Un lieu unique pour les adolescents

Dernière mise à jour 03/05/21 | Article
P21-02_lieu_unique_adolescents
Le grand projet de la Maison de l’enfant et de l’adolescent (MEA) est pensé pour les jeunes. Il se fonde sur une approche globale avec des passerelles entre le monde médical, la vie sociale et le milieu culturel.

C’est un projet unique en son genre en Europe, né d’une réflexion sur le parcours de soins et sur la nécessité d’intégrer la pédopsychiatrie dans la cité. Située entre la Maternité et l’Hôpital des enfants, la MEA rassemblera le Service de pédopsychiatrie et celui de la médecine somatique pour les adolescents. «C’est une opportunité pour réunir les soins sous un seul et même toit, en permettant des parcours de soins plus fluides pour les jeunes avec une psychopathologie, à partir de la période prénatale jusqu'à 18 ans», confie la Pre Nadia Micali, médecin-cheffe du Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent.

Les jeunes au cœur de la cité

«L’idée novatrice est d’utiliser différents moyens pour aider l'enfant et l'adolescent dans leur guérison », explique la Pre Klara Posfay-Barbe, médecin-cheffe du Service de pédiatrie générale. Une partie du bâtiment, ouverte à tous, sera consacrée aux rendez-vous culturels et sportifs. « Le lieu permettra une approche plus globale, avec un espace de médiation, des salles de spectacles, un studio radio, un hall d’exposition, une cuisine, etc., ajoute Nadia Micali. La médiation et la culture peuvent être très utiles dans la prise en charge des patients avec une pathologie psychiatrique.»

«Maison» de l’enfant et de l’adolescent: le terme n’a pas été choisi au hasard. «Il ne s’agit pas d’un "hôpital" mais d’un lieu, ouvert sur la ville, où les jeunes seront accueillis et non stigmatisés», souligne la Pre Posfay-Barbe. Un espace dédié à l’enseignement et à la recherche sera également intégré au projet.

La première pierre déjà posée

À l’occasion de la pose de la première pierre, le 28 septembre dernier sur l’ancien site de médecine dentaire, de jeunes patient·es ont pu enterrer, dans un geste symbolique, des objets de leur époque enfermés dans une «capsule temporelle». Le futur bâtiment, d’une surface de 12’600 m2 répartis sur six étages, devrait ouvrir ses portes à l’été 2023. Il sera le fruit du bureau genevois CLR architectes, associé à l’architecte-paysagiste Pascal Heyraud, lauréats d’un concours lancé en 2016.

Un partenariat public-privé

Le budget de construction de la Maison de l’enfant et de l’adolescent (MEA), estimé à 82 millions de francs, est financé à la fois par des partenaires privés, par la Fondation Children Action, par une fondation privée genevoise, ainsi que par des donateurs·trices.

 

_______________

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Soins du bébé
peau_enfant_benignes

Maladies de peau chez l’enfant: fréquentes et souvent bénignes

On parle souvent d’une «peau de bébé» en référence à une peau douce et parfaitement lisse. Pourtant,...
Lire la suite
Haut potentiel
intelligence_haut_potentiel_defi

L’intelligence à haut potentiel: un défi pour tous

Objectivé par des tests cognitifs et un bilan psychologique, le haut potentiel intellectuel se caractérise...
Lire la suite
Haut potentiel
Ces personnes au potentiel hors norme

Ces personnes au potentiel hors norme

Plus qu’un phénomène de librairie, l’intelligence à haut potentiel est une réalité pour environ 2 à 5...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
LMD_jouer_orchestre_enfants

Jouer dans un orchestre augmente l’empathie des enfants

Des chercheurs de l’Université de Genève ont montré comment la pratique musicale au sein d’un orchestre favorise, chez l’enfant, l’acquisition de compétences essentielles dans le développement de l’empathie.
MV_retour_école_gérer

Retour à l’école: comment gérer?

Le semi-confinement, suivi des vacances, a entraîné un relâchement scolaire chez certains enfants. Quelques pistes pour bien négocier la reprise.
PULS_mieux-vivre_confiance_soi

Nourrir la confiance en soi de son enfant

C’est très tôt dans l’enfance, puis au fil des expériences, que notre estime de soi et notre capacité à l’éprouver dans la vie se construisent. Comment aider son enfant dans ce chemin? Deux experts répondent.
Videos sur le meme sujet

Les traumatismes de lʹenfance peuvent se transmettre aux descendants

Une équipe de chercheurs issue de l'Université de Zürich (UZH) a découvert que les expériences traumatisantes vécus durant l'enfance impactent non seulement la composition du sang, mais ces blessures psychiques marquent également l'ADN des futures progénitures.

Dans la tête... d'un môme

Avoir conscience de soi, entrer en interaction avec lʹautre, être capable dʹempathie ou de mentir.

Gros plan sur lʹanxiété chez les jeunes

Selon les chiffres de lʹOrganisation mondiale de la santé (OMS), il y a une augmentation des états anxieux chez les jeunes.