente de nombreuses comorbidités, dont des atteintes ophtalmologiques. Observables...
Lire la suite
Hypertension
Les maladies du cœur

Les maladies du cœur

Les affections du système cardiovasculaire ne se limitent malheureusement pas au trop célèbre infarctus....
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
sus_au_cholesterol

Sus au cholestérol

Quand il est en excès dans le sang, le «mauvais» cholestérol peut conduire à un infarctus ou un accident vasculaire cérébral. Outre les statines souvent décriées, un nouveau médicament fait baisser son taux.
Puls_defi_sportif_infarctus

Défi sportif après un infarctus

Une quarantaine de patients, victimes pour la plupart d’un infarctus du myocarde, s’est fixé un objectif de taille: effectuer à pied les 31 km du parcours de Sierre-Zinal. Un bel exemple de motivation.
La concertation médicale pour mieux traiter les anomalies vasculaires

La concertation médicale pour mieux traiter les anomalies vasculaires

Les anomalies vasculaires sont des affections rares présentes dès la naissance. Elles sont dues à la prolifération anormale des cellules situées sur la paroi interne des vaisseaux (tumeurs vasculaires) ou à une altération structurelle des vaisseaux sanguins (malformations vasculaires). La concertation des professionnels de santé est gage d’une prise en charge réussie des patients présentant ces affections congénitales rares qui ne se manifestent parfois qu’à l’âge adulte.
Videos sur le meme sujet

Zoom sur les risques cardiovasculaires liés à la consommation de drogues

Charlie Dupiot se penche sur les risques sur la santé de la consommation de cocaïne, de cannabis et d'amphétamine. Un projet de recherche français amène cette réponse: leur absorption augmenterait le risque d’infarctus et de troubles du rythme cardiaque.

Quand le cœur flanche, greffe ou machine?

En Suisse, 150'000 personnes souffrent d’insuffisance cardiaque, un nombre qui va exploser ces prochaines années. Comment soigner ce mal et à quel prix? 36.9° fait le point, à l’occasion du cinquantième anniversaire de la première greffe cardiaque.

Le bruit favorise les maladies cardiovasculaires et le diabète

L’étude SiRENE est un consortium suisse d’étude interdisciplinaire qui enquête sur les effets à court et à long terme des nuisances liées au bruit sur la population suisse.
Maladies sur le meme sujet
Stethoscope oscultant un coeur

Insuffisance cardiaque

Quand le cœur a de la peine à se remplir ou à expulser le sang, il n'arrive plus à assurer un débit sanguin suffisant. On parle d'insuffisance cardiaque.

veines

Insuffisance veineuse chronique

L'insuffisance veineuse est un trouble de la circulation dans les veines des jambes. Elle provoque des varices, un gonflement des jambes (œdème) et parfois des thromboses.

l'hypotension

Hypotension

L’hypotension est une pression artérielle plus basse que la normale. Les personnes réagissent très différemment à une tension basse : les unes en souffriront quotidiennement alors que d’autres ne remarqueront rien.

Symptômes sur le meme sujet
Des varices

Œdème des MI

J’ai les deux chevilles enflées

Douleur thorax

J'ai mal dans la poitrine