SURPRISE! Comment le cerveau apprend à faire face à lʹinattendu

Dernière mise à jour 07/02/24 | Audio
Loading the player ...
Comment le cerveau apprend-il à gérer lʹimprévu?

Pourquoi est-il facile de surprendre un enfant, mais un peu moins un adulte? 

Une équipe de scientifiques du Laboratoire cerveau et son de l'Université de Bâle a cherché à comprendre pourquoi cet effet de surprise est plus grand chez les enfants. Dans leur étude, à lire dans la revue Science Advances (03.01.24), ils ont décrypté les rouages neuronaux de lʹinattendu chez des souriceaux à différentes étapes de leur vie.

Avec Tania Barkat, professeure agrégée au Département de biomédecine de lʹUniversité de Bâle, responsable du Laboratoire Cerveau et Son et directrice de cette étude. Un sujet de Sarah Dirren.

Une émission CQFD - RTS La Première

Articles sur le meme sujet
BV_comment_voient_bebes

Comment voient les bébés?

Lorsqu’un enfant naît, son cerveau et ses yeux ne sont pas complètement développés et ne lui permettent pas de voir parfaitement le monde qui l’entoure. En grandissant, sa vision va peu à peu se mettre en place. Les explications de la Dre Nathalie Voide, médecin associée à l’unité de strabologie et d’ophtalmologie pédiatrique de l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin.
1000_premiers_jours_vie

Les 1000 premiers jours de l’enfant: une période cruciale pour la vie

Les premières expériences du petit enfant et l’environnement dans lequel il se développe ont un impact majeur sur sa santé physique et psychique à long terme. C’est la science qui le dit.
salles_classe_enfants_bougent

Salles de classe: nos enfants bougent-ils assez?

L’activité physique est essentielle pour le développement des enfants. Pourtant, les salles de classes suisses romandes laissent encore peu de place au mouvement.
Videos sur le meme sujet

Une nouvelle étude sʹintéresse aux pouvoirs des cours artistiques sur le cerveau des enfants

La participation à des cours artistiques influence-t-elle positivement le cerveau des enfants?

Tête plate du nourrisson : c’est grave docteur ?

Le crâne d’un nouveau-né, dont les os ne sont pas encore soudés, est très malléable. Peu mobile, le bébé passe la majeure partie de son temps couché. Mais une préférence positionnelle peut déformer un côté de son crâne et mener à ce qu’on appelle communément la «tête plate», ou plagiocéphalie en langage scientifique.

Zoom sur l'apprentissage prénatal

Quelle que soit lʹespèce animale, la naissance demande une adaptation importante et rapide à l'environnement.