Le boom des dépistages du gène BRCA

Dernière mise à jour 12/04/16 | Audio
Loading the player ...
En mai 2014, l'actrice Angelina Jolie annonçait s’être fait enlever les deux seins à titre préventif puis, dix mois plus tard, les ovaires. L’actrice était porteuse d’une mutation du gène BRCA qui peut conduire au développement de cancers.

Cette annonce s’était traduite un peu partout dans le monde par une forte augmentation des consultations spécialisées.
Stéphane Délétroz revient sur cette particularité génétique et ce dépistage.

Intervenants: Pierre Chappuis, responsable de l’Unité d’onco-génétique et de prévention des cancers aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), Sheila Unger, généticienne, responsable de l’Unité d’oncogénétique du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), et Cécile, 48 ans, qui a poussé la porte de la consultation d’oncologie des HUG en 2008, après une longue réflexion.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Cancer de la prostate

Reprise de la sexualité après une prostatectomie

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme à partir de 65 ans.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PS42_INTERVIEW_Dietrich

«L’oncologie a fait plus de progrès en deux décennies qu’en 2000 ans»

Il envisageait de devenir pédiatre, avant d’être happé par l’univers de l’oncologie, ses défis et les rencontres exceptionnelles avec des patientes et des patients frappés par la maladie. À une année de prendre sa retraite, le Pr Pierre-Yves Dietrich, chef du Département d’oncologie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Genève (UNIGE), jette un œil dans le rétroviseur de trois décennies de carrière pour se réjouir des progrès actuels, avant de rapidement se tourner vers l’avenir et les combats qu’il souhaite encore mener.
P17-02_cancer_côlon

Cancer du côlon: dépister pour diminuer la mortalité

Le cancer du côlon est une maladie difficile à diagnostiquer car elle progresse longtemps de manière silencieuse. La dépister après 50 ans, soit par coloscopie, soit en testant la présence de sang dans les selles, diminue par deux le risque de mourir de ce type de cancer.
P20-04_cancer_sein_chimiothérapie

Cancer du sein: moins de chimiothérapie

Grâce à la signature génomique de la tumeur, 40 % des chimiothérapies sont aujourd’hui évitées. Du dépistage au suivi thérapeutique, le Centre du sein des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) propose toutes les prestations dans le domaine du cancer du sein.
Videos sur le meme sujet

Un lien étroit entre contraceptifs et cancer du sein

Bien choisir son contraceptif hormonal permet de réduire les risques de cancer du sein.

Détecter les tumeurs cancéreuses avant quʹelles ne soient visibles

Une recherche menée à lʹUniversité de Fribourg (UNIFR) révèle une nouvelle manière de dépister le cancer du sein, même à un stade précoce.

Le Trodelvy, un nouveau médicament contre le cancer du sein

Stéphane Délétroz se penche sur un nouveau médicament pour le traitement dʹune forme particulière du cancer du sein.
Maladies sur le meme sujet
Mammographie

Cancer du sein (carcinome mammaire)

Chaque année en Suisse, environ 5500 femmes et environ 40 hommes développent un cancer du sein. Le cancer du sein est ainsi le cancer le plus fréquent dans la population féminine: il représente presque un tiers de tous les diagnostics de cancer chez la femme.

Pancreas

Cancer du pancréas

Chaque année en Suisse, 1100 personnes développent un cancer du pancréas (carcinome pancréatique), ce qui correspond à environ 3% de toutes les maladies cancéreuses.

Symptômes sur le meme sujet

Ganglion

J'ai une grosseur/un ganglion qui m'inquiète