Cancer: traitement de radiothérapie

Dernière mise à jour 11/07/11 | Article
Quels sont les buts de la radiothérapie dans le traitement du cancer ? Comment agissent les rayons ? Comment se passe une radiothérapie ? Vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans cet article.
CHUV

Un article du Centre du cancer (CHUV)

La radio-oncologie désigne la discipline médicale qui regroupe les connaissances relatives aux traitements des tumeurs par irradiation. Le traitement proprement dit s’appelle la radiothérapie.

Les rayons traversent les tissus et empêchent les cellules de se multiplier. Les cellules du corps humain possèdent une certaine capacité d’auto régénération envers les lésions que les rayons provoquent, ce qui constitue un important mécanisme de protection. En principe, les rayons agissent de façon similaire sur les cellules saines et sur les cellules cancéreuses. Cependant, les cellules saines ont une meilleure capacité à réparer les dégâts dus aux rayons que les cellules tumorales. Les rayons détruisent les cellules cancéreuses et agissent donc davantage sur les tumeurs que sur les tissus sains.

Environ la moitié des personnes atteintes de maladie cancéreuse suivent une radiothérapie à un moment donné ou un autre de leur parcours. Les raisons pour lesquelles on fait intervenir cet outil thérapeutique sont très diverses.

Traitement curatif

Lorsqu’une intervention chirurgicale s’avère impossible ou qu’elle n’est pas souhaitable, la radiothérapie s’impose comme une des principales méthodes de traitements efficaces (radiothérapie exclusive). Dans d’autres cas, les rayons permettent de faire régresser la tumeur avant l’opération pour faciliter le travail du chirurgien (radiothérapie préopératoire).

De plus en plus on associe des médicaments (chimiothérapie) à la radiothérapie (traitement combiné), que ce soit simultanément ou successivement.

Traitement palliatif

La radiothérapie est aussi utile à but palliatif. Elle permet de faire régresser certaines tumeurs qui compriment des nerfs ou un organe et de diminuer les douleurs qui en résultent.

Par son action sur les métastases osseuses, elle contribue aussi à éviter les fractures et les douleurs qui y sont associées. Les rayons peuvent également stopper des hémorragies dues aux tumeurs ou de diminuer les symptômes pénibles provoqués par des métastases au cerveau.

Dans bien des situations, la radiothérapie permet d’éviter un long séjour à l’hôpital ou, tout au moins, de le raccourcir.

Différents modes de radiothérapie

Un traitement de radiothérapie est toujours personnalisé. Il n’y a pas deux personnes ou deux affections identiques. Par conséquent, la radiothérapie est planifiée en fonction de la situation particulière de chaque patient, qui bénéficiera donc de soins spécifiques adaptés à son cas personnel.

Les tumeurs peuvent être irradiées depuis l’intérieur ou depuis l’extérieur du corps.

La radiothérapie externe consiste à administrer les rayons à travers la peau et les tissus pour irradier toute la région touchée par la tumeur ainsi qu’éventuellement les ganglions lymphatiques les plus proches. C’est la méthode la plus couramment utilisée.

La radiothérapie interne (curiethérapie) consiste à introduire des substances radioactives dans le corps en les plaçant dans un espace creux naturel, dans la tumeur elle-même ou à proximité immédiate.

La radiothérapie métabolique est surtout utilisée dans certaines formes de cancers de la thyroïde. Dans ce cas, la substance radioactive est administrée par voie orale ou intraveineuse et va se fixer préférentiellement sur les cellules cancéreuses.

La radiothérapie est fréquemment appliquée en association avec des médicaments (chimiothérapie ou hormonothérapie) afin d’optimiser les effets respectifs de ces différents traitements; on parle alors de radio chimiothérapie ou de traitement combiné.

Les médecins et l’équipe de radio-oncologie vous renseignent volontiers sur les techniques existantes, le mode de traitement choisi, les effets indésirables et les moyens d’y remédier ou de les atténuer.

Article original: http://www.cancer-chuv.ch/ccl_home/ccl_traitements/ccl_cancer_traitements_page/ccl_traitement_radiotherapie-page.htm

A LIRE AUSSI

Dépistage du cancer
J’ai une grosseur, un kyste… que faire?

J’ai une grosseur, un kyste… que faire?

L’apparition soudaine d’une grosseur sur la peau, ou juste en dessous, peut sembler très banale à certains...
Lire la suite
Cancer des os
Quand le cancer touche les os, il complique les choses

Quand le cancer touche les os, il complique les choses

Vous l’ignorez peut-être, mais la plupart des cancers peuvent se propager dans les os. Une fois que les...
Lire la suite
Cancer colorectal
L’ail, cette plante aux multiples vertus

L’ail, cette plante aux multiples vertus

Antihypertenseur, mais aussi antibactérien et hypolipémiant (abaisse le taux de cholestérol)… L’ail serait...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
cancer_2016

Le cancer en 2016

Contre le cancer, quels progrès ont été réalisés ces dernières décennies et quels sont les défis brûlants? Les réponses d’un expert, le Pr Pierre-Yves Dietrich, chef du Service d’oncologie des Hôpitaux universitaires de Genève.
immunotherapie_ou_sommes_nous

Immunothérapie: où en sommes-nous?

Moins d’une décennie après son arrivée, l’immunothérapie suscite les espoirs les plus vifs, mais fait aussi des déçus. Explications.
radiotherapie_flash_espoir

La radiothérapie FLASH: l’espoir d’une nouvelle arme contre le cancer

Utilisant des faisceaux d’irradiation ultra-brefs, cette technique pourrait venir à bout de certaines tumeurs résistantes aux traitements.
Videos sur le meme sujet

Nouvelle piste dans l'immunothérapie

Lʹimmunothérapie est un traitement qui s'appuie et stimule le système immunitaire, afin quʹil attaque les cellules cancéreuses.

Femmes et hommes pas égaux dans les traitements oncologiques

Virginie Langerock se penche sur la médecine de genre, en particulier concernant les traitements oncologiques.

La 3D pour tester en 5 jours les traitements personnalisés

Des chercheurs genevois et lausannois font faire à la recherche un nouveau pas en direction de la médecine personnalisée dans le traitement du cancer.