Effets de la surdité légère chez le jeune enfant

Dernière mise à jour 01/11/11 | Article
Surdité légère: un regard flou sur l'avenir
Les problèmes légers et modérés d’audition chez les jeunes enfants ont longtemps été banalisés et négligés. On sait cependant aujourd’hui que leur impact est important et doit être pris au sérieux.

Si la surdité et les conséquences qu’elle entraîne ont été largement ignorés, c’est sans doute parce qu’une déficience auditive est un mal invisible ; et s’il est difficile de déceler une telle affection, il paraît encore plus ardu de comprendre précisément quelles difficultés peuvent lui être directement imputées. 

Pourtant, de nombreuses études actuelles démontrent que les pertes auditives même peu importante sont des effets non négligeables sur le développement du jeune enfant qui en est atteint. Parmi ceux-ci, on constate des difficultés de communication sur le plan social et scolaire ; quant au développement linguistique, des retards de langage et des problèmes de compréhension ont été remarqués. Comment réagir face à un enfant souffrant d’une perte auditive, qui risque de voir son avenir scolaire compromis ? Quelles mesures peuvent être envisagées pour limiter ces effets secondaires non désirables ? Il apparaît également important de distinguer les différentes sortes de surdités afin de comprendre au mieux comment détecter le handicap et prendre en charge la personne malentendante.

 Perte auditive mesurée en décibels (dB)

 Diagnostic

Inférieure à 20 dB

Audition normale

Comprise entre 21 et 40 dB

Surdité légère

Comprise entre 41 et 70 dB

Surdité moyenne

Comprise entre 71 et 90 dB

Surdité sévère

Comprise entre 91 et 119 dB

Surdité profonde

Supérieure à 120 dB

Surdité totale (cophose)

Classement des déficiences auditives

Les déficiences auditives consistent en une diminution de la perception des sons. Elles peuvent être classées selon leur gravité : pour ce faire, on mesure en décibels ce que l’oreille ne perçoit pas à différentes fréquences. Rappelons ici que l’atteinte peut être soit unilatérale (une seule oreille est touchée), soit bilatérale (les deux oreilles sont touchées).

Le diagnostic de surdité légère regroupe la surdité unilatérale, les pertes auditives sélectives aux hautes fréquences   et les atteintes auditives bilatérales légères, auxquelles nous nous intéresserons ici.

Atteintes auditives bilatérales légères

Les atteintes auditives bilatérales légères, bien que qualifiées de « mineures », ont une grande influence sur les performances scolaires des jeunes enfants atteints. De récentes études ont montré que ces enfants malentendants présentaient beaucoup plus de difficultés scolaires et de redoublements que les enfants normo-entendants. De tels faits sont dus à une diminution de leur perception auditive dans les locaux scolaires : le bruit de fond dans une salle de classe est tel que la perception de la parole du professeur s’en trouve fortement amoindrie chez les élèves malentendants. De plus, les enfants avec une perte légère de l’audition se révèlent incapables de maintenir une écoute attentive lorsqu’ils sont occupés par une autre tâche visuelle ; et s’ils désiraient pallier leur déficience auditive en se concentrant davantage, ils ne pourraient le faire sans faire défaut à l’autre tâche. Enfin, les problèmes de comportement sont plus fréquents chez ces derniers. 

Ces différents résultats confirment que les atteintes auditives légères ne doivent pas être négligées, car leur impact est significatif. Afin d’obtenir une prise en charge optimale, il est fondamental que la détection de ces atteintes soit précoce. Par la suite, il est nécessaire que l’entourage des enfants malentendants (pédiatres, médecins, thérapeutes) les encadre avec la plus grande attention, en tenant compte de toutes les problématiques liées à ce handicap.

      

Références

Adapté de « Surdités légères et surdités unilatérales chez l’enfant : quelle importance ? », Drs J. Cherpillod et F. Waridel, Service oto-rhino-laryngologie, CHUV et Hôpital de l’enfance, Lausanne, in Revue médicale suisse 2010 ; 6 : 397-400, en collaboration avec les auteurs.

A LIRE AUSSI

Être parent
Vérités sur la croissance

Vérités sur la croissance

Beaucoup de parents se préoccupent de la taille de leur enfant. Comme quantité d’idées reçues circulent...
Lire la suite
Croissance

Des hormones pour grandir

Le retard de croissance des enfants ou des adolescents est parfois dû à un déficit de l’hormone de croissance...
Lire la suite
Accidents
guerison_fracture_patience

La guérison d’une fracture demande des mois de patience

Le champion de MotoGP Valentino Rossi a repris la compétition trois semaines après s’être cassé la jambe....
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
complications_otite_enfant

Repérer les complications de l’otite chez l’enfant

Chez l’enfant, les complications de l’otite moyenne aiguë peuvent être graves. Reconnaître les symptômes est essentiel dans la pose du diagnostic et le traitement.
mathematiques_cauchemar_dyscalculie

Dyscalculie: quand les mathématiques deviennent un cauchemar

La méconnaissance au sujet de la dyscalculie continue de régner. Pourtant, ce trouble de la numération peut avoir d’importantes conséquences sur le parcours scolaire d’un élève.
Videos sur le meme sujet

TDAH - déficit de l'attention, des enfants mal compris

Environ 4% des enfants et des adolescents sont atteints par le trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Il est bien souvent la cause d'un manque de concentration et d'une certaine impulsivité. Ce reportage fait le point sur les enjeux et remèdes de ce trouble encore mal compris.